Recettes traditionnelles

Best of the Best 2015 : la meilleure cuisine, les meilleurs chefs, le meilleur lieu

Best of the Best 2015 : la meilleure cuisine, les meilleurs chefs, le meilleur lieu

Les stars étaient au Fontainebleau lors de l'événement annuel du South Beach Wine & Food Fest

Dan Myers

Le chef Alex Stupak a servi un ceviche de crevettes avec des groseilles à maquereau et du chipotle.

Avec un nom comme Best of the Best, il est juste de dire que la dégustation annuelle de mets et de vins, qui se tient cette année au légendaire Fontainebleau, a de grandes attentes à répondre. Et cette année, comme toutes les années, elle a certainement été à la hauteur d'eux.

Des gens habillés à neuf pour découvrir les offres de 59 restaurants différents et 35 établissements vinicoles dans l'une des somptueuses salles de bal de l'hôtel, et certains des chefs les plus renommés du pays étaient sur place pour leur servir leurs créations haut de gamme. Seamus Mullen de Tertulia servi avec un carpaccio de bœuf avec une émulsion d'anchois, des poivrons marinés, du manchego, du romarin et des pignons de pin ; Jonathon Sawyer de Greenhouse Tavern a servi des gnocchis à la ricotta et à la semoule avec des champignons trompette noirs; Chris Jaeckle d'All'Onda a servi son point de vue sur le casino de palourdes; Alex Stupak d'Empellon a servi un ceviche de crevettes sucré, épicé et fumé avec des groseilles à maquereau et du chipotle; Michael Voltaggio de Ink a servi un tartare de betteraves; et Gabrielle Hamilton de Prune a servi du rosbif froid salé avec de la salsa à la chapelure.

"C'est tellement amusant d'être ici", nous a dit Anita Lo d'Annisa, faisant écho au sentiment d'à peu près tous les autres chefs avec qui nous avons parlé tout au long du festival. "Tous mes amis chefs de tout le pays sont ici, et c'est super de s'éloigner du froid."

Alors que ce n'était pas sous la tente principale sur la plage (occupée par le Burger Bash), il y avait plus de variété dans la nourriture offerte à Best of the Best qu'à presque tous les autres événements. Avec de la bonne nourriture, du bon vin et des chefs reconnus, cet événement devrait figurer en bonne place sur la liste de tous ceux qui envisagent d'assister au festival dans les années à venir.


LE MEILLEUR du FEST! Que manger et boire au Festival international des jardins de fleurs EPCOT 2021 !

Le festival de cette année se déroule Du 3 mars au 5 juillet et, comme d'autres festivals EPCOT récents, il est un peu modifié pour faire place aux mesures de santé et de sécurité. Pourtant, cela ne nous a pas empêchés de prendre notre SNACK à 20 CABINES DE RESTAURATION (dont deux nouveaux !).

Eh bien, nous ne voudrions pas vous décevoir, alors nous avons réussi TOUT. CÉLIBATAIRE. MENU. et tu sais ce que ça veut dire ! Nous avons maintenant l'HONNEUR de vous offrir le meilleur des meilleurs. Alors, sans plus tarder, voici le 2021 EPCOT International Flower & Garden Festival BEST of the FEST!


50 états de steakhouses

Bien que le décor et les menus varient d'un océan à l'autre, des steakhouses de style occidental aux clubs de souper à l'ancienne du Midwest en passant par les temples de la haute-boeuf des grandes villes, ce sont les meilleurs endroits pour assouvir vos envies de carnivore et profiter d'un côté du style local.

Relatif à:

Photo par : Danielle DelRe et Neal Santos

Photo par : Alessandra Nicole

Photo de : Lucy Hawthorne/Shuttersmack Photography

Photo par : Michael Moriatis

Idaho : Chandlers

Avec un éclairage bleu dans le bar et un riff de saxophone flottant au-dessus des cabines en cuir à dossier haut surélevé, Chandlers ressemble et se sent comme le genre d'endroit qui aurait joué du jazz tous les soirs et servir un martini tueur. Il a également acquis une réputation à Boise (et à son avant-poste de Sun Valley) pour ses steaks et ses fruits de mer, offrant 13 coupes de viande différentes, dont beaucoup proviennent du fournisseur local Snake River Farms. L'exportation la plus célèbre de l'Idaho est également en tête d'affiche, avec des accompagnements tels que des pommes de terre gratinées aux poireaux et au fenouil et des pommes frites aspergées d'huile de truffe. Oh, et à propos de ce martini & mdash, il s'appelle le martini de 10 minutes et a été créé par le célèbre barman Pat Carden, qui, tout à fait par accident, a développé une méthode pour mélanger lentement le martini, produisant un cocktail exceptionnellement doux. (Demandez à votre serveur de vous raconter l'histoire pendant que vous attendez.) Si le vin est plus votre truc, Chandlers possède un Best of Award of Excellence de Wine Spectator (et le classement le plus élevé de l'Idaho), avec une liste de plus de 750 étiquettes, une équipe de sommeliers diplômés et une excellente sélection de vins au verre.

Mississippi : Marshall Steakhouse

Lorsque vous entrez dans le Marshall Steakhouse, cela ressemble plus à un pavillon de chasse qu'à un steakhouse, avec des tables en chêne blanc, de la taxidermie sur les murs et des cheminées confortables en hiver. Mais le menu est entièrement composé de steakhouse, avec des steaks Angus de premier ordre à l'avant et au centre, cuits sur le plus grand gril au charbon de l'État. Et les Mississippiens n'en ont jamais assez, certains parcourant plus de 100 miles pour un dîner de week-end. Les habitants savent commencer la nuit avec l'assiette de saucisses et de fromages de Marshall, servie avec des cornichons frits épicés, et la bisque de chair de crabe et d'écrevisses préférée des fans. Le faux-filet et le filet sont les meilleurs choix pour les steaks, mais il y a aussi des crevettes et du gruau signature à base de gruau local moulu sur pierre et des côtelettes de porc de porc Red Wattle, qui proviennent de la ferme familiale Swaney. Pendant la saison des fêtes de Thanksgiving et de Noël, prenez l'un des sièges convoités près de la cheminée et sirotez une tasse de célèbre lait de poule maison de Swaney, élaboré à partir d'une recette familiale séculaire.

Illinois : Lawry's The Prime Rib

Depuis l'ouverture du Lawry's The Prime Rib en 1974, il s'est taillé la réputation d'être l'un des meilleurs steakhouses de Chicago. Il est également logé dans l'un des plus grands monuments de la ville et avant qu'il ne soit un restaurant, le majestueux bâtiment de la Renaissance italienne de quatre étages a d'abord servi de manoir McCormick (on dit que la société Constance McCormick hante le bâtiment), puis comme restaurant gastronomique des années 1940 restaurant The Kungsholm, et enfin comme le Kungsholm Puppet Theatre (si vous avez la chance de visiter le deuxième niveau rarement vu, vous verrez des marionnettes originales et un atelier d'opéra miniature). Au rez-de-chaussée, sous des lustres scintillants et des plafonds voûtés, des maîtres sculpteurs portant des chapeaux imposants volent la vedette. Comme son nom l'indique, Lawry's The Prime Rib est l'endroit à Chicago pour la côte de bœuf. Chaque rôti de côtes debout est soigneusement sélectionné, vieilli pendant 25 jours et rôti sur un lit de sel gemme jusqu'à ce qu'il soit suprêmement tendre. Les maîtres sculpteurs &mdash qui suivent une formation de six mois et portent un médaillon pour signifier leur statut &mdash tranchent la côte de bœuf de renommée locale à côté de la table à partir de chariots en argent massif et brillant, qui comprennent également des accompagnements tels que sauce, au jus, purée de pommes de terre, maïs crémeux et crémeux épinards (assurez-vous de commander un pudding Yorkshire pour absorber le jus de steak). Continuez le spectacle avec le martini Meat & Potato de Lawry, préparé avec de la vodka de pommes de terre Chopin, secoué et versé à table, et garni d'olives farcies de raifort et de côte de bœuf.

Oregon : agriculteur urbain

Avec une esthétique de ferme restaurée, un mélange éclectique d'œuvres d'art tapissant les murs et des étagères de garde-manger remplies de conserves maison et de cornichons exposés, Urban Farmer est la définition du chic rural. Le chef exécutif Matt Christianson incarne le nom du restaurant : il s'approvisionne en produits, herbes et miel dans son propre jardin sur le toit, ses jardins hydroponiques et aquaponiques, et son rucher travaille avec des fermes, des ranchs et des pêcheries locaux et, dans le plus pur style de Portland, se nourrit de champignons shiitake et maitake de l'armoire à champignons sur mesure dans la salle à manger, qui a été construite par le menuisier local Buck Ferro. Les champignons se retrouvent dans un plat d'accompagnement, complété par des champignons sauvages de saison rôtis tels que des girolles et des matsutakes à l'automne, des trompettes noires en hiver et des morilles au printemps. Le bœuf est tout aussi soigneusement sélectionné, avec de nombreuses coupes provenant de fermes de l'Oregon, telles que le faux-filet nourri à l'herbe et le filet de Carman Ranch. Pour une touche régionale, optez pour terminer votre steak avec du wasabi cultivé sur la côte de l'Oregon et une cuillerée de crème fraîche.

Massachusetts : Smith et Wollensky

Depuis sa fondation à New York en 1977, Smith & Wollensky s'est procuré ses meilleurs steaks auprès d'une seule source, Double R Ranch et Snake River Farms dans le nord-ouest du Pacifique, les faisant vieillir pendant 28 jours et les préparant simplement avec du sel, du poivre et du feu. . Depuis lors, l'entreprise désormais basée au Massachusetts s'est étendue à plusieurs endroits à l'échelle nationale, avec un menu de steaks signature comprenant un filet frotté au café et au cacao assaisonné d'un frottement sec inspiré des taupes espagnoles et associé à du beurre ancho chili, et une bande de New York de style Oscar de homard, un surf et un gazon exagéré avec du homard poché et de la sauce hollandaise. C'est toujours un bon choix de doubler le homard, surtout si vous dînez au bord de l'eau Boston Atlantic Wharf. Ne manquez pas le macaroni au fromage au homard à chaque bouchée, dans lequel le homard est jeté dans du beurre de homard, plié avec des nouilles et une sauce aux trois fromages, et fini avec plus de beurre de homard. Gardez de la place pour le légendaire gâteau à la noix de coco, composé de couches de génoise à la noix de coco, de mousse à la noix de coco et de sirop simple au rhum Malibu, fini avec de la noix de coco fraîche, un biscuit tuile à la noix de coco et un filet de sauce caramel aux fruits de la passion. Cela peut ressembler à une surcharge de noix de coco, mais il est connu pour gagner même les plus opposés à la noix de coco.

Colorado : Steakhouse n° 316

Voyant le besoin d'un steakhouse à Aspen, l'équipe épouse et mari Samantha et Craig Cordts-Pearce ont réinventé leur restaurant existant, Lulu Wilson, dans ce qu'ils décrivent comme un steakhouse super chic et film noir. Installé dans une maison victorienne historique de 1888 héritée de l'époque minière d'Aspen, l'espace faiblement éclairé est équipé de banquettes capitonnées rouges, d'un vaste bar en marbre blanc de Carrare, de miroirs dorés et de papier peint damassé sombre. (Le personnel pense que la vieille maison est hantée par l'esprit de Lulu Wilson, une femme qui y a vécu au début des années 1900.) Le menu se concentre sur des coupes de choix allant des filets aux lanières de New York en passant par les faux-filet de cow-boy, le tout servi dans un plâtre -Poêle à repasser. Doublez la décadence et garnissez votre steak de l'une de leurs sauces inventives, comme le ragoût de xérès et de champignons ou le beurre de fromage bleu et de moelle osseuse. Complétez votre commande avec la très populaire salade de chou frisé de Lulu, parsemée de groseilles et de pignons de pin, ou les rondelles d'oignon, empilées sur un véritable fer à marquer, ainsi que des côtés créatifs tels que les haricots verts glacés au miso, le gratin de patates douces et le chou-fleur au curry. Fin 2018, le couple a ouvert un deuxième emplacement encore plus grandiose, dans un bâtiment historique des années 1900 à Boulder, équipé de banquettes incurvées noires et rouges et d'une cheminée à bois.

Nevada : Steakhouse du sud-ouest

Ce qui se passe à Vegas reste à Vegas, non ? Mais il serait difficile de ne pas se vanter d'avoir dîné au SW Steakhouse du Wynn Las Vegas. L'espace élégant et sophistiqué fait écho à un menu somptueux, avec des offres de luxe comme un service de caviar russe, une tour de fruits de mer comprenant du homard du Maine, des pattes de crabe royal, des crevettes géantes, des huîtres et un cocktail de crabe et une coupe de 4 onces de Sanuki wagyu, qui sont élevés sur les olives et viennent avec une étiquette de prix de 220 $. En parlant de wagyu, le restaurant est l'un des quatre seuls restaurants aux États-Unis qui servent du bœuf de Kobe authentique certifié (issu du bétail wagyu), apprécié pour son persillage, sa jutosité et sa tendreté. Cela donne un steak exceptionnellement riche et beurré, mais si vous voulez vraiment dorer le lys, ajoutez du foie gras, du homard du Maine ou du crabe royal d'Alaska. Un autre steak gagnant est le double faux-filet signature du chef exécutif David Walzog de 42 onces frotté au chili (qui figurait sur la meilleure chose que j'aie jamais mangée de Food Network), enrobé de poudre de piment ancho et de cumin moulu, et carbonisé à la perfection. Ici aussi, vous êtes pratiquement assuré d'un dîner et d'un spectacle : le restaurant est situé sur le magnifique lac des rêves, une cascade de 40 pieds dont les 4 000 lumières, holographies et musique en ont fait une attraction incontournable de Vegas.

