Recettes traditionnelles

Oubliez les ramen : comment bien manger au collège

Oubliez les ramen : comment bien manger au collège

Faire la fête jusqu'à toute heure de la nuit, s'entasser pour les tests et les brise-glaces maladroits de la semaine de bienvenue font tous partie de l'expérience de première année à l'université. Ce qui ne doit pas nécessairement faire partie de cette expérience, c'est de se contenter d'expériences culinaires ennuyeuses, fades ou tout simplement inférieures à la normale.

Entrez Priya Krishna, qui a déverrouillé les secrets du jeu du système de plan de repas universitaire dans son livre Astuces ultimes pour la salle à manger, qui détaille 75 recettes faciles pour pimenter les repas et les ingrédients que vous trouverez dans la plupart des réfectoires d'université, des œufs carbonara à quatre ingrédients le matin et du fromage grillé aux épinards et aux artichauts pour le déjeuner (utilisez cette presse à panini à bon escient !) , à une "polenta" au fromage pour le dîner (ici, polenta signifie flocons d'avoine avec des champignons et du fromage fondu sur le dessus) et un pudding au pain au chocolat facile pour le dessert (versez du lait au chocolat sur le pain et passez-le au micro-ondes. Vraiment !)

Nous avons parlé à Krishna, écrivain culinaire et récemment diplômée du Dartmouth College, de certains de ses conseils et recettes préférés.

Quel est votre conseil général à un étudiant qui entre dans la cafétéria de son école et se sent dépassé par les choix, ou submergé par tant de pizzas et de frites ?

Commencez toujours par faire le tour de la salle à manger et examinez les choix. Prenez tout, le bon et le mauvais. Si vous êtes débordé, essayez de vous concentrer sur un seul profil de repas (comme des sautés ou des tacos), ou si vous vous retrouvez dans une situation à volonté, prenez un peu de tout. Vous pouvez toujours revenir en arrière et prendre plus de ce que vous aimez. Si vous n'êtes pas satisfait, essayez de prendre quelque chose de basique (comme des pâtes ou un simple sandwich) et de l'agrémenter de condiments, comme de l'huile d'olive, de la sauce chili ou du pesto.

Quelle est la façon la plus simple de manger sainement dans une cafétéria scolaire?

Allez sans plateau ! Cela vous évite de charger sur votre plateau des aliments en excès que vous ne mangerez probablement pas. De cette façon, vous pouvez vous concentrer sur la bonne répartition de votre assiette entre les différents groupes d'aliments. En outre, équilibrez les desserts malsains avec des choses comme des fruits et du yogourt. Quelques exemples : prenez un petit brownie et mettez plein de fraises dessus, ou prenez un demi morceau de tarte et mettez beaucoup de yaourt à la vanille à côté. Vous satisferez votre dent sucrée et ne vous sentirez pas floué.

Que devraient garder les étudiants dans leur dortoir en cas d'urgence alimentaire à part les ramen et Easy Mac ?

Noix, pommes (elles se conservent plus longtemps que les autres fruits), beurre de cacahuète (le genre sans sucre ajouté, pour vous empêcher de sortir directement du pot) et yogourt nature. J'aime aussi garder une barre de chocolat noir, vous savez, pour les urgences. Et peut-être du fromage à cordes.

Quelle est votre recette préférée dans le livre ?

J'ai un faible pour les recettes de desserts car je pense que dans une salle à manger, le dessert permet d'être particulièrement créatif. Vous pouvez combiner la plupart des choses sucrées avec d'autres choses sucrées et le résultat sera presque toujours assez savoureux. L'une de mes préférées est la recette du pudding au pain. Il y a deux itérations, chocolat et pomme cannelle, et avec une cuillerée de crème glacée sur le dessus, ce plat a toujours ce goût fraîchement cuit même s'il est fait au micro-ondes.

Existe-t-il des solutions rapides pour améliorer le goût des aliments dans les cafétérias des universités ?

Le moyen infaillible d'améliorer le goût d'un plat salé : faire fondre du fromage dessus. Le fromage fondu et croustillant est l'un des plus grands trésors de la vie.

Pour les derniers événements dans le monde de la nourriture et des boissons, visitez notre Actualités culinaires page.

Joanna Fantozzi est rédactrice en chef adjointe de The Daily Meal. Suivez-la sur Twitter @ JoannaFantozzi


15 astuces de ramen qui changeront votre vie

Certaines poésies sont universelles : nous connaissons tous la poème de Robert Frost sur la route non prise Shel Silverstein était un pur gourou Dr. Seuss était soit un génie, soit un trébuchement sous acide ou les deux et il y a de fortes chances que vous connaissiez le bon vieux William Shakespeare, même si vous détestiez avoir à jouer des scènes de Macbeth en classe.

Mais un seul poème résonne vraiment auprès de tous les étudiants, des majors anglais et des majors non anglais. Et c'est celui-ci :

« Retirez le couvercle.
Versez de l'eau bouillante dans la tasse.
Laissez reposer pendant trois minutes.
Bien mélanger et servir.

Pour un étudiant, rien n'est plus poétique que les instructions pour faire bol de nouilles. Ces nouilles sont membres du College Food Holy Trinity, aux côtés de Mac facile et Nutella. Et tout cela grâce au travail acharné et à la persévérance de Momofuku Ando, inventeur et entrepreneur taïwanais-japonais, qui serait avoir 105 ans aujourd'hui.

Ando a créé Instant Ramen, une version frite du plat de nouilles japonais classique, comme une solution bon marché au problème de la faim au Japon après la Seconde Guerre mondiale. Depuis lors, il est devenu la solution fiable pour la famine chronique au collège. En plus d'être chaud et réconfortant, il est également impossible de foirer, ce que vous ne pouvez probablement pas dire de votre dernier Orgo à mi-parcours.

Donc, en l'honneur de notre patron de nouilles, consultez ce guide définitif pour proxénérer les ramen que vous aurez inévitablement pour dîner à la bibliothèque ce soir.

1. Ramen Cacio et Pepe

Certaines personnes ont la chance de italien des grands-mères qui savent faire des pâtes maison. D'autres sont doués d'un talent pour la cuisine. Et pour le reste d'entre nous, au moins il y a cette recette.

2. Salade de ramen

La prochaine fois que vous paierez douze dollars pour un salade vous allez juste manger les garnitures, imaginez-vous en train de manger cette au lieu. Et puis allez faire de ce rêve une réalité.

3. Chili ramen épicé et piquant

Juste bombarder un examen ? Avoir le mal du pays? L'intérêt amoureux ne vous a pas répondu depuis environ QUATRE heures ? Laisser ce piment vous prendre dans son étreinte chaleureuse et vous dire que tout va bien se passer.

4. Soupe de nouilles ramen au poulet

Parce que la soupe poulet et nouilles est la remède ultime pour tout : que ce soit la grippe, le trouble affectif saisonnier ou une gueule de bois mortelle, cette recette est là pour vous.

5. Oeufs, bacon et ramen brouillé

Le lève-tôt peut attraper le ver, mais l'oiseau en retard de classe obtient ce ramen brouillé. Ce que je vais dire est définitivement meilleur.

6. Ramen au cheddar et au brocoli

Si vous êtes cette personne qui manque chroniquement d'argent pour manger, investissez dans un énorme paquet de Cup Noodles. Cette recette est sûr de vous remplir pendant au moins quelques heures.

7. Sauté de légumes ramen

C'est exact. L'idée de dîner la plus simple et la plus rapide qui soit est devenue plus simple et plus rapide avec cette recette de sauté. Parce que personne n'a le temps de cuisiner du riz.

8. Ram n' Cheese

Il y a de fortes chances que vous mangiez les deux Mac facile et Instant Ramen aujourd'hui, alors gagnez du temps et faites les deux simultanément. Ce plat hybride satisfera toutes les envies stéréotypées d'université que vous pourriez avoir.

9. DIY Gourmet Ramen

Vous n'avez probablement pas ces ingrédients éclectiques qui traînent, mais si vous en avez, ce ramen est pour toi. En plus, tu es un monstre.

10. 10 minutes de ramen aux œufs et aux épinards

Dix minutes, c'est un peu plus long qu'il n'en faut habituellement pour faire des ramen, mais beaucoup plus court qu'il n'en faut pour faire autre chose. Mais cette recettele potentiel de porno jaune vaut vraiment le temps supplémentaire.

11. Ramen au parmesan

Ce bol de nouilles instantanées crie : « J'avais littéralement besoin d'un véhicule pour du fromage entrer dans ma bouche et j'avais évidemment des ramen qui traînaient. Mais ça a bon goût, alors peu importe.

12. Ramen aux œufs pochés d'une simplicité trompeuse

Confondez vos confrères bibliothécaires en vous présentant avec ces nouilles. Tout le monde pensera que vous avez fait entrer en contrebande un chef japonais personnel. Nous ne dirons la vérité à personne.

13. Soupe aux œufs ramen

Les restaurant chinois version de soupe chaude et réconfortante vient de se refaire une beauté désespérée d'étudiant américain affamé. Mais bon sang, est-ce que ce plat atteindre le point.

14. Sauté aux œufs ramen

Vos parents seraient si fiers s'ils savaient que vous obtenez tous vos groupes d'aliments à moins qu'ils ne craignent que vous leur envoyiez une photo de ce plat à 4 heures du matin après une dure nuit de bachotage pour les mi-sessions.

15. Dessert Ramen

SOIGNEZ-VOUS. Lorsque votre dent sucrée agit, faites-vous cela moins alarmant, en fait délicieux version ramen de Buddy l'elfe est terrifiant spaghettis dessert.

Pendant que vous mangez, bave sur ces versions (légèrement) plus authentiques de ramen :


RECETTE DE NOUILLES RAMEN ÉPICÉES

Avez-vous mangé des ramen au collège?

Je me souviens que c'était une option populaire et bon marché pour les collégiens quand je suis allé à l'Université de l'Illinois.

Aujourd'hui, je prends ces ramen emballés et je les monte d'un cran. Oubliez cet assaisonnement rempli de sodium dans l'emballage et créez votre propre sauce maison pour accompagner les nouilles.

J'aime pouvoir contrôler les ingrédients de cette recette et savoir exactement ce qu'il y a dans mes ramen.

Cette recette de nouilles ramen épicées prend des ramen emballés et ajoute une sauce asiatique épicée avec des oignons verts hachés pour créer un délicieux bol de ramen en moins de 10 minutes.

J'adore associer les fruits de mer, le poulet, le porc, le tofu ou les légumes avec cette recette de ramen facile.

Si vous êtes un grand fan de plats épicés, vous pouvez réduire un peu les épices ou en ajouter plus pour ceux qui aiment un plat encore plus épicé !

J'adore faire des plats de nouilles asiatiques comme celui-ci Sauté de nouilles ramen au poulet facile, Soupe Asiatique Poulet Nouilles ou ces Recette facile de nouilles coréennes.

J'aime aussi beaucoup la nourriture épicée et plus c'est épicé, mieux c'est pour moi.

Si vous aimez les épices, vous devez essayer ceci Soupe épicée au poulet et aux nouilles, Sauté de poulet épicé au basilic thaï ou ca Poulet Pétard.


3. Et choisissez des aliments sains que vous aimez vraiment manger. (Ils existent.)

« Vous devriez apprécier votre nourriture et y réfléchir en pensant « qu'est-ce que j'aime et comment puis-je créer des repas sains à partir de cela ? » et c'est tellement plus facile », dit Andrews.

De plus, certains aliments affectent les gens différemment, dit Andrews, il est donc également important de faire attention à la façon dont les différents aliments affectent votre corps et vos niveaux d'énergie. Ce n'est pas parce qu'un aliment semble sain qu'il est bon pour vous et votre système digestif. "Avant de vous soucier de réduire les graisses et le sucre, apprenez les bases des aliments nutritifs qui rendent vos papilles gustatives et votre corps heureux."


Apport quotidien recommandé (19-30 ans)

Femmes : 3-5 portions

Hommes : 4-8 portions

.5 tasse de riz brun = 1 portion
.5 tasse de flocons d'avoine = 1 portion
3 tasses de maïs soufflé = 1 portion
1 tasse de flocons de céréales de blé = 1 portion
1 tranche de pain de blé = 1 portion
5 craquelins de blé = 1 portion

L'ajout de grains entiers à notre alimentation réduit le risque de problèmes cardiaques et fournit les fibres dont nous avons besoin pour une bonne santé digestive. Les grains entiers sont particulièrement utiles pour perdre du poids, car ils sont beaucoup plus nourrissants que les grains raffinés. Leurs vitamines B renforcent le système immunitaire et aident à former des globules rouges producteurs d'énergie. Enfin, les céréales sont une source importante de fer, ce qui aide à prévenir l'anémie.