Californie : Nick & Stef's Steakhouse

Nick & Stef's Steakhouse incarne l'expérience traditionnelle du steakhouse, mais avec une ambiance résolument californienne. Accrochez-vous sur les sièges de fenêtre en cuir caramel ou au bar en noyer pour un apéritif à l'ancienne ou une margarita au pamplemousse (conseil de pro : l'happy hour en semaine se déroule de 14 h à 19 h) avant de passer au corail et aux accents bleus salle à manger finie avec des touches glamour de laiton brossé. La viande est la vedette du spectacle ici, comme vous pouvez le voir depuis la salle de vieillissement à sec visible depuis la salle à manger. Les steaks vieillis à sec pendant 28 jours, grillés sur du chêne et du mesquite, comprennent des signatures telles que la côtelette de tomahawk, servie à table, et des favoris vivaces comme les faux-filet et les lanières de New York. Vous n'arrivez pas à vous décider ? Optez pour le menu de dégustation Cut & Whisky, qui comprend une envolée de trois steaks et mdash New York Strip, un faux-filet américain de wagyu et le wagyu &mdash japonais A5 exceptionnellement beurré et juteux, accompagné de trois whiskies. Assurez-vous de garder de la place pour les accompagnements (ne manquez pas le macaroni au fromage orecchiette et les haricots longs à la sichuanaise) et les salades, qui jouent un rôle important de soutien. Outre la salade César préférée des fans, la chef exécutive Megan Logan puise dans la générosité des produits du sud de la Californie pour créer des salades de saison telles que Little Gem avec des pommes Pink Lady et des copeaux de fenouil, ou du farro grillé avec de la courge rôtie, du fromage de chèvre et des graines de grenade.

Maryland : Steak House des frères Voltaggio

Les natifs du Maryland, Bryan et Michael Voltaggio, dont vous reconnaissez probablement les noms de Bravo's Top Chef, ont collaboré au Voltaggio Brothers Steak House en tant que première coentreprise. Malgré son emplacement à l'intérieur du fastueux MGM National Harbor, le restaurant a un design qui reflète les liens familiaux avec une ambiance chaleureuse, et bien que chaque chambre ait un aspect et une sensation différents et mdash un salon confortable, une élégante salle à manger et mdash chacun offre un aperçu dans la cuisine. Le menu respire la sophistication et les techniques raffinées que le duo a perfectionnées au fil des ans. À savoir, le porterhouse Creekstone magnifiquement marbré de 36 onces est grillé sur des charbons dans un four spécial, imprégnant la viande d'une saveur fumée et complexe. Les frères s'inspirent de leur pays d'origine avec des signatures telles que le gâteau de crabe géant à partager de 10 onces servi dans une poêle en fonte et fini avec des herbes et une sauce "beernaise" maison. Les crapauds à sucre frits au poulet, un poisson du Chesapeake, sont frits et arrosés de miel au poivre et servis avec des cornichons au pain et au beurre. Et dans le plus pur style des frères Voltaggio, il y a des versions ludiques des classiques, comme un cocktail de crevettes avec des radis fermentés et des huîtres Rockefeller préparées avec du shoyu fumé.

Kansas : Scotch et surlonge

Depuis sa création en 1968, Scotch & Sirloin, ou The Scotch, comme son emplacement d'origine était connu par les habitants de Wichita, a acquis la réputation d'être le lieu des steaks. Il maintient toujours sa réputation de servir le meilleur bœuf du Midwest, mais lorsque le restaurant a déménagé en 1997, il a subi une refonte de sa conception, consolidant son statut de steakhouse moderne. Sous un plafond en bois incurvé spectaculaire, une cave à vin et un mur à vin remplis de plus de 1 500 bouteilles de vin constituent des accessoires de salle à manger et un tableau de bord époustouflants et un clin d'œil pas si subtil au programme de vins stellaires du restaurant. Tous les steaks sont vieillis à l'état humide (sous vide et réfrigérés) pendant plus de 30 jours et cuits dans un gril à 1 600 degrés pour garantir que les steaks juteux avec une croûte emblématique comprennent une côte de bœuf et un faux-filet avec os. Si vous êtes à la recherche d'inspiration pour un rendez-vous galant, optez pour le spécial Dîner pour deux, qui comprend un menu de quatre plats pour 75 $.

New Hampshire : le restaurant de la bibliothèque

Le restaurant Library, situé dans le monument historique de Portsmouth, The Rockingham House, est un favori parmi les habitants ainsi que les habitants de la côte nord de Boston. La bibliothèque a acquis une réputation pour ses steaks (le restaurant partage un fournisseur de viande avec bon nombre des meilleurs steakhouses de Boston) ainsi que pour son ambiance raffinée mais confortable, créée par un décor composé de miroirs français doublés d'argent, de tons de bois sombre et d'étagères remplies avec des livres anciens. Les steaks sont tous coupés selon les spécifications du restaurant, y compris le surlonge phare Gentleman's Cut, un steak de qualité magnifiquement marbré de 16 onces dont le chapeau de graisse crémeuse confère une saveur de beurre pendant la cuisson du steak. Compte tenu de la région de la Nouvelle-Angleterre, vous trouverez des fruits de mer locaux tels que la chaudrée de palourdes de la Nouvelle-Angleterre, le macaroni au fromage au homard et la tourte au homard, un riff de la tourte au pot. Le salon du restaurant reflète l'ambiance chaleureuse et clubby avec une paire de fauteuils en cuir flanquant une cheminée confortable et une collection de plus de 200 types de vodka derrière le bar (c'est l'esprit préféré du propriétaire Bruce Bélanger), dont 120 dans le martini dédié du bar liste. Le restaurant a également remporté le prix d'excellence du Wine Spectator plusieurs années de suite et si vous le pouvez, jetez un coup d'œil aux 1 000 bouteilles exposées dans la salle à manger privée du restaurant.

Caroline du Sud : Oak Steakhouse

Situé dans un immeuble bancaire des années 1800 sur la Broad Street historique de Charleston, Oak Steakhouse dégage un charme majestueux avec ses fenêtres cintrées, ses plafonds de 20 pieds, ses cheminées et ses sols en pin cœur vieux de 150 ans. Malgré son environnement historique, Oak est fermement dans la catégorie des steakhouses modernes avec le menu du chef Jeremiah Bacon composé de steaks Angus certifiés vieillis à l'état humide et à sec et d'accompagnements améliorés associés à une hospitalité méridionale raffinée. Commencez par les huîtres signature Rockefeller ou le cocktail de crevettes, préparés avec des crevettes et mdash d'origine locale, c'est un pays bas, après tout. Pour un choix inspiré de surf et de gazon, essayez de garnir votre filet ou votre bande d'ajouts comme des crevettes grillées ou des pétoncles. Complétez votre commande avec le macaroni au fromage au homard préféré des fans ou les pommes frites à la truffe ainsi que des classiques du Sud comme le chou vert aux lardons ou le pain de maïs aux jalapenos rôti. Pour une ambiance plus décontractée, passez un happy hour au bar du rez-de-chaussée, qui a gagné un public fidèle parmi les habitants pour des collations de bar comme des œufs farcis aux huîtres frites et des crevettes croustillantes, et des cocktails signature tels que Curse of the Isle, un Boisson à base de pamplemousse rouge rubis à base de moonshine.

Michigan : premier et bon

Prime and Proper tient son nom, et plus encore.Les pièces de viande de qualité supérieure sont découpées en interne par le boucher vedette Walter Apfelbaum et fièrement présentées dans ce qu'il appelle un « boîte à bijoux de viandes » dans la salle de vieillissement vitrée, puis savamment préparées au feu de bois sur un moule sur mesure, grill conçu localement par le chef exécutif Ryan Prentiss. Le style d'hospitalité ici contribue à redéfinir ce que signifie un service approprié, comme en témoigne le ratio serveur/table un à un. Les serveurs sont formés par Apfelbaum et Prentiss pour aider les convives à choisir la coupe de viande qui convient le mieux à leur goût, par exemple, un faux-filet fortement marbré si quelqu'un préfère son steak bien cuit. Si vous avez la chance de vous voir offrir du "beurre de boucher", un filet de premier choix, vieilli à sec et non désossé qu'Apfelbaum décrit comme "qui change la vie", n'hésitez pas. Non seulement les coupes immaculées, mais aussi les accessoires, les sauces et les beurres font passer les steaks ici au niveau supérieur : Pensez au sel de foie gras, aux truffes en copeaux, au beurre de cendre à l'ail rôti ou à la sauce à steak appropriée, un clin d'œil à la sauce Zip bien-aimée de Detroit, un brillant, sauce à base de boeuf-tomate qui est renforcée ici avec de la graisse de boeuf vieillie à sec. Les accompagnements sont tout aussi indulgents, comme le pavé de pommes de crème brûlée au maïs, une version croustillante et étagée de pommes de terre gratinées ou de pommes de terre rôties aux cendres avec du beurre baratté maison (vous pouvez également demander la pomme de terre au four chargée hors menu ici). Et pour l'happy hour la plus luxueuse de tous les temps, arrêtez-vous au bar de 16h à 18h. Du lundi au vendredi pour la moitié de quatre types de service de caviar différents.

Pennsylvanie : boucher et chanteur

Butcher and Singer, basé à Philadelphie, rend hommage au faste de la gastronomie des années 1940, avec un éclairage tamisé, des tons sombres et sombres, des cabines en demi-cercle, des nappes blanches et un service assorti. Des plats emblématiques tels que les escargots, les crevettes et le crabe Louie, et l'Alaska au four rappellent l'âge d'or, mais le menu principal de Butcher and Singer est construit autour de steaks et de côtelettes qui reflètent les techniques de vieillissement modernes. Tous les steaks sont de première qualité et vieillis à l'état humide, comme le porterhouse signature de 32 onces pour deux. Complétez votre commande avec des accompagnements emblématiques tels que des pommes de terre rissolées farcies de pommes de terre crémeuses, de crème sure et d'oignons Vidalia, ou du bacon bourbon à l'érable, une épaisse tranche de bacon cuit lentement et glacé à l'érable dont la saveur boisée et fumée est rehaussée par le vieillissement en fûts qui stockait autrefois le Manhattan vieilli en fût du restaurant. Arrosez-le avec ce cocktail ou un martini servi à table, ou une bouteille de vin de la vaste collection stockée dans ce qui était à l'origine le coffre-fort du bâtiment quand il abritait la société de courtage Butcher and Singer.

Virginie : Hondos

Si vous recherchez une expérience chophouse classique à Richmond, vous ne pouvez pas faire mieux que Hondos. La salle à manger polie est décorée dans des tons d'acajou et de cabines recouvertes d'or, qui tapissent le mur qui sert à la fois de stockage de vin et de décoration. Les steaks emblématiques incluent l'homonyme Steak Hondo, une version du steak Oscar où le filet mignon est accompagné de champignons portobello marinés grillés, de chair de crabe géante, d'asperges et de sauce hollandaise, une bande de New York en croûte de poivre avec une sauce à la crème au brandy et au poivre vert et un filet mignon avec os rarement vu, servi avec du raifort frais. Il existe un menu de fruits de mer tout aussi impressionnant, avec des produits phares, notamment les crevettes géantes préférées des fans dans des gâteaux de crabe de Chesapeake Bay au beurre blanc à l'ail et une paire de queues de homard sud-africain sucrées au beurre. Pour un steak, dînez le dimanche ou le lundi soir et choisissez le dîner à trois plats à 32,95 $, qui comprend une soupe ou une salade, une petite queue de homard et des médaillons de filet et un dessert.

Rhode Island : 22 Bowen

22 Bowen's est le rare steakhouse qui réussit à être beaucoup de choses pour de nombreuses personnes différentes. Il occupe un quai commercial du XVIIIe siècle à Newport, vous êtes donc tout aussi susceptible de voir des convives en costume se régaler d'un repas de cinq plats dans l'une des salles à manger principales que d'apercevoir des touristes en maillot de bain prendre une bière et un hamburger sur la terrasse. Si vous optez pour un dîner de steak, vous pouvez commander des coupes typiques de première qualité et vieillies à sec à la carte ou éliminer les devinettes avec le filet mignon 22B. Sa description se lit comme une ode au steakhouse, avec purée de pommes, haricots verts, bordelaise aux champignons et fromage bleu fouetté. Compte tenu de l'emplacement au bord de l'eau du restaurant, il n'est pas surprenant qu'il y ait aussi une excellente sélection de fruits de mer de la Nouvelle-Angleterre. Commencez par les calamars locaux préférés des fans, frits et servis avec une relish aux trois poivres ou un échantillon de fruits de mer réfrigérés de la Nouvelle-Angleterre, qui comprend du homard, des palourdes, des huîtres et des crevettes. Pour le meilleur des deux mondes, optez pour le Surf & Turf Burger : une galette de bœuf wagyu garnie de homard poché au beurre, de salade de chou maison et d'aïoli à la truffe, le tout empilé sur un pain brioché.