Il existe deux types de grains disponibles pour les consommateurs : entiers et raffinés. Dans les produits à grains entiers, le noyau entier du grain lui-même est utilisé. Dans les grains raffinés, les parties riches en vitamines appelées son et germe sont éliminées et les grains sont ensuite broyés en morceaux finement texturés. Lorsque le grain est moulu de cette manière, il perd ses fibres alimentaires naturelles. Certains meuniers rajoutent des vitamines B et d'autres nutriments, ce qui leur permet d'étiqueter les produits comme des céréales « enrichies ». Les grains entiers, comme le blé, le seigle ou l'orge, utilisés seuls ou ensemble, sont des choix intelligents et sains, tout comme le riz brun et les pâtes à grains entiers. Vous vous sentirez rassasié plus rapidement et vous mangerez plus sainement que si vous consommez des céréales raffinées ou enrichies.

L'apport quotidien recommandé en céréales est en fait bien inférieur à ce que la plupart des gens mangent. Les femmes d'âge universitaire devraient manger 3 à 5 petites portions par jour et les hommes du même âge devraient en manger environ 4 à 8. Au moins la moitié de ces portions doivent être des grains entiers.

Femmes : 5,5 portions

Hommes : 6,5 portions

1 petit steak = 3-4 portions
1 poitrine de poulet = 3 portions
3 œufs = 3 portions
1 oz de noix (12 amandes, 24 pistaches) = 2 portions
1 tasse de soupe aux pois cassés ou aux lentilles = 2 portions

Les protéines sont un élément de base du corps humain. Nous en avons besoin pour maintenir la santé des muscles, des os, du sang, de la peau et du cartilage. Dans sa forme la plus basique, la protéine convertit les calories en énergie. Les protéines renforcent le système immunitaire, transportent les nutriments dans et hors des cellules, éliminent le dioxyde de carbone vers les poumons et forment les enzymes nécessaires pour créer les réactions chimiques complexes qui se produisent dans notre corps.

Le corps a besoin de plus de calories pour digérer les protéines que les autres aliments, et par conséquent, les protéines sont utiles pour le contrôle du poids. Les protéines procurent également une plus grande sensation de satiété que de nombreux autres aliments. L'astuce pour choisir le bon type de protéine réside dans sa source et sa préparation. Il est important de trouver des sources saines de protéines et, malheureusement, de nombreux aliments riches en protéines sont chargés de graisses saturées et de cholestérol élevé, ou sont préparés avec des graisses trans et d'autres sous-produits nocifs.

Pour protéger votre santé cardiaque, choisissez autant que possible des protéines maigres. Cela peut être aussi simple que d'utiliser du bœuf haché maigre pour une soirée tacos ou de remplacer le bœuf par de la dinde hachée. Les steaks ronds, les rôtis, la longe supérieure, le surlonge et l'épaule de paleron sont les viandes rouges les plus maigres, tandis que la dinde et le poulet sans peau et désossés sont les meilleures options de volaille. Optez pour de la dinde tranchée ou du rosbif pour les sandwichs au lieu de la bologne ou du salami, qui sont tous deux riches en matières grasses et pauvres en nutriments. Essayez de limiter les sauces et les tartinades chargées de matières grasses et de conservateurs.

Selon votre type de corps, vous devriez manger environ 45 à 55 grammes de protéines par jour, soit environ six onces. La plupart des Américains mangent beaucoup plus de protéines qu'ils n'en ont besoin, donc cet apport recommandé peut sembler faible au début. Une journée de protéines peut ressembler à 8 onces. verre de lait, une tasse de yaourt et une poitrine de poulet de la taille de votre paume. Les protéines végétales peuvent également être attrayantes. Les noix, les graines de tournesol et les fromages font d'excellentes collations et nécessitent un espace de stockage minimal.

Femmes : 3 portions

Hommes : 3 portions

1 tasse de lait = 1 portion
1 tasse de yaourt = 1 portion
2 tasses de fromage cottage = 1 portion
2 tranches de fromage fondu = 1 portion
1,5 tasses de crème glacée = 1 portion

Bien que tout ce qui contient du lait soit un produit laitier, il est important de ne compter que les produits laitiers qui conservent leur teneur en calcium. Les aliments comme le fromage à la crème et le beurre commencent par du lait, mais n'appartiennent pas à ce groupe d'aliments. Les fromages naturels à pâte dure ou molle, le fromage américain fondu, le yogourt, la crème glacée, le pudding et le lait sous quelque forme que ce soit sont tous considérés comme des produits laitiers.

Le principal avantage des produits laitiers est le calcium, qui renforce la santé des os et des dents. Les produits laitiers contiennent également du potassium hypotenseur et de la vitamine D, qui favorisent la santé des os. Comme les aliments du groupe des protéines, les produits laitiers doivent être choisis avec soin car ils contiennent souvent des graisses saturées cachées. Les choix de produits laitiers faibles en gras ou sans gras sont des ajouts solides à votre alimentation quotidienne.

Les étudiants typiques devraient avoir environ trois tasses de produits laitiers par jour. Cela pourrait être aussi simple que de boire trois tasses de lait. Pour les étudiants qui préfèrent une certaine variété, une tasse de yogourt, deux tranches de cheddar et une portion de 1,5 tasse de crème glacée vous aideront également à respecter l'allocation quotidienne. Les produits à base de soja enrichis en calcium, comme un smoothie aux fruits, sont également des sources saines de produits laitiers.

Femmes : 4,5 portions

Hommes : 5 portions

Des légumes:
3 couronnes de brocoli de 5" = 1 portion
2 carottes moyennes = 1 portion
2 tasses d'épinards cuits = 1 portion
1 grosse tomate = 1 portion
1 tasse de haricots cuits = 1 portion

Fruit:
1 pomme = 1 portion
1 banane = 1 portion
16 raisins = 1 portion
1 orange = 1 portion
.5 pamplemousse = 1 portion
125 grammes. compote de pommes = 1 portion

Les fruits et légumes regorgent de nutriments comme le potassium, les fibres, la vitamine C et le folate. Ils n'ont pas de cholestérol et sont faibles en calories.

Les régimes riches en potassium abaissent la tension artérielle, ce qui réduit votre susceptibilité à long terme aux problèmes cardiovasculaires. Les fibres alimentaires présentes dans les fruits et légumes offrent également un excellent coup de pouce nutritionnel. Manger des fibres peut vous aider à réduire votre taux de cholestérol, à maintenir une fonction intestinale adéquate et à favoriser une santé cardiaque à long terme. De plus, la vitamine C vous aide à combattre les infections et à garder vos gencives en bonne santé, tandis que le folate aide votre corps à former des globules rouges et est essentiel à la santé d'un fœtus en développement.

Les légumes et les fruits sont faibles en calories et en matières grasses et ne contiennent pas de cholestérol obstruant les artères. En plus de leurs bienfaits pour le tube digestif, les aliments riches en fibres nous laissent une sensation de satiété et peuvent nous inciter à manger moins de calories. Manger beaucoup de fruits et de légumes peut abaisser votre tension artérielle et réduire le risque de maladie cardiovasculaire plus tard dans la vie.

Certains nutritionnistes décomposent en outre ce groupe d'aliments en sous-parties vaguement basées sur la couleur d'un légume ou d'un fruit : rouge, orange, vert, bleu ou blanc.

Pour améliorer votre alimentation, essayez de manger quotidiennement quelque chose de chacun de ces sous-groupes. Généralement, toute plante intensément colorée est une plante qui contient une bonne dose de vitamines.

Les étudiants devraient essayer de manger deux tasses et demie à trois tasses de légumes et environ deux tasses de fruits par jour, tout au long de la journée. Ne vous laissez pas intimider par la quantité, cela équivaut à 12 bâtonnets de carottes miniatures, une salade de taille décente et deux petits morceaux de fruits. Vous pouvez également ajouter des légumes et des fruits aux salades ou aux sandwichs. Il est important de se rappeler que les produits contiennent plus de volume et de fibres sous leur forme crue. Les légumes cuits peuvent être tout aussi sains à manger, mais vous devrez en manger plus pour atteindre votre objectif quotidien.


Ramen Hacks : 30 moyens faciles d'améliorer vos nouilles instantanées

Cuire les nouilles selon les instructions sur l'emballage, en utilisant seulement la moitié du sachet d'assaisonnement. Au bouillon, ajoutez le jus de 1 citron vert, une cuillère à soupe de sucre, 2 cuillères à café de sauce de poisson et une bonne pincée de flocons de piment (si désiré). Transférer dans un bol de service, puis ajouter 1 à 2 onces de bifteck de flanc tranché finement (il va cuire dans le bouillon), une poignée de germes de soja et quelques herbes mélangées (basilic, coriandre, menthe, au choix).

Le ramen aux États-Unis a parcouru un long chemin. Autrefois connu uniquement sous sa forme de déjeuner instantané à 10 pour un dollar - un incontournable des bureaux et des dortoirs dans les années 80 et 90 - haut de gamme réel les magasins de ramen fleurissent à gauche et à droite sur les deux côtes et partout entre les deux. En tant qu'enfant à moitié japonais dans les années 80, j'ai grandi en mangeant des ramen instantanés au moins une fois par semaine, et cela occupe toujours une place particulière dans mon intestin. Les vrais trucs sont super, mais parfois seul le pack d'ajout d'eau chaude fera l'affaire.

Cela dit, mes goûts ont changé et se sont considérablement élargis au fil des ans, et parfois ce petit sachet d'arômes n'est tout simplement pas suffisant. En tant que tel, j'ai passé beaucoup de temps à trouver des moyens de mettre à niveau mes ramen de manière simple et bon marché. Ghetto gourmet, si vous voulez.

En tant que membre titulaire de la carte de la Ramen Transmogrification Society of Greater New York*, il est de mon devoir, de mon honneur et de mon privilège de partager avec vous certaines de nos méthodes et recettes.

Pour des instructions complètes étape par étape sur l'un de ces plats, veuillez cliquer sur le diaporama ci-dessus.

*Notre adhésion est assez mince en ce moment-vous voulez vous inscrire ?

Compléments simples

Le moyen le plus simple d'améliorer rapidement un bol de nouilles instantanées consiste à utiliser des ingrédients qui ne nécessitent aucune cuisson supplémentaire. Je parle de sauces et condiments simples comme :

Je suis un collectionneur de condiments (j'ai une étagère entière à double couche de mon réfrigérateur plus toute la porte et un garde-manger complet qui leur est consacré), c'est donc une chose particulièrement facile à faire pour moi. La clé n'est pas d'aller trop loin avec trop de saveurs concurrentes différentes. Je fais souvent cette erreur après de longues soirées, en supposant que lorsqu'il s'agit de guérir la gueule de bois, plus c'est mieux. Pas le cas. Rester simple. Gardez à l'esprit que si vous utilisez un condiment salé, vous devez omettre une partie du sachet d'assaisonnement. Vous pouvez également ajouter :

  • Épices comme du poivre blanc, du poivre de Sichuan ou des flocons de chili au plat fini, ou essayez d'ajouter un bâton de cannelle, de l'anis étoilé et des graines de coriandre au bouillon qui mijote (retirez-les avant de servir !)
  • Graisses comme l'huile de sésame grillé, l'huile de chili ou une graisse animale (le porc, le poulet ou le canard sont tous géniaux)
  • Jus d'agrumes— une pression rapide de citron ou de citron vert juste avant de servir peut grandement rehausser les saveurs.

Mais imaginez ce scénario : vous êtes à l'université, le courant a été coupé dans votre dortoir, et vous n'aviez évidemment pas d'autre choix que de finir toute la bière au réfrigérateur plutôt que de la laisser se réchauffer. Vous avez faim, mais vous ne pouvez pas utiliser la bouilloire. Keanu Reeves surgit dans votre cerveau et demande : Que faites-vous ? Que fais-tu?

Voici la réponse : il suffit de croquer les nouilles dans le sac, de déchirer un coin, d'ajouter le sachet d'assaisonnement, de tenir le coin déchiré et de le secouer, puis de consommer. Lèche-toi les doigts après celui-ci. C'est comme manger des Cheetos, mais avec de délicieux doigts à la "saveur orientale" au lieu du "cheeze à l'orange".

Végétation

Avouons-le : le ramen n'est pas un aliment santé. Mais c'est assez simple d'ajouter un peu de fourrage à votre amidon.