New York : Keens Steakhouse

Entrer dans le Keens Steakhouse, c'est comme remonter dans le temps et le restaurant existe depuis 1885, et ses murs sont ornés d'images rares du vieux New York et d'acteurs et politiciens locaux célèbres. Chaque chambre a un décor différent qui se rapporte au vieux New York ou à l'Americana. Le bar principal, par exemple, présente une peinture de fille de saloon typique de la fin des années 1800 et des images de fêtes qui ont eu lieu ici depuis le début des années 1900, y compris une fête avec le 1908 équipe olympique américaine. De la fin des années 1800 à la fin des années 1970, Keens était également un club de cornemuse pour les membres et les New-Yorkais célèbres qui gardaient leurs pipes ici, notamment Theodore Roosevelt (la Bull Moose Room porte le nom de lui et de son groupe), John Barrymore et Babe Ruth & mdash, vous verrez donc des centaines de pipes à l'ancienne tapissant le plafond de la salle à manger à l'étage. Vous pouvez vous régaler d'histoire toute la journée ici, mais c'est un steakhouse, après tout. Les steaks sont vieillis pendant 21 jours, et le porterhouse, le surlonge de New York et la côte de bœuf King's Cut (qui mesure 32 onces) sont tous des choix toujours populaires. Mais le plat le plus célèbre de Keens est sans doute la côtelette de mouton, une selle découpée dans un agneau plus vieux qu'un agneau de printemps, ce qui lui donne une saveur plus forte et plus gaie.

Alaska : Club Paris

Club Paris peut sembler un nom étrange pour un steakhouse d'Alaska, mais le vétéran qui a ouvert le restaurant à Anchorage en 1957 a été tellement pris par la culture parisienne des cafés-terrasses qu'il n'a pas pu s'empêcher de s'en inspirer et de compléter avec un bistro auvent, arbustes verts et bar de style brasserie devant le restaurant, et escargots au four au menu. Depuis lors, trois générations de la famille Selman dirigent le lieu, ainsi que le boucher, le chef et le poulet de chair dévoués qui travaillent chacun au restaurant depuis plus de trois décennies. Le restaurant a gagné une clientèle fidèle pour ses steaks emblématiques tels que le filet mignon de 14 onces et 4 pouces d'épaisseur, ainsi que les fruits de mer frais de l'Alaska tels que le flétan poché, les pétoncles ou les pattes de crabe royal servis avec du beurre et du citron. Vous ne pouvez pas décider ? Optez pour les pattes de crabe royal et le petit filet, un match de surf et de gazon fait au paradis. Si vous vous arrêtez pour le déjeuner, ne manquez pas le hamburger, avec une galette de mélange de filet mignon qui est moulue sur place tous les jours.

Arizona : Durant

Durant's a été créé en 1950 par Jack Durant et Jack McElroy, dont l'objectif initial était d'acheter le bâtiment en adobe de Central Avenue qui abritait auparavant un petit bar routier, de le réhabiliter et de le transformer à profit. Ils ont trouvé le processus de réaménagement et de création d'un restaurant tellement amusant qu'ils ont décidé de faire un voyage à travers le pays pour trouver l'inspiration pour trouver des moyens de s'approprier l'endroit et ont atterri sur un concept de steakhouse. Aujourd'hui, Durant, avec ses cabines en cuir rouge, son papier peint rouge floqué et son service haut de gamme, n'est pas seulement le steakhouse original de Phoenix, mais aussi une institution locale. Durant est particulièrement apprécié des hommes d'affaires et réputé pour être l'endroit chanceux pour conclure un accord, mais il a accueilli des convives de tous les horizons, y compris des générations de familles de Phoenix, des politiciens, des candidats à la présidentielle et même des étudiants du lycée. Ses clients les plus célèbres sont peut-être Joe DiMaggio et Marilyn Monroe, qui ont partagé de nombreux dîners de fin de soirée au stand 23 du bar (l'un des sièges les plus demandés). Les steaks sont tout aussi légendaires, avec des coupes de signature comprenant des filets, des faux-filet, une côte de bœuf et un porterhouse de 48 onces. Polissez-en un par vous-même et vous deviendrez membre du Porterhouse Club et votre nom sera ajouté à une plaque portant plus de 250 autres noms. La renommée de Durant transcende même les frontières des États et en raison de sa longévité et de sa popularité, le restaurant et ses propriétaires sont apparus dans plusieurs livres, dont La saga de Jack Durant de Mabel Leo, qui a inspiré le film Durant's Never Closes, avec Tom Sizemore.

Oklahoma : Steakhouse de Cattlemen

Stockyard City abrite l'Oklahoma National Stockyards, le plus grand marché de bétail d'engraissement et d'engraissement au monde depuis 1910. Cattlemen's Steakhouse a été créé pour nourrir les ouvriers du bétail et les ouvriers des usines de conditionnement et est depuis devenu un lieu de rassemblement emblématique pour des générations d'agriculteurs et d'éleveurs. . Le restaurant a deux apparences distinctes : le bâtiment d'origine est conçu comme un restaurant, avec deux longs comptoirs et des cabines en vinyle rouge, tandis que le côté steakhouse dispose de deux salles à manger, The Hereford et The Angus, chacune ornée de peintures murales rétroéclairées sur toute la longueur. de bétail au pâturage. Compte tenu de son pedigree, il n'est pas surprenant que Cattlemen's entretienne des relations étroites avec les éleveurs locaux, qui fournissent le bœuf au restaurant. Les steaks sont vieillis à l'état humide pendant 21 à 60 jours, y compris un « T-Bone présidentiel » de 20 onces, du nom de feu le président George H.W. Bush (il y a aussi un stand du président Bush nommé en son honneur). Au-delà du bœuf, le plat le plus populaire du menu est les frites d'agneau et les testicules d'agneau tranchés finement, panés et frits. Incapables de trouver un acheteur pour les testicules de bétail ou d'agneau, les usines de conditionnement les donnaient au restaurant gratuitement avec leurs commandes de viande, mais le plat est devenu si populaire que le restaurant doit se procurer 15 000 livres par an en Islande. Lavez-les avec une Double Deuce, une bière de blé douce et rafraîchissante brassée par la microbrasserie locale Choc Beer Co.

Kentucky : Le Moo

Le propriétaire Kevin Grangier dit que lorsqu'il a créé le steakhouse de Louisville Le Moo, il voulait que l'expérience soit raffinée mais décontractée. Le nom fantaisiste donne au lieu un air d'accessibilité, tandis que les touches baroques, des antiquités françaises aux riches velours en passant par les lustres en cristal, donnent au lieu une dose de raffinement. Mais cela ne veut pas dire que Grangier ne prend pas son steak au sérieux. Il a fait une dégustation à travers le pays pour trouver les meilleures coupes et a fréquenté deux écoles de steak pour se renseigner sur les différentes coupes et races. Commandez un steak flight & mdash 4 onces chacun de prime, choice et wagyu & mdash et vous obtiendrez votre propre leçon expliquant les différentes coupes. Le joyau principal de la carte des steaks est le wagyu japonais Miyazaki, considéré comme le meilleur steak au monde et vainqueur des Jeux olympiques de wagyu au Japon (oui, c'est une chose). Si vous le commandez ici, il arrive avec un certificat d'authenticité complet avec les empreintes de nez de vache. Les accompagnements et les desserts sont tout aussi réfléchis, et plusieurs ont été inspirés par les recettes de la grand-mère de Kevin, comme les haricots de Lima sautés avec du bacon et de la crème, et le gâteau au fromage à la tarte aux pacanes fini avec une sauce au caramel et des pacanes confites. Côté libations, le bar est rempli de 130 bourbons du Kentucky composés d'un vol de dégustation, ou essayez-en un dans la signature Moohattan, un riff sur le whisky-vermouth, garni de cerises confites maison.

Connecticut : Washington Premier

Lorsque Rob Moss a ouvert Washington Prime à South Norwalk en 2013, il ne voulait pas que ce soit ce qu'il appelle "le steakhouse de votre grand-père". Ainsi, au lieu de murs en bois sombre et de nappes blanches, Moss a choisi de donner au restaurant une atmosphère industrielle-chic, avec des poutres en fer le long du plafond (un clin d'œil à la vie antérieure du bâtiment en tant qu'usine de fer), des baies vitrées, Edison éclairage par ampoule et treillis de jardin au-dessus du bar. L'ambiance amusante et énergique est reprise par des peintures pop art sur le mur et une bande-son mashup des années 70, 80 et 90. Pour commencer, ne manquez pas le tartare de truffe, dans lequel le faux-filet coupé en dés à la main est plié avec des truffes noires fraîches et une sauce à la crème de parmesan et surmonté d'un œuf de caille cru. Les steaks, tels que le porterhouse de 40 onces pour deux, sont vieillis à l'état humide (sous vide et réfrigérés) pendant au moins 21 jours, puis assaisonnés avec du sel, du poivre et du beurre clarifié fumé, et cuits sous des grilloirs ultra-chauds conçus sur mesure qui donnent aux steaks une croûte exceptionnelle. Vous cherchez à donner à votre steak le traitement de luxe ? Ajoutez une queue de homard ou de la moelle osseuse au romarin. Par temps chaud, installez-vous sur la terrasse surplombant l'eau. C'est un rappel vif de la proximité de l'État avec les fruits de mer frais de la Nouvelle-Angleterre, comme les huîtres de l'île Copps que l'ami de Moss et originaire de Norwalk, Norm Bloom, livre tous les jours à la sortie du bateau.

Delaware : Walter's Steakhouse

John Constantinou a très tôt été mordu par le virus de l'hospitalité, en grandissant en travaillant dans le restaurant de son père à Wilmington. Après avoir terminé ses études universitaires, il a trouvé son propre emplacement et en 1993, il a ouvert Walter's Steakhouse à Wilmington. Il a inspiré le concept d'un steakhouse classique de style new-yorkais, avec des tons sombres et une atmosphère intime qui rappelle une époque où l'on pouvait s'entendre parler dans un restaurant, avec des plafonds bas et des tables et tapis rembourrés. La côte de bœuf est la spécialité ici, rôtie lentement pendant la nuit dans un four spécial et dédié conçu pour emprisonner les jus, ce qui donne une texture extrêmement tendre et une saveur concentrée. L'approche à l'ancienne de Constantinou se reflète également dans le menu : chaque steak est accompagné d'une salade du jardin et d'un choix de pommes de terre, comme des gratinées, des patates au four ou des patates douces. Pour un avant-goût de la région, commandez l'un des plats à base de crabe bleu délicat et saumuré, comme les beignets de crabe ou le crabe impérial, dans lesquels le crabe géant est plié dans une sauce riche et crémeuse et cuit au four. Gardez de la place pour les desserts classiques comme les bananes Foster ou la tarte aux pommes servie à la mode avec de la glace à la cannelle et un glaçage au bourbon.

Louisiane : le steakhouse de Dickie Brennan

Le restaurant familial de la Nouvelle-Orléans Dickie Brennan's Steakhouse sert des steaks dans le quartier français depuis 1998, et il a légitimement mérité sa réputation de steakhouse classique de la Nouvelle-Orléans. Tous les steaks sont assaisonnés d'un mélange créole fait maison et, compte tenu du traitement de cuisson approprié, les côtelettes sont grillées, les lanières sont saisies, la côte de bœuf est rôtie au four et les filets sont grillés. Beaucoup sont finis avec des fruits de mer locaux du Golfe, comme le filet maison avec des huîtres frites et des épinards à la crème ou le faux-filet barbecue accompagné de crevettes barbecue à la Nouvelle-Orléans. L'attention portée aux détails se reflète dans la grande hospitalité pour laquelle le Big Easy est connu, avec un service attentif et sans faille et un chariot à martini à table. Choisissez parmi cinq combinaisons luxueuses, telles que le martini à la truffe garni de wagyu de Louisiane séché et vieilli à sec, ou le Politician, un martini sale garni d'olives farcies au fromage bleu. Si vous dînez ici à l'heure du Mardi Gras, ne manquez pas le riff de la chef pâtissière Katie Anderson sur le gâteau traditionnel des rois.

Minnesota : le meilleur steak house de Lindey

Bien qu'il soit situé à seulement 15 minutes du centre-ville de Minneapolis, le Lindey's Prime Steak House donne l'impression d'être dans un autre monde. Lewis Walter Lindemer, alias "Lindey", a lancé le concept en 1958, vendant ses steaks au Rathskeeler avant de fonder son propre restaurant en 1961. Il a repris un bâtiment des années 1920 dont le charme rustique est repris par les murs en rondins confortables et la cheminée en pierre la sensation d'une cabane dans le nord du Minnesota. Il n'y a pas si longtemps, de nombreux citadins s'arrêtaient chez Lindey's en route pour des retraites de week-end dans leurs chalets. Des générations de Minnesotans fréquentent toujours le restaurant Arden Hills, où le fils de Lindey, Mark, et sa femme, Tracy Lindemer, maintiennent l'élégance simple et le menu épuré pour lesquels Lindey's est connu. Il y a quatre entrées : l'aloyau spécial de Lindey (le plus populaire), l'aloyau de premier choix de Lindey's, l'aloyau haché de premier choix de Lindey's et les crevettes grillées. Les dîners de steak sont transportés sur un chariot en acier inoxydable, tranchés à côté de la table et servis avec des portions familiales de pommes de terre, de salade et de pain. Des générations de Minnesotans viennent à Lindey's pour tout célébrer, des premiers rendez-vous aux mariages en passant par les anniversaires. En fait, des dizaines de milliers de convives ont rejoint le Lindey's Birthday Club, qui envoie aux convives une carte-cadeau Lindey's de 25 $ avant leur anniversaire. Anniversaire ou non, gardez de la place pour une tranche de cheesecake de la boulangerie locale Muddy Paws.