  • Légumes à cuisson rapide comme les bébés épinards, la laitue romaine, les germes de soja, le chou émincé, le cresson et les oignons verts (entre autres) peuvent être mélangés à la soupe juste avant de servir. Ils devraient flétrir en quelques secondes.
  • Légumes à cuisson plus longue comme le brocoli, le chou-fleur, les pois mange-tout, les pois mange-tout, les carottes râpées et tout ce dont vous avez envie, vous pouvez les ajouter aux nouilles pendant la cuisson. Cela peut prendre un peu de temps pour trouver le bon timing, mais j'ai confiance en toi, jeune sauterelle.
  • Légumes surgelés peuvent très bien fonctionner - le maïs et les pois en particulier se portent bien surgelés (souvent nettement meilleurs que leurs homologues frais !). J'aime les décongeler en les faisant passer sous l'eau chaude directement du robinet pendant environ 30 secondes. Ils peuvent ensuite être égouttés et ajoutés directement à la soupe chaude juste avant de servir.

Les ramen sont à peu près tous constitués d'amidon et de graisse (avec la plupart des marques de ramen bon marché, les nouilles sont déshydratées en les faisant frire !). Et si vous ajoutiez des protéines supplémentaires ? Les œufs sont bon marché, délicieux et, dans la plupart des cas, peuvent être cuits directement dans la même casserole avec les nouilles ou le bouillon. Voici quelques façons simples de le faire. La World Society for Ramen Egg Cookery (une organisation que j'ai fondée, que j'ai présidée et dont je suis le seul membre) a divisé les ramen-œufs en 5 niveaux. Il est déconseillé de tenter un processus de niveau supérieur avant d'avoir terminé chacun des niveaux qui le précèdent.

  • Niveau 1 : eggsufs durs sont les plus faciles - il suffit d'ajouter les œufs dans une casserole d'eau froide, de porter à ébullition, puis d'y déposer vos nouilles. L'œuf devrait être à peu près parfaitement cuit à peu près le même temps qu'il faut pour cuire les ramen.
  • Niveau 2 : eggsufs à la coque sont un peu plus délicates, car elles impliquent un temps. Déposez-les dans la marmite après il est arrivé à ébullition complète, démarrez une minuterie et retirez-les après 3 minutes pour un super-doux, ou 5 pour un jaune blanc et semi-liquide entièrement pris. J'aime ouvrir les œufs et mélanger le jaune dans le bouillon au fur et à mesure que je le mange.
  • Niveau 3 : La méthode des œufs crée de petits caillés de fleurs d'œufs qui flottent dans le bouillon et enrobent vos nouilles. Battre légèrement un œuf dans un petit bol. Une fois que vos nouilles sont cuites, remuez doucement les nouilles et le bouillon chaud autour de la casserole. Pendant que le bouillon bouge, arrosez lentement d'œuf battu. Il doit se mettre en fins rubans.
  • Niveau 4 : eggsufs pochés ne sortira jamais parfaitement en forme, mais qui s'en soucie vraiment ? Faites simplement cuire les nouilles jusqu'à ce qu'elles commencent juste à se séparer les unes des autres (environ la moitié de leur temps de cuisson total), retirez la casserole du feu, cassez un œuf cru au centre, placez le couvercle sur la casserole et laissez le le tout reposer pendant quelques minutes jusqu'à ce que les nouilles et les œufs soient cuits.
  • Niveau 5 : ufs au plat nécessitent l'utilisation d'une casserole auxiliaire et d'une source de chaleur. C'est un truc hyper avancé, et il ne faut pas le prendre à la légère tant que vous n'avez pas maîtrisé toutes les techniques d'œufs de premier niveau.**

**Pas vraiment. C'est quand même sacrément facile.

Viande Mijotée Simple

Les viandes finement tranchées peuvent être cuites en quelques secondes directement dans la casserole. La poitrine de poulet, le filet de porc ou le bifteck de flanc sont tous d'excellents candidats. J'aime ramasser les morceaux un à la fois et les remuer dans le bouillon chaud jusqu'à ce qu'ils soient cuits pendant que les nouilles mijotent, puis mettre la viande cuite de côté et la remettre sur le dessus juste avant de servir. Les viandes séchées comme le jambon ou le bacon sont également excellentes, tout comme les viandes cuites comme les restes de poulet ou de steak, ou les hot-dogs. Vous voulez quelque chose de vraiment intéressant ? Ajoutez un peu de bœuf séché râpé pendant la cuisson de vos nouilles. Il confère au bouillon une belle salinité fumée et donne une texture tendre et moelleuse vraiment délicieuse.

Et c'est à peu près tout pour les bases de la cuisine ramen. Une fois que vous avez maîtrisé toutes les méthodes simples, la mise à niveau de vos nouilles consiste simplement à combiner diverses techniques pour obtenir de délicieux résultats finaux. Les plus évidentes sont des versions simplifiées et ramenifiées des plats classiques d'Asie de l'Est. Un soupçon de sauce de poisson et de jus de citron vert avec du bœuf et des herbes convertit rapidement un bol de nouilles en un délicieux Faux Pho (photo en haut). Ajoutez des crevettes et du lait de coco et vous obtenez une version rapide du Tom Kha Goong à la thaïlandaise.

Avec précaution, vous pouvez même préparer des plats de nouilles sautés ou froids plus secs. La clé ici est d'arrêter la cuisson des ramen juste avant qu'ils ne soient complètement cuits, puis de les égoutter. Il continuera à se ramollir un peu à cause de la chaleur résiduelle, ainsi qu'à cuire davantage lorsque vous le faites sauter ou ajoutez une sauce piquante. Comme pour tous les sautés, l'objectif est d'avoir votre poêle suffisamment chaude avant d'ajouter les ingrédients pour que vous obteniez une bonne saisie rapide avant que quoi que ce soit puisse trop cuire ou se transformer en bouillie. Lorsque je fais sauter des ramen, j'aime utiliser une partie du sachet d'assaisonnement comme marinade pour ma viande. Faites cuire la viande et les légumes dans une poêle chaude avec de l'huile avant d'ajouter les nouilles et la sauce de votre choix (une sauce aux huîtres nature avec une touche d'huile de sésame est un plaisir facile pour tout le monde). J'aime le combo simple de bifteck de flanc avec des pois mange-tout.

Le faux pad thaï à base de ramen utilise également cette technique, en ajoutant de la sauce de poisson, des cacahuètes, des légumes et une touche de pâte de citron vert et de tamarin (si vous en avez) pour un sauté rapide et facile qui est en fait meilleur que la plupart des trucs trop sucrés et glissants que vous obtenez dans les restaurants thaïlandais de second ordre. Faites les choses correctement et personne ne reconnaîtra votre ramen lorsqu'il portera son nouveau chapeau thaïlandais.