Ohio : Jeff Ruby's Steakhouse

Le restaurateur Jeff Ruby a dit un jour : « Les gens ne viennent pas ici parce qu'ils ont faim. Ils peuvent aller au réfrigérateur pour ça. Nos invités viennent ici pour célébrer la vie. Ce mantra a pénétré le steakhouse du même nom de Ruby, qui compte des emplacements à Columbus et à Cincinnati (ainsi que trois dans le Kentucky et le Tennessee), avec une expérience haut de gamme qui combine des steaks de qualité, des fruits de mer et des sushis, des spectacles en soirée et un service impeccable. Le design art déco reflète cette sensibilité raffinée, avec un bar original sculpté à la main Rothschild & Sons de 30 pieds de long, des lustres en cristal Swarovski et un mélange éclectique d'antiquités de la collection personnelle de Ruby. Les coupes de choix comprennent un faux-filet de tomahawk vieilli à sec de 30 onces et 55 jours et une bande de New York de 20 onces et de 65 jours vieillie à sec, mais la signature est le Steak Collinsworth (du nom du début de Jeff Ruby investisseur et présentateur sportif lauréat d'un Emmy Cris Collinsworth), un filet mignon de 8 onces garni de crabe royal d'Alaska et d'asperges, agrémenté d'un duo de sauces béarnaise et bordelaise.

Floride : Prime 112

Dans une ville connue pour ses paillettes et son glamour, Prime 112 est un élément étincelant du quartier chic de Miami au sud du cinquième. Le steakhouse fait écho à ses environs luxueux avec du parquet, des colonnes en briques apparentes et des chaises recouvertes de cuir champagne. Lors de ces nuits étouffantes à Miami, vous aurez envie de vous asseoir sur la vaste terrasse extérieure surplombant Ocean Drive Avenue, un bien immobilier de premier ordre pour observer les gens et observer les célébrités (le restaurant est notoirement populaire parmi les stars comme Jennifer Lopez, Alex Rodriguez et Lebron James). Le menu propose des steaks de premier choix tels que le faux-filet, le filet mignon et un porterhouse pour deux, ainsi que des spécialités recherchées telles que le wagyu, également présenté dans une préparation de tartare classique, et le japonais A5 Kobe (allez à fond avec le 230 $ de faux-filet).Les steaks sont un attrait, mais ne manquez pas les fruits de mer locaux tels que l'espadon noirci associé à une salsa de papaye et (quand ils sont en saison) des pinces de crabe en pierre, cuites à la vapeur et servies réfrigérées avec de la mayonnaise de Dijon maison. Des accompagnements renforcés tels que du maïs en crème aux truffes noires, du macaroni au fromage au homard à la truffe et de la farce au bœuf et aux saucisses de Kobe complètent le menu.

Dakota du Nord : Cork'N Cleaver

Cork' N Cleaver a ouvert ses portes à Fargo à l'hiver 1970 avec un menu simple de quatre steaks, une pomme de terre au four et un bar à salade, et une réputation de service amical. L'ambiance décontractée et amicale est restée constante, bien que le menu se soit depuis élargi pour inclure des fruits de mer tels que le crabe royal d'Alaska et le brochet doré, un favori régional, et des steaks tels que la côte de bœuf et la signature Cork's Pride, une coupe centrale de 14 onces tiré de la pointe du tourbillon de surlonge qui gonfle lorsqu'il est grillé (photo ci-dessus). Les steaks sont livrés avec plusieurs accompagnements, y compris une pomme de terre rouge locale cuite au four de la vallée de la rivière Rouge, une variété prisée pour sa texture beurrée et crémeuse. Bien que le vin ne soit généralement pas associé au Dakota du Nord, il est au cœur de l'identité de Cork. Les membres du UnCork Club se réunissent pour des dégustations hebdomadaires de vins, et les vignes autour du bâtiment et du patio du restaurant sont récoltées de façon saisonnière pour faire une mise en bouteille limitée d'un mélange Cabernet-Merlot. Conseil de pro : si vous dînez ici pendant l'un des hivers notoirement froids du Dakota du Nord, installez-vous près de l'une des trois cheminées.

New Jersey : la terrasse de la rivière Palm

Situé juste en face de la rivière de New York, The River Palm Terrace à Edgewater n'a pas eu à chercher bien loin l'inspiration pour créer un grand steakhouse de style new-yorkais. Depuis qu'il a ouvert ses portes en 1983, le restaurant du New Jersey a attiré un public fidèle parmi les habitants et les célébrités, et des photos de notables A-listers qui ont dîné ici bordent le mur, dont Martin Scorsese, Ice-T, Coco, Geraldo Rivera et Mary J. Blige. Si vous parvenez à obtenir une réservation et que le restaurant estime qu'il refuse 500 demandes de réservation la plupart des samedis soirs, vous pouvez presque toujours compter sur une célébrité (indice : ils ont probablement accroché l'un des stands en cuir convoités de la salle Palm) . Tous les steaks sont vieillis à sec et découpés sur place, y compris le populaire Porterhouse for Two, mais il y a beaucoup plus à aimer ici, y compris la mozzarella fraîche faite maison, le thon en croûte de wasabi et de sésame, le carré d'agneau du Colorado et les sushis stellaires. Le restaurant propose également un programme et une liste de vins de premier ordre et c'est lourd sur le Cabernet Sauvignon, mais si vous cherchez quelque chose de différent, l'un des favoris du sommelier Joe Iurato est le 2013 Zuccardi Aluvional "La Consulta" Malbec de Uco Valley, Argentine, accompagné d'un steak de coquillage new-yorkais de premier ordre.

Géorgie : Hal's "The Steakhouse"

Hal's est une institution de Buckhead qui fait partie de la scène culinaire d'Atlanta depuis près de trois décennies. C'est un steakhouse classique par conception, avec des tons de bois et un service exemplaire, mais il dégage une ambiance pleine d'énergie grâce à la musique live tous les soirs et une clientèle qui couvre de nombreux horizons, y compris des politiciens, des chefs d'entreprise, des stars du sport et des stars de cinéma et mdash ces derniers temps , étant donné que de nombreux films sont tournés à Atlanta, des stars de cinéma telles que Jamie Foxx et Robert De Niro sont connues pour faire des apparitions répétées. En plus d'avoir acquis une réputation en ville comme un endroit à voir et à être vu, Hal's est connu pour servir le meilleur steak de la ville, y compris des coupes emblématiques telles qu'un filet mignon de 12 onces et un faux-filet de 20 onces, tous deux finis avec une sauce au beurre . Le propriétaire homonyme du restaurant est originaire de la Nouvelle-Orléans, il y a donc une pincée de plats inspirés de Big Easy tels que la rémoulade de crevettes finie avec une sauce créole, des queues d'écrevisses et du gombo. Lavez le tout avec un martini signature de 10 onces ou une bouteille de leur carte des vins de plus de 700 étiquettes.

Indiana : Steak House St. Elmo

Lorsque St. Elmo Steak House a été fondée en 1902, le restaurant était une petite taverne ancrée par un bar à dos de chêne tigré de Chicago. Au cours du siècle dernier, il a cimenté son statut de monument d'Indianapolis et on dit que si ces murs pouvaient parler, ils raconteraient des histoires d'hommes d'affaires concluant des accords, de politiciens élaborant des stratégies et complotant, et d'entraîneurs et de joueurs se plaignant de leurs pertes ou se prélassant. dans leurs victoires. Bien que l'espace ait fait peau neuve dans les années 1990, l'ambiance classique du saloon de Chicago du début du siècle est toujours présente, tout comme l'expérience classique du steakhouse. Presque tous les dîners ici commencent par le célèbre cocktail de crevettes St. Elmo, quatre crevettes géantes accompagnées d'une sauce cocktail épicée. Tous les steaks sont 100 % USDA Black Angus, provenant de petites fermes familiales du Midwest. Vous ne pouvez pas vous tromper avec l'un d'entre eux, mais le faux-filet de cow-boy avec os de 20 onces (photo) est un incontournable avec de belles marbrures et une saveur riche et beurrée. Associez-le à des côtés faits à partir de zéro tels que des rondelles d'oignon ou de la crème de maïs. Arrosez le tout avec une bouteille de vin de la cave primée (les tables à côté de la cave du sous-sol sont également parmi les plus convoitées) ou un bourbon en fût, faisant partie de l'une des plus grandes sélections privées du pays.

Washington : la table du boucher

The Butcher's Table, situé dans le quartier South Lake Union de Seattle, porte bien son nom avec un comptoir de boucherie et un programme de steaks de premier ordre proposant exclusivement le wagyu américain de la réserve Mishima, une race richement marbrée. L'intérieur de la salle à manger principale est tout aussi riche, avec de grandes fenêtres, des tons acajou foncé et un lustre en verre chic en cascade. (Si vous recherchez un coin plus calme, demandez une table en bas près de la cheminée ou trouvez une place au bar souterrain confortable.) Dans le menu steak, choisissez votre coupe puis votre note, disons un centre 5 étoiles coupez un faux-filet ou un ultra filet mignon, ou faites un test gustatif en optant pour le vol dégustation. Le menu est complété par des fruits de mer locaux, comme le surf et le gazon de Seattle, un filet mignon garni de moules Penn Cove (photo ci-dessus), ainsi que des plats de légumes de saison, dont beaucoup sont inspirés des produits du jardin du propriétaire Kurt Beecher Dammeier . Il est également le fondateur de Beecher's Handmade Cheese, de sorte que les accompagnements tels que la pomme de terre deux fois cuite au four et les champignons de poule des bois sont accompagnés des fromages emblématiques aux noisettes Flagship et Flagship de quatre ans, respectivement. Peut-être que le seul côté qui pourrait rivaliser avec tout ce qui est associé au fromage Beecher est les frites à la graisse de bœuf et la purée de pommes de terre râpées, cuites au four et doublement frites dans de la graisse de bœuf, pour un effet croustillant et moelleux.

Hawaï : Buzz's Original Steakhouse

Buzz's Original Steakhouse a acquis sa réputation d'institution locale, car l'entreprise familiale Schneider exploite des restaurants à Hawaï depuis 1962 et Buzz's est le plus ancien steakhouse d'Hawaï. Il respire l'hospitalité aloha, avec un emplacement en bord de mer et une ambiance de quartier conviviale. Les habitants et les touristes recherchent une place sur la véranda, en particulier la « table des présidents », où Clinton et Obama ont dîné. L'immobilier de premier ordre est l'endroit idéal pour les cocktails de style tiki (essayez le Mai Tai) et les pupus, ou les apéritifs, y compris les célèbres calamars locaux, légèrement panés au panko et poêlés au beurre, ou la surprise d'artichaut, un artichaut cuit à la vapeur fini avec du beurre à l'ail fouetté et un saupoudrage de parmesan. Les steaks et les fruits de mer se partagent la même facture : les steaks sont cuits sur un gril au feu de bois empilé avec du bois de kiawe indigène, qui imprègne la viande d'un baiser de saveur douce et fumé, et trois prises fraîches sont proposées chaque soir. Il y a aussi un bar à salades d'inspiration locale proposant des avocats frais, des oignons marinés sucrés faits maison et namasu, carottes marinées à la japonaise et daikon, qui se marie bien avec le steak mariné teriyaki au gingembre et à l'ail signature de la maison. Vous cherchez un souvenir ? Si vous étiez en train d'admirer les calendriers lunaires tapissant les murs et d'une valeur de 25 ans, vous pouvez acheter le calendrier de l'année en cours, présentant des œuvres d'artistes locaux, et les bénéfices seront reversés à la banque alimentaire d'Hawaï.

Nebraska : le steakhouse du gros gibier d'Ole

Juste après minuit le 9 août 1933, lorsque l'interdiction a été levée dans le Nebraska, Rosser "Ole" Herstedt a ouvert une taverne à Paxton. Finalement, il est devenu le Big Game Steakhouse & Lounge d'Ole, du nom des plus de 200 supports de trophées qui pendent au-dessus des tables de bar et des cabines, qu'Ole a ramenés de ses expéditions de chasse au gros gibier à travers le monde. Il s'agit notamment d'un ours polaire, qui vous accueille à la porte, d'un orignal du Canada, d'un ours noir d'Alaska, d'un renard roux d'Angleterre et même d'un python du Honduras. Et bien que sa présence plus grande que nature existe depuis plus de 85 ans, elle conserve toujours son charme de maman et de pop. Les murs sont ornés de vieilles photos d'habitants et de souvenirs des années 40 et 50, et l'ambiance est décidément simple. Commencez par des spécialités de la maison telles que des gésiers de poulet accompagnés d'un ranch ou des huîtres des montagnes Rocheuses, légèrement panées et frites. Passez ensuite à l'une des coupes de steak classiques et le bœuf mdash du Nebraska est commandé localement auprès d'un boucher de troisième génération de l'épicerie Hehnke's voisine, par exemple, un surlonge de 8 onces avec des crevettes géantes (photo) ou un T-bone à partager. Si vous cherchez à vous promener du côté sauvage, optez pour le burger au bison ou l'un des spéciaux wapitis.

Alabama : George's Steak Pit

Bien que de petite taille, la ville de Sheffield est riche en histoire et abrite le Muscle Shoals Sound Studio, où Cher a enregistré son premier album solo et les Rolling Stones ont enregistré des chansons comme "Brown Sugar" et "Wild Horses", et en 1815 c'est là que le général Andrew Jackson et ses troupes ont traversé la rivière Tennessee (le site de passage exact s'appelle encore aujourd'hui Jackson Hollow). Il n'est donc pas surprenant que le steakhouse de la ville ait autant d'histoire. George's Steak Pit a été ouvert par les parents du propriétaire actuel Frank Vafinis en 1956 en tant que steakhouse haut de gamme et s'est rapidement fait une réputation pour son ambiance raffinée et ses nappes en lin blanc, ses fleurs fraîches, sa porcelaine fine et ses steaks coupés à la main, le tout cuit sur un feu ouvert fosse. Que vous commandiez le faux-filet avec os de 22 onces, le filet ou le thon ahi, tous sont imprégnés d'un baiser incomparable de fumée de noyer et d'une sensation de brûlure. La salade arrive en deuxième position dans la plupart des steakhouses, mais ne la manquez pas ici, ne serait-ce que pour avoir la chance d'essayer la vinaigrette au fromage bleu maison, qui est préparée selon la recette originale depuis plus de 60 ans.

Caroline du Nord : Angus Barn

Le père du propriétaire Van Eure, Thad Eure Jr., et son ami Charles Winston, tous deux fraîchement sortis de l'US Air Force, ont estimé que Raleigh avait besoin d'un steakhouse. Ils savaient qu'ils voulaient servir le meilleur bœuf, Angus, et ont décidé qu'une grange &mdash dans le nom et le design &mdash incarnerait l'atmosphère rustique et raffinée qu'ils recherchaient. Depuis qu'ils ont ouvert Angus Barn en 1960, c'est devenu un pilier de Raleigh, servant près de 20 000 steaks vieillis et grillés chaque mois, y compris le filet de faux-filet toujours populaire (le favori du chef exécutif (et gagnant d'Iron Chef America) Walter Royal et un récent en plus, un tomahawk de 42 onces.Mais l'hospitalité du Sud commence avant même que vous commandiez: que vous attendiez dans le salon ou que vous soyez simplement assis, on vous proposera des craquelins faits maison et des miettes de cheddar et de fromages bleus fabriqués à partir d'une famille exclusive dans le Wisconsin, c'est un plat qui est devenu autant une signature ici que les steaks. Angus Barn a également reçu des éloges nationaux, remportant le Wine Spectator Grand Award chaque année depuis 1989, en reconnaissance de son vaste programme de vins et de ses sommeliers impeccablement formés. Si vous avez la chance de dîner ici pendant la saison des vacances, vous serez renvoyé chez vous avec un biscuit au pain d'épice (cuit localement par Neomonde Baking Company) et traité à un affichage éblouissant de Noël d décorations et lumières.

Nouveau-Mexique : Rio Chama

Dans le quartier historique de Barrio de Analco, non loin de la capitale de l'État, vous trouverez l'un des restaurants et bars les plus appréciés de Santa Fe. Le steakhouse a gagné un public fidèle parmi les habitants et les touristes pour la meilleure côte de bœuf, les hamburgers et la fondue de la ville. Fidèle à la réputation de Santa Fe en tant que centre artistique, chaque salle du restaurant présente des collections d'art rares : la salle à manger privée Abiquiu Room présente une collection de photographies de Georgia O'Keeffe, la President's Room propose une collection de couvertures amérindiennes des années 1800, et Les dessins de l'artiste occidental Edward Borein sont visibles dans tout le restaurant. La côte de bœuf emblématique est pratiquement une œuvre d'art en elle-même, un rôti de faux-filet de bœuf saumuré avec des herbes et des épices pendant 48 heures, grillé entier sur une flamme nue, puis rôti lentement jusqu'à la perfection juteuse. Il y a beaucoup d'influence régionale parsemée tout au long du menu, y compris le Chama Chili, un chili au bœuf, au chili rouge et aux haricots pinto Quinoa Relleno, un chili rôti farci de quinoa, de légumes et d'asadero local (un fromage mexicain blanc à pâte ferme) et d'un accompagnement de vert -Chili macaroni au fromage. Pour un repas décontracté, associez le burger et le mdash de bison préférés des fans garnis de bacon, de cheddar et de piments verts et le mdash avec de la mousse locale de Marble Brewery.

Wyoming : Steakhouse de cow-boy à un million de dollars

Million Dollar Cowboy Steakhouse, situé sous le légendaire Million Dollar Cowboy Bar, est une institution à Jackson Hole. Le charme légendaire et les vibrations occidentales sont un pilier, mais lorsque le chef Paulie O'Connor a pris ses fonctions en 2015, il a imprégné le menu d'une touche moderne et luxueuse. Pour un après-ski relevé, optez pour la fondue à la bière et à la moelle d'os avec des bretzels de seigle au levain pour tremper, ou le tartare de bœuf wagyu surmonté d'un œuf fumé. Les steaks comportent des coupes de premier choix vieillies à sec telles qu'un filet de 9 onces ou un faux-filet de 18 onces, mais si vous avez de l'argent à revendre, renseignez-vous sur les John Wayne & Friends pour entendre parler de la coupe du boucher de la nuit, allant d'un porterhouse vieilli à sec de 40 onces à un steak de cowboy tomahawk de 64 onces. C'est également un endroit idéal pour essayer le gibier sauvage, comme un élan en T ou un faux-filet de bison. Les côtes collantes qui conviennent à l'appétit d'une ville de montagne comprennent des frites frites au saindoux, du gruau de bacon et du cheddar vieilli 10 ans et des choux de Bruxelles kung pao au bacon. Ne manquez pas l'happy hour caché de 20h à 21h. tous les soirs pour la moitié du menu du bar (essayez le mac croustillant à la poitrine de porc) et des applications pour le dîner comme les nachos à côtes courtes, ainsi que la moitié des cocktails et des vins au verre.

Tennessee : Lonesome Dove Western Bistro

Le chef Tim Love a ouvert l'original Lonesome Dove Western Bistro à Fort Worth, au Texas, en 2000, où il s'est fait un nom pour ses interprétations audacieuses des classiques et une abondance d'offres de gibier sauvage. En 2016, il a ouvert son troisième emplacement, à Knoxville, où se trouve son alma mater, l'Université du Tennessee, dans le quartier de la vieille ville. Les plats emblématiques sont tous là, tels que le faux-filet wagyu tomahawk, la saucisse de lapin et de serpent à sonnettes et la longe de wapiti aux mûres confites, mais il existe également des spécialités spécifiques à l'emplacement, telles que le local farci au chorizo ​​et aux patates douces. truite et cuisses de poulet croustillantes avec jus de citron grillé, pomme de terre gratinée et olives frites (qui se sont avérées si populaires que Love l'a également ajoutée aux menus de ses emplacements de Fort Worth et Austin). L'ambiance urbaine de l'Ouest se retrouve dans le décor et dans le bâtiment qui abritait l'ancien Saloon de Patrick Sullivan et est équipé de cuir véritable, de parquets d'origine restaurés et de quatre cheminées en état de marche et restaurées. Pour un aperçu de l'action de cuisson au feu de bois, installez-vous au comptoir du chef en face de la cuisine ouverte, ou pour une ambiance plus décontractée, installez-vous au bar penny-top pour une margarita au concombre jalapeño. (Conseil de pro : améliorez votre tequila avec le Reposado Herradura Double Barrel limité de Love.)

Texas : Killen's Steakhouse

Comme le dit Deanna Killen, copropriétaire du Killen's Steakhouse, "En tant que steakhouse au Texas, vous ne pouvez pas lancer une pierre sans frapper un autre steakhouse." Les coupes de bœuf de première qualité et le service raffiné sont de rigueur, mais lorsqu'elle et son mari d'alors, le chef exécutif Ronnie Killen, ont ouvert cet endroit, ils voulaient démystifier l'expérience gastronomique en créant un steakhouse qui offrait non seulement un excellent menu et service, mais aussi un environnement accessible et détendu. Ce faisant, ils ont mis Pearland, une ville au sud de Houston, sur la carte en tant que destination gastronomique. Tout est vraiment plus grand au Texas en regardant au-delà de la tour à vin du sol au plafond dans la salle à manger caverneuse, vous pouvez voir jusqu'à la cuisine ouverte (pour une vue particulièrement bonne de la cuisine, demandez la table légèrement surélevée 80 ). Le menu de steaks est divisé en viandes vieillies à l'eau, vieillies à sec et wagyu, qui comprend la signature locale Marble Ranch Longbone de 48 onces. Vous n'arrivez pas à vous décider ? Optez pour le vol New York Strip Steak, qui comprend 4 onces de wagyu RC Ranch, de wagyu Marble Ranch, de wagyu australien Cabassi et de wagyu japonais A5. Pour une touche régionale, ne manquez pas le fameux faux-filet frit au poulet, un faux-filet de première qualité qui est trempé dans de la chapelure assaisonnée et du babeurre, frit dans de l'huile de porc et nappé d'une sauce crémeuse et poivrée (c'est tellement populaire, vous en trouverez une version chez Killen's Barbecue et la version plus décontractée de Killen's STQ).

Vermont : Feu et glace

Fire & Ice a ouvert ses portes en 1974, commençant comme un petit bar rock and roll avant d'évoluer au fil des décennies en un restaurant de steaks et de fruits de mer avec un bar à salades de renommée locale. Le décor est tout aussi réputé, et le bâtiment pourrait servir de musée d'histoire locale, nautique et sportif. La pêche et la navigation de plaisance sont des traditions familiales pour Paris Rinder-Goddard et ses parents, qui ont fondé le restaurant &mdash il est difficile de manquer le hors-bord Hacker-Craft de 1921 qui est la pièce maîtresse de la "salle de bal des salades", et vous remarquerez des cannes à mouche, des canoës, des poissons montés et des pagaies accrochés aux murs aux côtés de skis en bois anciens, de raquettes à neige et de près d'un millier de photos de famille en noir et blanc (certaines fournies par des convives). Le menu de steaks propose des coupes typiques telles que l'aloyau, le faux-filet et le filet mignon, mais le restaurant a gagné un public fidèle pour sa côte de bœuf et son steak Rockport, un filet papillon farci de chair de homard et fini avec de la hollandaise. Lavez le tout avec de la mousse artisanale de Fiddlehead Brewing Company ou de Frost Beer Works.

Virginie-Occidentale : le Wonder Bar Steakhouse

Le Wonder Bar a été ouvert en 1946 par John Folio, un boxeur à la retraite, et sa femme, Betty, qui ont eu l'inspiration pour un steakhouse lors d'un voyage à Las Vegas au début des années 40.À la fin des années 60, le restaurant avait acquis la réputation d'avoir les meilleurs steaks du coin, de la musique live de style Big Band et des classiques italiens tels que les boulettes de viande maison, les lasagnes et le veau au parmesan (un clin d'œil à l'héritage des Folios). Les murs emblématiques de la moquette rouge, la musique de Frank Sinatra et tous les éléments du menu d'origine restent, bien que le propriétaire actuel Daniel Watts ait ajouté un patio extérieur et un patio inférieur avec un foyer offrant une vue imprenable sur Clarksburg (surnommée la ville de Champagne par les habitants qui ont vu la ville la nuit depuis ce point de vue). Il a également ajouté des classiques du steakhouse modernes, tels qu'une tour de fruits de mer et des beignets de crabe, et a mis en place un programme de vieillissement à sec. Tous les steaks, allant d'un faux-filet non désossé de 20 onces à une bande de New York coupée au centre de 16 onces, sont vieillis au moins 28 jours, puis grillés et finis avec du beurre et un assaisonnement spécial. La carte des vins est également passée de 10 à 200 vins, dont le très recherché House Red, un mélange exclusif mis en bouteille en interne. C'est juste la chose à siroter au coin du feu tout en admirant la vue sur la ville de Champagne.

Wisconsin : Five O'Clock Steakhouse

Le Wisconsin est considéré comme le berceau de la restauration « supper club », et le Five O'Clock Steakhouse, le steakhouse le plus ancien de Milwaukee, rend hommage à ces traditions avec le style de service qu'il propose depuis 1946 : les serveurs prennent les commandes pendant que les convives ont un buvez au bar (ne manquez pas la signature Brandy Old Fashioned, considérée comme la boisson non officielle de l'État), et lorsque les convives s'assoient, la table est dressée avec une salade de style familial un plateau de relish avec des olives, des oignons, des cornichons, des carottes et vinaigrettes de poivrons et pain au levain chaud et un ours au miel. Tous les steaks, y compris le filet mignon de coupe centrale de 16 onces et le faux-filet non désossé de 21 onces, sont arrosés d'une sauce à l'omble top-secret signature et finis au jus. Les vibrations du club de souper à l'ancienne de North Woods se retrouvent dans le décor et le restaurant se trouve dans un bâtiment historique du début des années 1900 avec une façade en calcaire taillée à la main, des boiseries sombres partout et les lumières et décorations de Noël sont un luminaire toute l'année . La rumeur veut que tout au long des années 50 et 60, l'Alley Cat Lounge du restaurant était un salon de jeu souterrain où les gens se faufilaient par l'entrée de la ruelle arrière ces jours-ci, cependant, vous êtes plus susceptible d'assister à un spectacle en direct ici qu'un gangster .