Aloha Ramen ! combine du spam, de l'ananas et un œuf au plat pour une saveur authentique et hyper traditionnelle des îles polynésiennes. Luau instantané - il suffit d'ajouter de l'eau chaude ! Le beurre de cacahuète et la noix de coco constituent une excellente salade de ramen réfrigérée, et vous pouvez entrer en contact avec votre table à vapeur sino-américaine intérieure en assemblant un simple ketchup et une sauce aigre-douce à base d'ananas (Sriracha en option).

Pour des instructions plus complètes, cliquez sur le diaporama ci-dessus.

Bien sûr, il n'y a aucune raison de rester en Asie ici. Les ramen apprécient également les saveurs occidentales. Que diriez-vous de ramen au chili au fromage ou d'un plat semblable à une poutine de ramen cru grillé avec sauce et mozzarella? (Utilisez du vrai caillé pour l'authenticité, ou allez simplement avec les trucs râpés si vous préférez.) Mélangez les ramen cuits avec une simple sauce au fromage gluante (voir notre recette ici), ou si vous préférez, juste un bloc de Velveeta au micro-ondes dilué avec un peu d'eau, puis passez le tout au four grille-pain pour un fromage Ramac & avec un centre fondant et une belle croûte dorée.

Vous vous souvenez quand les Spaghetti Tacos existaient ? Eh bien, voici les tacos Ramen pour prendre leur place. L'ajout d'un paquet de nouilles ramen croustillantes à la garniture de bœuf dans un kit de tacos américain standard ajoute du volume, de la texture et tout un tas de plaisir ! (et oui, c'est amusant ! avec un point d'exclamation !). Allez, allez Ramacos !

Les soupes en conserve peuvent être bien gonflées avec des ramen instantanés. Crème de champignons, oignon, tout ce que vous voulez fonctionnera, mais mon préféré est d'ajouter une boîte de maïs à la crème, du bacon tranché et peut-être un coup de crème épaisse ou de lait à une casserole de ramen mijotant pour un instant sucré et chaudrée de maïs fumée. Une pincée d'oignons verts fraîchement tranchés complète cette élégante soupe, d'un âge plus civilisé. Portez une veste et ne laissez pas votre cravate plonger dans le bol.

Mais pour le summum de la cuisine fusion-confort, la tourte du berger ou du cottage garnie de ramen est la voie à suivre. La purée de pommes de terre peut être pénible à préparer pour un plat aussi simple. Pourquoi ne pas simplement faire bouillir des nouilles et les utiliser comme croûte à tarte à la place ? Le dessus des nouilles se dessèche et devient super croustillant sous le gril, tandis que les nouilles en dessous restent tendres. C'est un contraste de texture unique et délicieux, et je pense qu'il peut aider à rassembler le monde.

Bien sûr, nous effleurons à peine la surface ici. Le ramen est peut-être l'un des aliments les moins chers du supermarché, mais avec de l'imagination et un peu d'amour interculturel et interclasse, il peut être l'un des aliments de base les plus polyvalents de votre garde-manger.

Consultez le diaporama pour plus de recettes et d'idées, puis dites-moi : Que faites-vous pour fanifier vos ramen?


Nouilles ramen de Kylie Jenner

Les nouilles ramen de Kylie Jenner sont un plat extraordinaire que vous n'attendriez pas de cette célèbre célébrité. C'est incroyablement savoureux, nous sommes heureux que quelqu'un l'ait proposé.

Ingrédients

1 paquet de nouilles Ramen (nous avons opté pour du poulet)

1 cuillère à café d'ail en poudre

1 cuillère à soupe de beurre salé

Instructions

  • Prenez une casserole et en suivant les instructions du paquet, faites bouillir la quantité d'eau suggérée.
  • Ajouter le « gâteau » de nouilles ramen. Si vous envisagez d'utiliser l'assaisonnement en sachet, nous vous suggérons de l'ajouter maintenant, afin que les nouilles puissent s'imprégner de toute cette délicieuse saveur de poulet.
  • Dans un petit bol, battre l'œuf et assaisonner de poivre noir.
  • Lorsque les nouilles approchent du moment où elles seraient prêtes, égouttez environ les 2/3 de l'eau, en laissant un peu de retard dans la poêle. Ne pas remettre la casserole sur le feu.
  • Versez vos œufs dans la casserole et remuez continuellement pendant 30 secondes
  • Ajouter le beurre et la poudre d'ail et remuer encore 30 secondes
  • Servir dans un bol ou sur une assiette. Ne te brûle pas la bouche !

Vous aimez cette recette ?


Tout ce que vous devez savoir sur la tare, la sauce secrète aux ramen supérieurs

Tare (prononcé "tah-reh") signifie "sauce à tremper" en japonais, mais c'est bien plus qu'une simple sauce dans le monde des ramen.

Imaginez les ramen comme un organisme vivant. Si la soupe représente le corps des ramen et que les nouilles sont les os, alors la tare est le sang. Ça pousse tout, ça donne vie aux ramen. Sans cela, les ramen sont un gâchis dérisoire et non assaisonné.

La tare est le principal assaisonnement des ramen, la seule source de sel dans la soupe finale et, à bien des égards, une source de bien plus. Il est ajouté au fond du bol avant que la soupe ne soit versée, permettant aux deux de se mélanger et de se mélanger. Habituellement, c'est une consistance en sauce, mais cela peut aussi être une pâte - dans tous les cas, elle disparaît dans la soupe.

L'une des raisons pour lesquelles elle est relativement inconnue est que la tare est souvent intentionnellement secrète, étant donné son pouvoir de changer et de modifier un plat. Les chefs protègent leurs recettes et leurs techniques de tare plus que tout autre composant, même de leurs propres cuisiniers. Je connais quelques chefs qui font encore toute la tare eux-mêmes, histoire d'empêcher leurs cuisiniers de s'enfuir avec leurs recettes.

Je ne suis pas ce genre de gars, cependant. Je partage. Sur-partage. Alors je suis là pour régurgiter beaucoup d'informations sur la tare. Même si vous ne prévoyez pas de faire de la tare vous-même, en comprenant son rôle et son objectif, vous pourrez mieux naviguer dans les menus de ramen et comprendre le Pourquoi. Et finalement, n'est-ce pas ce que nous aimons dans la nourriture?

Quels types de tare existe-t-il ?