Dakota du Sud : Dakotah Steakhouse

Niché dans les Black Hills, le Dakotah Steakhouse incarne les sensibilités occidentales dans un bâtiment équipé d'un revêtement en écorce d'arbre et d'une sculpture de bison commandée localement à l'avant, et des peintures de cow-boys et de chefs amérindiens tapissant les murs à l'intérieur. Le menu propose une liste de steaks d'origine locale qui sont coupés et vieillis sur place, comme l'incontournable Cowboy Bone-in Rib Eye à la Flintstone. Il existe également de nombreuses spécialités locales, à commencer par le pain frit maison et le mdash, une pâte simple frite comme du pain plat et du mdash qui est servi avec du beurre au miel de bourbon pendant le service du pain, et abrite le Dakotah Burger, qui comprend une galette de steak haché de 8 onces. Pour un avant-goût de la région, optez pour la tendre côte de buffle entière braisée, accompagnée d'une sauce barbecue piquante, des poppers de faisan, des jalapenos frits panés à la bière remplis de fromage à la crème et de faisan ou chislic, un surlonge en brochette, frotté à sec et frit, servi avec une sauce crémeuse maison à la coriandre et à la lime.

Iowa : la maison de la côtelette de l'Iowa

Situé dans le quartier historique du centre-ville d'Iowa City, l'Iowa Chop House dégage une ambiance de ferme-chic qui convient à son emplacement central. Le décor est à la fois moderne et rustique, avec des planchers de bois franc, des photos de scènes de ferme pastorale et des plateaux de table fabriqués à partir de bois de grange récupéré de la ferme Seelman, une ferme locale qui existe depuis 1838 (et dont les vaches au pâturage sont celles illustrées sur le mur). Le menu reflète une philosophie de la ferme à l'assiette : le bœuf provient de fermes locales ou en partenariat avec le fromage en grains de l'Iowa Cattlemen's Association, une spécialité régionale et un apéritif populaire, provenant d'Amana (ici, ils sont frits et servis avec une vinaigrette ranch maison ) et les légumes de saison proviennent de fermes locales ou sont cultivés dans la propre ferme Ernie Found de Chop House à Iowa City (ne manquez pas le succotash de maïs sucré). Et tandis que le bœuf est sans doute la vedette du spectacle, il y a aussi une côtelette de porc préférée des fans qui obtient une facturation égale aux côtés des steaks signature, et une entrée toujours populaire est la planche de bacon, dans laquelle le bacon à double coupe est jeté et cuit dans un glaçage à l'érable au poivre. L'ambiance de la ferme s'étend également aux offres de boissons. Il est difficile de ne pas remarquer la Beer Barn, une réplique en bois récupéré de la grange de la famille Seelman, ancrant le milieu du restaurant. Il est construit autour d'un refroidisseur de bière et est équipé de tablettes interactives qui permettent aux convives d'en savoir plus sur les bières pression locales avant de se servir de la leur.

Utah : Grub Steak

Grub Steak est l'un des rares restaurants où l'on se sent autant à l'aise en tenue de ski qu'en smoking ou en robe de cocktail. À savoir, le steakhouse de Park City est devenu un favori parmi les skieurs locaux et en vacances et les célébrités du Sundance Film Festival. L'emblématique steakhouse existe depuis 1976, et peu de choses ont changé dans le décor country-occidental, avec des taxidermies de bisons et de cerfs et de vieilles peintures et photos de cow-boys et d'Amérindiens tapissant les murs. Le chef cuisinier Brian Moody et le chef de poulets de chair Gregg Moody restent également des incontournables, ayant travaillé ici pendant plus de 30 ans chacun. Tous les steaks sont vieillis à l'état humide pendant plus de 25 jours et grillés sur un gril ouvert, comme le faux-filet tomahawk qui provoque inévitablement une publication sur les réseaux sociaux. Mais le plat qui recueille le plus d'éloges est la côte de bœuf rôtie lentement : presque tous les soirs, quelqu'un remarque que c'est le meilleur qu'ils aient jamais eu, et chaque fois qu'il est en ville, un habitué de New York commande une portion supplémentaire à emporter. à la maison avec lui dans l'avion. Pour la meilleure ambiance, dînez ici le vendredi ou le samedi soir et le propriétaire de mdash, Simon Shaner, dit que le restaurant prend vraiment vie lorsque les "cowboys chanteurs" jouent de la musique en direct et que le directeur jappe et hurle comme s'il était dans une taverne du Far West.

Missouri : Jess & Jim's Steakhouse

Jess & Jim's est un steakhouse qui appartient à la famille VanNoy depuis trois générations &mdash et la quatrième génération est les ailes, travaillant à temps plein au restaurant. L'ambiance est décontractée et familiale, plus un steak que l'expérience raréfiée d'une nappe blanche, mais des générations de familles de Kansas City sont venues ici pour célébrer des occasions spéciales, grandes et petites, et l'endroit a été fréquenté par des célébrités, des athlètes, des musiciens et même les présidents &mdash Harry Truman et sa femme Bess auraient été des habitués. Et malgré toutes les distinctions et les clips de presse que Jess & Jim's a accumulés au fil des ans, le plus remarquable est peut-être la désignation de "meilleur steakhouse du monde" qu'il a reçue du magazine Playboy en 1972. Il a inspiré l'un des plats emblématiques du restaurant, le Playboy Strip, un steak de 25 onces (photo ci-dessus). Peu importe ce que vous commandez, toute la viande est coupée à la main tous les jours sur place par le propriétaire Mike VanNoy et servie sur une assiette bien chaude, et le reste du menu fait maison propose des aliments de base tels que du pain grillé à l'ail et deux fois cuit au four. pommes de terre et desserts maison comme la tarte aux pommes et le gâteau aux carottes.

Maine : Bullwinkle

Bullwinkle's a ouvert ses portes à Waldoboro en 1992 en tant que restaurant familial connu principalement pour ses fruits de mer. Depuis que Todd Mank, un gars qui se décrit lui-même avec des steaks et des pommes de terre, a repris le restaurant en 2006, il a ajouté plus de steaks au menu et a progressivement bâti la réputation de Bullwinkle en tant que steakhouse local de premier ordre. Le restaurant maintient toujours une ambiance de Cheers & mdash Mank devrait savoir, car il a travaillé comme barman ici pendant près d'une décennie & mdash où les habitants se réunissent à la taverne pour prendre un verre et une partie de la piscine, et des générations de familles se pressent dans les cabines de la salle à manger ou autour de grandes tables rondes pour célébrer des occasions spéciales et se régaler des favoris des fans tels que le steak de suspension mariné teriyaki. Sa proximité avec la côte du Maine en fait un haut lieu touristique en été, lorsque les plats à base de homard du Maine, des steaks garnis de homard aux raviolis au homard en passant par les rouleaux de homard, sont particulièrement recherchés. La sélection de fruits de mer est complétée par du crabe et des fondants, des petits pains et des trempettes, ainsi que des palourdes locales. Quelle que soit la période de l'année, Bullwinkle's a une atmosphère lumineuse et animée, donc ceux qui recherchent un coin plus intime devraient demander la table 11, un quatre-top isolé et peu éclairé connu localement sous le nom de "table mafia".

Arkansas: Doe's Eat Place

L'original Doe's Eat Place a été fondé par Dominick "Doe" Signa et sa femme Mamie à Greenville, Mississippi. Cela a commencé comme une humble épicerie où Mamie vendait des tamales chauds et Doe dirigeait un honky-tonk à l'avant, servant du chili et du poisson à une clientèle strictement noire. L'un des médecins locaux a commencé à s'arrêter entre les appels, et Doe a préparé un steak et l'a nourri dans le dos. Le mot sur la cuisine de Doe s'est répandu et Doe s'est concentré sur le restaurant maintenant connu sous le nom de Doe's Eat Place. En 1988, George Eldridge, un restaurateur de l'est de l'Arkansas et pilote amateur qui avait emmené des amis et des clients à Doe's Eat Place pour des steaks et des tamales pendant des années, a apporté le nom, le menu et le restaurant sans fioritures au centre-ville de Little Rock en 1988. Bien qu'il ait longtemps été un favori régional, ce qui a vraiment mis Doe's Eat Place sur la carte, c'est lorsque le candidat de l'époque, Bill Clinton et son équipe ont fait de Little Rock leur lieu de prédilection lors de l'élection présidentielle de 1992 et c'est même là que Clinton a été interviewé par Rolling Stone pour un histoire de couverture. Mais pour toute sa presse, Doe's maintient que les mangeurs sont la vraie star ici. Vous aurez envie d'apporter un appétit&mdashor un ami&mdashas les steaks âgés de 30 jours sont servis à la livre à la livre, à partir de 2 livres. Les steaks sont accompagnés de frites ou de pommes de terre nouvelles, de toasts Texas et de la salade imbibée signature de Doe, amplement habillés d'une vinaigrette citron-huile d'olive. Et ne manquez pas les tamales de bœuf de style Delta, servis avec du chili maison.

Montana : Lolo Creek Steakhouse

"Rare mais bien fait", c'est ainsi que le propriétaire de Lolo Creek, Mike Grunow, résume son steakhouse en rondins de Western Montana, c'est pourquoi il pense que manger là-bas vaut la peine d'attendre (tout comme Hannah Hart & mdash Lolo Creek a été présenté sur I Hart Food). Et vous devrez probablement le faire. Les convives sont accueillis selon le principe du premier arrivé, premier assis, et il n'est pas rare d'attendre jusqu'à une heure pour une table. Depuis 1987, Lolo Creek a servi une douzaine de steaks de choix différents, coupés à la main et vieillis à l'état humide, tous cuits sur un gril au feu de bois dans une fosse à ciel ouvert qui ancre la salle à manger (soigneusement entretenue par des maîtres du gril). Le dîner commence par un plateau de légumes pour la table, et tous les plats sont accompagnés d'un choix de salade, de pommes de terre et de toasts Texas. Si vous optez pour un steak, vous ne pouvez pas faire mieux que le faux-filet signature, offert en portions de 12 ou 20 onces, mais la sélection de fruits de mer est également excellente (renseignez-vous sur la prise du jour). Si vous vous trouvez sur la fin d'une attente, prenez un siège dans le salon ou sur le pont pour une vue imprenable sur Big Sky Country et le restaurant est niché au-dessous de Lolo Peak dans la chaîne Bitterroot des montagnes Rocheuses. Ou prenez la navette en voiturette de golf pour vous rendre à la distillerie et à la salle de dégustation Lolo Creek adjacentes pour déguster leurs vodkas et gins, y compris des versions saisonnières telles que la vodka miel et myrtille et la vodka jalapeno.


100 meilleurs chefs du monde 2019 - Voir la liste complète

Les Compilation Le Chef du 100 meilleurs chefs du monde pour 2019 est sorti avec le chef Arnaud Donckele du La Vague d'Or restaurant à Saint-Tropez nommé le meilleur cuisinier du monde (cliquez ici pour voir 18 plats du menu du chef Donckele).

Séjour en France, chef Michel Troisgros a été nommé deuxième sur la liste, tandis que Jonnie Boer des Pays-Bas a terminé troisième.

Cinq des 10 meilleurs chefs du monde étaient français, avec Yannick Alléno, Alexandre Couillon et Emmanuel Renaut tous occupant les premières places. Chef René Redzepi à nouveau en tête de liste en position 10.

Les listes précédentes ont été critiquées pour être largement biaisées en faveur de la cuisine française et des chefs français. La liste 2017 compte 35 des 100 chefs de France, pour 2018, ce nombre a atteint 41.

Les Le Chef La liste est établie en demandant aux chefs Michelin deux et trois étoiles de fournir une liste de cinq noms qui, selon eux, représentent le mieux le métier de cuisinier et un nom qu'ils aimeraient voir en haut de la liste.

1. Arnaud Donckele – Résidence De La Pinède (Saint Tropez, France)
2. Michel Troisgros – Restaurant Maison Troisgros (Ouches, France)
3. Jonnie Boer - De Librije (Pays-Bas)
4. Yannick Alleno - Alleno Paris (Paris, France)
5. Seiji Yamamoto – Nihonryori Ryugin (Tokyo, Japon)
6. Paul Pairet - Ultraviolet (Chine)
7. Emmanuel Renaut – Flocons De Sel (Megève, France)
8. David Kinch - Manresa (Californie, États-Unis)
9. Alexandre Couillon - La Marine (France)
10.Rene Redzepi - Noma (Copenhague, Danemark)


Les 20 recettes les plus folles, les plus étranges et les plus délicieuses de l'année

Quelques-uns de nos plats préférés de 2015

Lordy, j'ai beaucoup mangé cette année, en particulier depuis que le développeur de recettes FR, Paul Harrison, a breveté le fromage grillé In-N-Out. Ce n'est pas réellement breveté - vous ne pouvez pas breveter un fromage grillé, encore moins un fromage créé par quelqu'un d'autre. Vous trouverez ci-dessous les 20 meilleures recettes de Food Republic en 2015, du plus tendance (poulet chaud) au très inhabituel (Everything Bagel Nigiri) en passant par le tout simplement génial (pain à l'ail ukrainien). Les sélections couvrent les contributions de chefs de renom comme Daniel Humm et Jamie Bissonnette à notre propre équipe de développeurs de recettes. Voici des recettes plus créatives en 2016 !

La poitrine de porc est appréciée des Chinois. C'est le plat qui sert vraiment le goût frais et naturel du porc - sauf dans le Sichuan, ils ne peuvent s'empêcher d'ajouter une sauce à l'ail et au chili pour rehausser le goût et la chaleur !

Même si mon désir de manger avec la plus grande authenticité était un excellent moyen d'apprendre, ce n'était pas toujours très amusant. Quelque part en cours de route, j'ai réalisé que « s'amuser » est tout aussi important que « bien » lorsqu'il s'agit de manger et encore plus de cuisiner. Dans cet esprit, je vous présente cette collation hautement sacrilège, une version truquée d'un bar à sushis d'un bagel et d'un lox.

Cette recette a une signification sentimentale pour moi - c'est une ode à ma nounou d'enfance, Sol. Mes deux parents travaillaient à temps plein, donc pendant les huit premières années de ma vie, mes sœurs et moi étions comme les enfants adoptés de Sol. Sol est arrivée du Maroc en Israël au milieu des années 1950, et des années plus tard, heureusement, elle a trouvé le chemin de la maison Ronnen. Sa cuisine était si différente de la nourriture que nous connaissions. Sol’s était agrémentée de piments et d’épices, et sa salade de carottes était un pilier sur la table.

Les esprits culinaires et créatifs d'Eleven Madison Park (ainsi que le légendaire mixologue Leo Robitschek) se réunissent une fois de plus pour Le livre de recettes NoMad, une collection de recettes du restaurant de l'hôtel bien-aimé de New York. Et hé, juste parce que la fantaisie de la nourriture ne signifie pas qu'un hot-dog enveloppé de bacon ne peut pas faire une apparition… tant qu'il est enduit de mayonnaise à la truffe et garni de gruyère et d'une relish de céleri méticuleusement préparée qui comprend à la fois du céleri et du céleri-rave .

Ce taco est né d'une opinion partagée parmi mes cuisiniers et amis qu'une tortilla est aussi digne d'ingrédients précieux que n'importe quel morceau de porcelaine Raynaud. Quand j'ai pensé à faire un taco d'oursin, je savais que le transformer en guacamole amplifierait la douceur saumâtre pour laquelle la créature hérissée est connue - la graisse d'un avocat peut aider à étirer et à transporter les saveurs comme une noix de beurre. Ses lobes (parfois appelés «langues») apparaissent trois fois dans ce taco: écrasés avec de l'avocat, empilés sur le guacamole dans un tas d'orange vif et combinés avec du chipotle et du jus de citron vert dans une simple salsa.

Le chef Toro et Coppa, lauréat du prix James Beard, Jamie Bissonnette connaît son chemin dans le vaste monde des conserves de viande et de poisson. C'est un maître de la charcuterie (coppa est un cou de porc salé à l'italienne) et un collectionneur passionné de fruits de mer espagnols en conserve - un passe-temps enviable si vous avez déjà aimé une moule fumée ou une sardine scintillante dans votre vie. Tout aussi louable : sa faculté et sa créativité avec la ‘nduja, une saucisse fermentée épicée, tartinable et fondante en bouche.

«Je mange ça tout le temps», dit le chef. "Je veux dire, je ne commence pas nécessairement ma journée avec autant de graisse de porc, mais j'adore les toasts à l'avocat et j'aime la façon dont cette purée d'avocat devient vraiment aigre et savoureuse à partir du "nduja et du jus de citron vert".

La sauce crémeuse et les champignons de terre sont une combinaison éprouvée qui ne manque jamais. Certains pourraient penser que c'est un peu ennuyeux et old-school, mais j'ai découvert une façon amusante de donner du peps à un classique. Remplacez les champignons de Paris ennuyeux par des champignons asiatiques exotiques et la recette obtient un lifting instantané, associez-les à beaucoup de fromage bouillonnant et vous êtes sur un gagnant.

Même si mon restaurant Talde est loin d'être une sorte de joint d'omelette à volonté, je savais que les toasts devaient faire une apparition sur le menu du brunch. Alors pourquoi pas en ramen, mon petit-déjeuner préféré ? Et boum, un nouvel aliment de base est né : des nouilles parfaitement moelleuses trempées dans un bouillon infusé avec la saveur de pain grillé beurré. Le bacon et l'œuf à la coque sont les extras évidents.

Le mot pampushka peut être utilisé pour décrire une femme magnifique et dodue et est l'un de mes mots préférés. Pam-poo-shka ! Ces pampushki sont traditionnellement servis avec du bortsch rouge. En Ukraine, nous utiliserions de l'ail ordinaire, donc si vous ne trouvez pas d'ail humide (nouveau), il sera toujours délicieux. J'ai utilisé de l'ail des ours et ses fleurs.

André Prince Jeffries m'a donné des ordres stricts : pas de sucre dans le poulet chaud. Mais je crois aussi qu'une partie du plaisir de cuisiner votre propre poulet chaud vient du fait de trouver le mélange d'épices que vous préférez. Et en suivant l'exemple des gens de Hattie B's, j'aime une touche de sucre brun pour équilibrer la chaleur. J'utilise des flocons de piment rouge pour la texture et une couche d'épice ajoutée, et j'aime une touche de cumin pour la profondeur boisée. L'application de la pâte épicée après la friture du poulet empêche le poivre de Cayenne de brûler et permet au cuisinier de personnaliser le degré de chaleur par morceau de poulet. Allez-y et expérimentez pour faire votre propre mélange. Et excuses à Mme Jeffries. J'irai toujours chez Prince pour goûter l'original.

Les poivrons sont l'une de ces choses que les gens aiment jeter sur le gril, mais ils finissent généralement par faire partie d'une brochette. Cela aurait pu être excitant la première fois que vous l'avez essayé, mais plus maintenant. Et si toutes les choses sont serrées ensemble sur cette brochette, la partie interne du poivron pourrait ne pas être cuite au moment où le steak atteint la taille moyenne. J'ai donc décidé de faire du poivre sur le gril un peu différemment.

Si vous voulez être très authentique, vous pouvez trouver de la sauce de poisson à la philippine, connue sous le nom de pates, pour cette recette. C'est sur Amazon ! Sinon, utilisez ce sur quoi vous pouvez mettre la main (nam pla, colatura, etc.). Certains types de sauce de poisson sont plus salés et plus concentrés, d'autres plus sucrés et d'autres plus puants. Utilisez ce que vous pouvez trouver. L'idée est juste d'ajouter une couche supplémentaire de saveur chargée d'umami.

Les œufs à la diable passent un moment sous les projecteurs culinaires. Comme d'autres aliments de la maison du Sud, ils sont passés à des menus de restaurants haut de gamme et se refont une beauté dans tout le Sud. Cette version, de Shamille Wharton de Nashville, Tennessee, obtient un bel extérieur rose brillant à partir de jus de betterave.

Les « tasses » éponymes de cette recette désignent à parts égales la sauce soja, l'huile de sésame et le vinaigre de riz. C'est un plat de poulet braisé puissant, salé et savoureux avec ces ingrédients, mais le plat tire vraiment sa signature du volume considérable de gousses d'ail, d'épais morceaux de gingembre et de feuilles de basilic frais pour la saveur. Le nom de cette recette pourrait souligner le fait que la plupart des recettes ont été transmises oralement à Taïwan, plutôt qu'écrites, jusqu'aux dernières générations.

Les Indiens ne glorifient pas les ailes de poulet comme le font les Américains, alors j'interviens pour combler ce fossé inexplicable. Face au poulet et à la possibilité d'une cuisson fumée à haute température, comme n'importe quel vieux gril au charbon de bois, je n'ai qu'une seule préparation en tête. J'ai tout tandoorifié et grillé au charbon de bois, de la longe de porc et des steaks de tofu à des plats plus traditionnels, comme les crevettes et les côtelettes d'agneau. Saumurez et arrosez tout ce que vous voulez, mais la tandoorification (mon mot pour mariner toute la nuit dans du yogourt fortement épicé) est la voie à suivre si votre jeu final est «juteux et savoureux».

De temps en temps, nous devons juste nous féliciter pour avoir fait quelque chose que nous n'avons pas vu dans d'autres livres de cuisine. Nous ne sommes pas tout à fait sûrs d'être les premiers à faire fondre une galette de poitrine avec du pain de maïs, mais nous sommes sûrs que c'est la meilleure version qui soit. Une grande amélioration par rapport à la fonte des galettes presque parfaite est suffisante pour que nous nous sentions plutôt bien dans cette recette. Lorsque vous commencez à voir cela sur le menu de chaque chaîne de restaurants en Amérique en cinq ans, rappelez-vous simplement qui y a pensé en premier.

«J'ajoute du foie de poulet à ma sauce pour plus de profondeur et de saveur», explique le chef Ed Cotton. « La plupart des gens ne peuvent pas mettre le doigt sur le profil de saveur, mais quand je leur dis que ce sont des foies de poulet, ils se disent généralement : »Ahhh, d’accord.’ Il doit être caramélisé avec les viandes et vraiment bien cuit. L'ajout des foies de poulet m'a été montré par Barbara Lynch il y a des années lorsque j'étais son sous-chef à Boston au No.9 Park.

"Ce plat a été inspiré par mon amour pour les ailes de poulet et un plat philippin populaire appelé Kare Kare [prononcé kar-eh kar-eh]", explique le chef. « Le plat traditionnel Kare Kare est un ragoût à base de queue de bœuf cuite lentement dans une sauce aux arachides. Ce plat fonctionne très bien comme collation ou même comme plat principal.

À l'exception du temps au four, tout pour cette recette rapide et facile se passe dans un mélangeur. Et ne manquez pas la garniture de zeste de mandarine fraîchement hachée pour pimenter les choses. Ces côtes sont tellement bonnes à se lécher les doigts !

Utilisez cette recette comme un plan pour des possibilités infinies avec de nombreux légumes. La technique principale ici consiste à carboniser le légume dans une petite quantité d'huile et à introduire une saveur plus robuste. Utilisez vos légumes préférés : le chou-fleur, le gombo, les haricots verts et les artichauts fonctionnent tous à merveille. Le beurre d'anchois s'inspire des saveurs de la bagna cauda, ​​la sauce piémontaise « bain chaud ». Cette recette fait chaque année une apparition au menu du Safran. C'est un favori du public, même pour ceux qui ne sont pas de grands fans d'anchois.


Les meilleurs restaurants étoilés Michelin

Il existe plus de centaines de restaurants étoilés Michelin dans le monde entier. Certains sont célèbres, tandis que d'autres ont une grande histoire avec les habitants. Alors que la France est naturellement l'endroit avec la plupart des restaurants récompensés par Michelin en raison de l'origine de l'entreprise, de nombreux pays et grandes villes arrivent en deuxième position.

Parmi les restaurants gastronomiques Michelin les plus populaires et les plus réputés, citons Robuchon au Dôme à Macao, Fat Duck au Royaume-Uni, Central au Pérou, Atelier Crenn en Californie et Den au Japon.

Certains de ces endroits existent depuis des décennies. Alors que certains sont quelque peu nouveaux. Cependant, tous vous offriront le niveau de service et de cuisine qui prouve à quel point ils sont dignes de ces Stars.


COVID-19 [feminine

Nous avons tous été témoins des pertes de vies incompréhensibles et du tribut économique omniprésent que ce virus a fait subir à l'ensemble du pays. Comme prévu, il a ravagé l'industrie de la restauration contrairement à tout tremblement de terre, ouragan ou tornade. Les plus de 4 600 chefs de BCA et leurs équipes continuent de faire l'expérience directe de près de 9 000 restaurants à travers le pays, de son impact sur leurs familles, leurs familles de restaurateurs et leurs amis.

La National Restaurant Association a signalé que l'industrie de la restauration, plus que toute autre industrie du pays, a subi les ventes et les pertes d'emplois les plus importantes depuis le début de l'épidémie de COVID-19 et devrait subir 240 milliards de dollars de pertes d'ici la fin de 2020 .

Les États s'ouvrent et de nombreux restaurateurs et employés luttent pour surmonter l'adversité et la tragédie et y parviennent avec enthousiasme et espoir. D'autres propriétaires sont confrontés à la décision difficile et déchirante de fermer définitivement. A vous tous, merci de nous avoir donné votre sang, votre sueur et vos larmes pendant une période angoissante. Nous souhaitons du succès à ceux qui vont courageusement de l'avant en adaptant leurs modèles commerciaux pour essayer de s'adapter à la « nouvelle normalité ». Ceux d'entre vous qui n'êtes pas moins courageux et qui ont tout essayé pour rester en affaires, mais qui ont été contraints de fermer, nous sommes attristés par vos pertes mais restons optimistes pour votre avenir. Vos clients vont vous manquer. Tu vas nous manquer. Nous espérons vous revoir. L'Amérique a besoin de bonne bouffe.

BCA est prêt à vous aider dans au moins une facette de votre réouverture, à savoir faire savoir aux gens que vous êtes toujours debout. Contactez-nous via notre site Web à l'adresse www.bestchefsamerica.com/contact ou [email protected] pour mettre à jour vos profils avec de nouvelles photos, biographies, restaurant et informations actuelles sur les réseaux sociaux.

Bill Blalock, président et chef de la direction

Les chefs savent le mieux

"Ce gars peut cuisiner comme personne", eh bien, il n'y a pas de meilleur compliment dans une cuisine professionnelle.
- Michael Ruhlman, Avant-propos, Best Chefs America : 2013


Histoire du restaurant

  • Cuisine: Britannique moderne
  • Emplacement: Bermondsey (199, rue Tooley, SE1 2JX)
  • Prix: &livre&livre&livre
  • Al fresco : non

Une fois des toilettes publiques au mauvais bout de Bermondsey Street, le chef Tom Sellers a reconnu le potentiel d'un site que personne d'autre n'avait lorsqu'il a ouvert Restaurant Story en 2013. Il a remporté une étoile Michelin cinq mois après son lancement et, bien qu'il ait été négligé de manière controversée. pour une mise à niveau par les inspecteurs dans les six Guides, ouious pouvez goûter le désir des vendeurs de plus dans chaque plat qu'il crée. Il cuisine avec imagination, flair et fantaisie sur des menus de six ou 10 plats qui comportent des piliers tels que sa bougie dégoulinante de bœuf, qui est allumée à table pour que les convives épongent le & lsquowax & rsquo fondu et charnu avec certains des meilleurs pains de Londres.