Historiquement, la tare peut être divisée en trois catégories, en fonction de son mécanisme d'arôme principal :

  • Shoyu, ou sauce de soja, est le plus ancien style de tare. Ramen doesn’t exist without this one, because the origins of ramen lie in Japanese cooks re-imagining Chinese soups with local tastes in mind. It was the late 19th century in Japan, and meat was rarely consumed by locals. You have an influx of immigrants, many Chinese, who cooked dishes that were meat-based. Selon Slurp! A Social and Culinary History of Ramen , the story goes that Japanese cooks, put off by the smell of meat and garlic found in these foreign soups, wanted to adopt these Chinese noodle soups for a more local audience. To temper those unfamiliar and unsavory meat scents, they used soy sauce—and thus the first iteration of ramen was born.
  • Shio, meaning salt, is a salt-based sauce, which is meant to be more about amplifying the existing flavors of the soup than contributing its own flavor. Since the base soup is unseasoned, this tare acts more as a backdrop, adding saltiness and complexity. It often contains a host of dried fish products and blends of different salt (more on both later). It also, ironically, can contain small traces of soy sauce. Again… what are rules even in ramen?
  • Miso, the newest tare style, is based on—you guessed it—miso. It’s not just a soup served before your California rolls arrive—miso is a common ingredient in Japan made from mashed legumes and grains (typically soy beans and sometimes wheat), plus koji, a fungus with enzymes that convert protein and starches in legumes into complex flavor compounds. Technically, miso can use any sort of protein rich source (my friend Rich made miso once with ricotta cheese !). The use of miso in ramen originates from Sapporo in Hokkaido, the northernmost island of Japan (those who read my first column know it has a special place in my heart ). Miso ramen was invented in the mid 1950s, in a small shop named Aji no Sanpei, whose chef fed hungry workers by adding noodles to a pork miso soup. Or so the lore goes.

These three tares are often major points of delineation on a menu. Chances are you look at a menu, you’ll see at least one of these. Maybe all three. Maybe others too!

But the point is, tare is always included. If you see a ramen shop not using it, question everything.

Tare contributes two things:

  1. Le sel.
  2. Glutamic acid, or compounds that increase sensation of glutamic acid on the palate.

We’ll start with salt. Because it’s easier.

Salt makes food taste like food. We all know how awesome salt is for flavor. Tare is the sole source of salt in the broth, so without it, the broth tastes like nothing. Just like you wouldn’t eat a steak without salt and pepper, you probably wouldn’t eat soup without at least some salt. So we get reason one for tare, which is salt = able to taste ramen. I hear folks who have embarked on the ramen-making journey say this all the time when they forget tare: “Why does my soup taste like nothing?” Because it has no salt! You’re just drinking bone water!

Since ramen soup is mostly water, you need a lot of salt to bring the flavor out. A typical bowl of ramen has anywhere from 1-2 grams of sodium. By comparison, 20 pieces of McDonald’s chicken nuggets contain nearly 1.5 grams of sodium. Makes my muscles hurt just thinking about it.

As a side note, I want you to ignore anything you hear about specific types of salt. Tare is normally a liquid, which means the effects of salt’s crystal size or shape are non-existent. And since the salt comprises a small amount of the total bowl, the mineral content isn’t going to have an effect on flavor. Those shio shops that tout five different salts in their tare? Pure marketing.

The second aspect of tare is much more provocative. And that, my friends, is glutamic acid. Tare equals umami, the fifth taste.

Umami is weird. All umami is, at its core, the sensation of glutamic acid, or free glutamate*, on your tongue. Glutamic acid is an amino acid, so it’s basically like saying you taste protein. But, that’s technical and hard to understand on its own. So we call it “savory” or “umami.”

* Technically there are two types of glutamate, free and bound, but we really only care about the free, since that’s the one you can taste. So, moving forward, I’ll be referring exclusively to free glutamate.

Part of the reason I reluctantly use the term umami is because the sensation is hard to describe, but very distinct. It’s like when you bite into a steak and it tastes super meaty and rich. It’s how you know torn-up jackfruit isn’t the same as pulled pork unless you douse it in BBQ sauce, or why black bean burgers just feel flat compared to ground beef patties. It’s that intense, almost mouth-watering quality that cheese contains. Sun-dried tomatoes have it. Mushrooms have a lot of it. Bacon and ham too.

The easiest way to taste umami is by sprinkling monosodium glutamate (MSG) on your tongue ( No, MSG is not bad for you ). MSG is pure umami, no fillers, flavors, or anything else. It’s a glutamic acid molecule with a sodium ion attached. Tasting MSG may horrify or delight you, but I assure you, you’ll understand the flavor if you test it this way. And MSG’s use in ramen in Japan is extremely common, though other sources of glutamate are definitely out there.

So, to really nail it, you need to get some form of glutamate into ramen. Even if you include MSG, by definition, tare typically uses ingredients that contains tons of glutamate.

But glutamate isn’t the whole story. And this is where things get even crazier.

In addition to just loading up your tare with glutamate-rich products (and maybe MSG), most shops also include some ingredients that include compounds called “synergistic nucleotides,” a fancy term for ingredients that rapidly increase how much umami you can taste. There are a bunch of them (easily over 40), and certain ones are more common than others, but many ingredients also include these mysterious molecules, such as shellfish, mackerel, niboshi (small dried sardines), chicken, pork, and anchovies.

Coincidentally, Japan stumbled upon the combination of “synergistic nucleotides” and glutamic acid by developing dashi. Cooks found that by combining kombu (kelp) with bonito (dried tuna flakes), it created a base that was chock full of savory flavor. (If something tastes “Japanese,” it’s likely dashi’s doing.) And this is entirely because the glutamate in the kombu interacts synergistically with the compounds in the bonito. Separately, it would not be nearly as complex or delicious, but together, they build on each other and create extraordinary flavor. It’s umami alchemy.

Ramen chefs, being the nerds they are, are actively using ingredients with high amounts of both glutamate and compounds that make you taste Suite glutamate, to make the dish feel as intensely savory as possible. Particularly for shio, which only uses salt as the core salty source, these tares tend to have fish products high in glutamate and glutamate-boosting compounds. That’s what the fish is for: Not so much to add a seafood flavor, but more to round out the bowl and give it the crazy umami sensation you expect in ramen.

The goal is just to bring both salt and umami front and center. Which brings us to our first big takeaway: Consider adding products with both glutamate and glutamate boosting properties to your regular cooking. Chili feeling a little flat? A touch of fish sauce will liven it up. Pot roast tasting kind of dull? Add some soy sauce and mushrooms to the braising liquid next time. You’ll be surprised at how much more delicious food can be when you harness the power of that savory, meaty quality that these ingredients provide.


16 DIY Ramen Recipes That’ll Make You Forget About Instant Noodles

If thinking about ramen summons images of Styrofoam cups and seasoning packets with enough salt to make you dry up like a prune, you haven&rsquot lived&mdash when it comes to noodle soup consumption, anyway.

Ranging in flavors from bacon and egg, to spicy sriracha, to vegetarian miso, these ramen recipes outdo any packaged variety and are almost as easy to make.

Bonus: It&rsquos a heck of a lot cheaper to go DIY than splurge on $10 noodle bowls. It&rsquos time to start noodling around.

1. Winter chicken ramen

This seasonal recipe is broken down into 6 simple steps, with everything cooking in the broth for maximum flavor.

Add in a healthy dose of cabbage, spring onions, and hard-boiled egg, and you&rsquove got yourself a protein-packed, feel-good weeknight meal.

You might like

2. Mason jar &ldquoinstant&rdquo ramen zoodles

Taking a cue from the OG Cup Noodles, these elevate the form to whole new heights. And with fan favorites zoodles, coconut oil, and all of the vegetables, these guys are a make-ahead meal you&rsquoll feel better about.

3. A farmer&rsquos ramen

We&rsquore definitely not farmers, yet our love for this farmer&rsquos ramen is no less. Loaded up with greens like bok choy and kale, this is the perfect dinner to balance out those office days when we&rsquore lucky to see a nutrient.

There&rsquos a recipe for noodles from scratch, and if you&rsquore feeling ambitious, obviously go for it &mdash but no pressure, store-bought is also acceptable.

4. Thai peanut chicken and ramen noodle soup

You no longer have to make the difficult choice between ordering Japanese or Thai food, thanks to this amazing Asian fusion dish.

Made with plenty of veggies like sweet potato, cremini mushrooms, and red peppers, then doused with just the right amount of peanut butter, your taste buds won&rsquot know what hit &rsquoem &mdash but they will know that they like it.

5. Smoky grilled chicken with zucchini ramen noodles

We&rsquore in love, we&rsquore in love, and we don&rsquot care who knows it! (With zoodles, that is.) A delicious gluten-free and low-carb alternative to regular ramen noodles, zucchini helps totally load this recipe with veggies.

This one&rsquos super easy to make vegetarian, too: Simply sub tofu for chicken and use veggie stock in place of chicken stock.

6. Miso ramen with shiitake and chicken

The optional jalapeño slices give this one an unexpected twist, but don&rsquot worry, it also has key staples like bok choy, scallions, shiitake mushrooms, and plenty of miso paste.

Pro tip: Experiment with meats like pork and beef, or vegetarian proteins like tofu, to keep things interesting.

7. Homemade ramen with bacon and soft-boiled eggs

Bacon and eggs shouldn&rsquot be limited to breakfast &mdash though you can definitely replace your go-to morning meal with this recipe!

Here, the crispy breakfast favorite tops a hot bowl of miso broth and ramen noodles, which is accompanied by a soft-boiled egg to create the ultimate combo of carbs, protein, and warmth.

8. Slow cooker pork ramen

If your mouth wasn&rsquot watering by this point on the list: Ready, set, go.

This recipe includes easy-to-follow directions &mdash only 30 minutes in the cooker. Plus, it&rsquos packed with succulent braised pork, so it&rsquos both simple and delicious.

9. Slow cooker beef curry with ramen noodles

With a prep time of 10 minutes and a pretty short ingredient list, this dish looks way more complicated than it is. Just throw this one the slow cooker in the morning, Instagram like you slaved over it, and watch the likes roll in.

10. Beef ramen noodle soup

This one is packed with veggies (carrots, celery, green onions) and sliced steak. But if you think of it like turning on the stove and waiting, things get less intimidating.

Hidden bonus: There&rsquos also some sriracha tucked inside this brothy goodness.

11. Vegetarian miso ramen with roasted sweet potatoes

Another dish that brings out the best of both (noodle) worlds, this recipe is gluten-free and chock-full of healthy ingredients like shiitake mushrooms, and sweet potato.

Pro tip: Miso makes an awesome hangover remedy, so drink away on those painful days.

12. Healthy homemade kimchi ramen

Kimchi tastes great on its own, but tastes even better mixed in a bowl of piping hot noodles. Made with DIY kimchi or a store-bought variety, this meal is as easy to pull together as blending a smoothie.

The toughest part is finding the ingredients, but most Asian speciality stores should have them &mdash and we promise you&rsquoll find plenty of reasons to use them again.

13. 20-minute spicy sriracha ramen noodle soup

This recipe can be ready in half the time it takes to decide on dinner, order delivery, and wait for its arrival &mdash ideal for those hangry nights when spending your life savings on delivery feels worthwhile.

To bulk up the veg, add ingredients like mushrooms, broccoli, and kale. Top with fresh scallions and cilantro to feel extra fancy.

14. Easy vegan ramen

Basic isn&rsquot always bad, and this ramen is proof positive. Spinach, carrots, and mushrooms play nice (how could they ever not) in this quickie recipe.

The freshly grated ginger and garlic will get your sinuses flowing, too. Just what we look for in a soup, really.

15. Gluten-free instant noodle cups

Even though instant noodles are often overloaded with sodium and lacking in nutrients, there&rsquos something comforting about having a hot meal ready in less than 5 minutes.

This recipe solves the insta-cup woes with DIY seasoning and plenty of healthy additions like baby spinach, carrots, and chicken or tofu.

And best of all: You can pre-make these bad boys and store them in heat-safe jars. Is it just us, or did lunch just get way better?

16. Mexican chickpea noodle soup

How&rsquos this for a twist on chicken noodle soup? Sub chickpeas for the chicken, and ramen for the linguini, and you have a perfect vegetarian-ramen for cold winter nights.

We love how the Mexican flavors &mdash oregano, cilantro, green chilies, lime, and avocado &mdash give this recipe a fun kick.


Allow the dish to cool completely before storing it in an airtight container in the fridge. It should last up to 4 jours refrigerated.

Freezer

You can freeze this recipe! Just prepare your meat, veggies, and sauce and allow them to cool completely before storing in an airtight container in the freezer for up to 3 mois. Reheat in the microwave or on the stove when ready to eat. Cooked ramen noodles don’t freeze well so cook them when you’re ready to serve your supper.