Blacklock

  • Cuisine: Chophouse
  • Emplacement: Soho (24, rue Great Windmill, W1D 7LG)
  • Prix: &livre&livre
  • Al fresco : Non

Côtelettes. De gros tas de côtelettes carbonisées et juteuses, bien vieillies. Il n'y a vraiment pas d'autre ordre ici, avec des côtelettes de tailles «Skinny» ou «Large», avec une option pour que la viande soit coupée de l'os et présentée comme un treillis grillé de chair fumante. Rassemblez un groupe de six copains et commandez tout, en prenant deux des côtelettes de bacon outrageusement bonnes. Doublez chacune des sauces faites maison, en accordant une attention particulière à la chili-hollandaise. Une large gamme de cocktails percutants se trouve au menu toute la journée £5, tandis que la carte des vins tronquée propose quelques bonnes options pour les blancs populaires et une sélection beaucoup plus large de rouges.

Restaurant Gordon Ramsay

  • Cuisine: français
  • Emplacement: Chelsea (68, chemin Royal Hospital, SW3 4HP)
  • Prix: &livre&livre&livre
  • Al fresco : Non

Fleuron de l'armada Gordon Ramsay&rsquos, il est largement considéré comme le meilleur restaurant gastronomique du pays. Au summum absolu du luxe, la liste des ingrédients se lit comme un appel de parure. Le chef cuisinier Matt Abe joue vite et en vrac avec le foie gras, le caviar, le homard et la langoustine à travers neuf plats, tous aussi élégants les uns que les autres. La technique française classique sous-tend le menu, qui propose des punchs d'agrumes et de cornichons au bon moment, mais le vrai génie réside dans le rythme de la nourriture : la taille des portions et le temps entre les plats sont équilibrés pour que les convives en redemandent toujours.

Décimo

  • Cuisine : Espagnol / Mexicain
  • Emplacement: Kings Cross (10e étage, 10 Argyle Street, WC1H 8EG)
  • Prix: &livre&livre
  • Al fresco : Non

Après avoir conquis Bristol avec le joint de tapas informel Casamia, Peter Sanchez-Iglesias a intensifié les choses de plusieurs crans avec Decimo, un nouveau restaurant intemporel au sommet du Standard Hotel. Les chéris d'Instagram s'assoient côte à côte avec une foule de médias, qui lape le DJ ambiant, un style luxueux et un service de fin de soirée qui voit des assiettes astucieusement disposées sortir de la cuisine jusqu'à 2 heures du matin. Fusionnant les identités culinaires espagnole et mexicaine, attendez-vous à de l'aguachile (ceviche mexicain), des tacos au cochon de lait et du riz bomba espagnol. Cependant, le plat qui orne les grilles des mangeurs sérieux comme des Instagrammers est la tortilla au caviar : 25g ou 50g de parure Ossète perchée sur une omelette qui, une fois tranchée, suinte un jaune d'œuf qui coule criminellement et qui est parfaitement coupé par la salinité des œufs.

Needoo

  • Cuisine: Pendjabi
  • Emplacement: Whitechapel (87 New Road, E1 1HH)
  • Prix: &broyer
  • Al fresco : Non

Vous pensiez que les Tayyabs régnaient en maître sur les viandes grillées et les currys à Whitechapel ? Détrompez-vous. Bien qu'il puisse rester la Mecque pour de nombreux chefs de cuisine indienne, les plus avertis vont plutôt à un jet de naan au coin de la rue à Needoo. Moins pressé, pressé que son homologue et sans file d'attente monstrueuse, Needoo a été ouvert en 2009 par un ancien manager de Tayyabs, et l'ensemble est un peu plus raffiné à la version 2.0 du curry house (vous obtenez toujours le pomper la bande originale de Bollywood, cependant). Les bouffées de grillades fumées qui vous frappent en chemin ont un impact pavlovien sur vos glandes salivaires, mais pensez au-delà des options carnivores : les chefs pimentent également des légumes comme le gombo, l'aubergine et le bébé citrouille. Le meilleur pari, cependant, est d'opter pour le plat du jour changeant et le masala de côtelette d'agneau Kerahi du lundi et le biryani de crevettes royales du vendredi sont les vedettes.

Règles

  • Cuisine: Britannique traditionnel
  • Emplacement: Covent Garden (34-35 Maiden Ln, WC2E 7LB)
  • Prix: &livre&livre&livre
  • Al fresco : Non

Fièrement établi comme le plus ancien restaurant de Londres, Rules fait les choses correctement depuis 1798. Bastion du service britannique raffiné, les nuits devraient commencer par un martini classique, servi au bar à cocktails Winter Garden. Du velours cramoisi traverse l'intérieur, avec des ventilateurs de plafond laqués et des banquettes si profondes et confortables qu'elles encouragent un retour au déjeuner à trois bouteilles. L'automne est le meilleur moment pour réserver, lorsque le menu britannique axé sur le jeu frappe vraiment ses bretelles. Tétras rôti avec chips de gibier suivi d'un choix parmi une sélection de bonbons collants pour côtes et pudding au caramel collant, éponge au sirop d'or, pudding au pain et au beurre et ndash est la commande pro.

Moxon & rsquos à côté

  • Cuisine: Poisson
  • Emplacement: East Dulwich (151 Lordship Ln, SE22 8HX)
  • Prix: &livre&livre
  • Al fresco : Non

Situé sur la verdoyante Lordship Lane, Moxon&rsquos Next Door est un restaurant rattaché à un poissonnier, ce qui ne peut être considéré que comme une très bonne chose. La provenance est primordiale pour la société mère, qui s'approvisionne en poisson britannique dans les eaux britanniques depuis des décennies : poissons plats de Cornouailles, crustacés d'Écosse, maquereau d'East Anglia et huîtres d'Essex. Les habitués de la petite assiette sont des seaux d'appâts blancs croustillants avec de la mayonnaise au citron et à l'aneth, des pétoncles grillés avec du beurre à l'ail, du tarama digne d'une taverne et du saumon salé du propre fumoir de Moxon à Wimbledon. L'invité averti vérifie le tableau noir du bateau de jour pour une pièce maîtresse avant de parcourir le menu, comme le merlu de Cornouailles rôti à 25 £ et en servira facilement trois.

Llewelyn&rsquos

  • Cuisine: Européen Moderne
  • Emplacement: Herne Hill (293-295 Railton Rd, SE24 OJP)
  • Prix: &livre&livre
  • Al fresco : Oui

Caché à l'ombre des arches ferroviaires de Herne Hill, Llewelyn & rsquos est le genre de joint de quartier que l'on trouve dans bien trop peu de quartiers. Situé dans une salle à manger victorienne lumineuse, le design scandinave épuré offre une toile de fond à une foule principalement locale et qui essaie de la garder secrète depuis son lancement en 2017. Au col se trouve le chef Lasse Petersen, dont le mandat à Copenhague & rsquos Amass et 108 se présente dans un menu qui s'appuie sur le nouveau canon nordique. Attendez-vous à une liste concise de petites assiettes et de plats à partager. Les plats principaux incluent des cavatelli à la citrouille, des noisettes et de la ricotta salée, du kleftiko d'agneau et du maquereau mariné au sapin rose et au crème fraîhe de raifort. Aux beaux jours, les tables ruissellent sur la place : arrivez tôt pour en attraper une.

Moines de Douvres Street

  • Cuisine: européen
  • Emplacement: Mayfair (33, rue Douvres, W1S 4NF)
  • Prix: &livre&livre&livre
  • Al fresco : Non

Moncks, à première vue, semble avoir été un incontournable de Mayfair depuis les années 50, un endroit élégant dont votre grand-tante se souvient affectueusement comme un endroit pour les déjeuners liquides et les dîners clandestins avec des amants inadaptés. Cependant, c'est un mythe de la fabrication du restaurant, car le lieu a en fait ouvert ses portes en 2019, par la même équipe derrière le Park Chinois voisin. Peu importe, bien sûr, car le décor rétro et le service en argent vous ramènent parfaitement à l'époque du déjeuner de trois heures. Les favoris de la vieille école comme le steak tartare, le gratin de pétoncles et leur plat signature, le macaroni au fromage truffé, constituent une expérience culinaire décadente ultime et vous donnent une excellente excuse pour commander une seconde de leur King's Negroni comme aiguiseur après le repas.

Maison de MoMo

  • Cuisine: népalais
  • Emplacement: Dalston (52 chemin Boleyn, N16 8JP)
  • Prix: &broyer
  • Al fresco : Non

Pour les non-initiés, les MoMo sont des boulettes népalaises, et comme chaque version nationale de délicieuses choses enveloppées dans de la pâte, elles prouvent encore une fois que nous n'avons jamais rencontré de boulette que nous n'aimions pas. Ce café animé est perché au bord de Gillett Square de Dalston, vous pourriez donc vous retrouver à partager un banc avec un DJ invité à la radio NTS à proximité, et le lieu pompe un flux constant de boules de pâte cuites à la vapeur ou à la poêle (à partir de £4 ), servi avec une sauce jhol achar épicée aux noisettes ou une sauce tomate pimentée mais légèrement aigre-douce pour les noyer. Leur déjeuner copieux de thali & ndash curry avec dal, riz et paratha (£8) &ndash est toujours un excellent criez aussi, avec une cuillerée de cornichons pour vous donner un petit coup de pied jusqu'à l'heure de la maison. Il y aura beaucoup de visites répétées une fois que vous aurez pris goût à ces petits gars.

Le club des clous de girofle

  • Cuisine: Britannique moderne
  • Emplacement: Shoreditch (380 Old Street, EC1V 9LT)
  • Prix: &livre&livre&livre
  • Al fresco : Non

La philosophie du chef Isaac McHale & rsquo est & l'inventeur britannique moderne & rsquo et c'est celle qui lui a valu, ainsi qu'à son partenaire commercial Johnny Smith, le rang le plus élevé pour un restaurant britannique dans la liste des 50 meilleurs restaurants du monde 2019. Après avoir été formé au Noma, Eleven Madison Park et The Ledbury, les tropes de chacun sont évidents dans sa cuisine, qui se concentre sur des ingrédients britanniques traités simplement et magnifiquement plaqués. La coquille Saint-Jacques des Orcades, la truffe du Périgord, la noisette et la mandarine figurent à la fois sur le menu de dégustation de six et 10 plats, rapidement suivis de Parten Bree, un hot pot écossais d'araignée de mer, c'est la version moderne de McHale&rsquos sur une soupe écossaise traditionnelle. La salle à manger est magnifiquement lumineuse et aérée, un répit bienvenu des rues grisonnantes de l'est de Londres à l'extérieur.

Alain Ducasse au Dorchester

  • Cuisine: français
  • Emplacement: Mayfair (53 Park Lane, W1K 1QA)
  • Prix: &livre&livre&livre
  • Al fresco : Non

A la tête de l'un des deux seuls restaurants trois étoiles Michelin de la capitale, le chef le plus décoré au monde, Alain Ducasse, considère son seul avant-poste britannique comme l'un de ses meilleurs. Conçu dans un style emblématique avec des tons neutres de terre juxtaposés à des rideaux de cristal qui diffusent la lumière dans la salle à manger, c'est un restaurant gastronomique à l'atmosphère résolument moderne. Le chef cuisinier Jean-Philippe Blondet emboîte le pas avec la carte. Les classiques français &ndash pot-au-feu, gougères, canard confit, agneau de lait avec légumes &ndash sont tous traités avec une légèreté au toucher et une utilisation minimale de crème et de beurre qui définissent la cuisine française moderne. Les dîners ici peuvent durer au nord de trois heures, il vaut donc la peine de réserver des horaires flexibles avec la baby-sitter.

Roi Roti

  • Cuisine: malais
  • Emplacement: Kings Cross (40, voie dorique, NW1 1LH)
  • Prix: &broyer
  • Al fresco : Non

Avant l'arrivée du Standard Hotel et du Coal Drops Yard à Kings Cross, le quartier était un peu un endroit mort pour manger et ndash, à l'exception d'un petit restaurant pour les connaisseurs. Le simple café au sous-sol de Roti King n'a pas beaucoup changé au fil des ans, en particulier ses deux caractéristiques : le meilleur authentique roti canai de Londres et la file d'attente dans la rue pour en obtenir un. Le plat que tout le monde réclame devient évident avec une bouchée et un pain plat malaisien riche et feuilleté pour ramasser un poulet, un agneau ou un curry dhal punchy, servi au prix du repas de 6,50 livres. Le roti peut être rempli de fromage, d'œuf ou de poulet émincé, ou peut être sucré, comme le pisang de roti de banane caramélisée de rêve.Si vous avez envie de sortir des pistes, le traditionnel nasi goreng (riz sauté) ou kari laksa (soupe de nouilles épicée à la noix de coco) valent également le détour, mais l'indice est dans le nom lorsque vous avez trouvé le meilleur endroit du royaume pour ce trésor de la cuisine de rue, tenez-vous-en à ce qu'il fait de mieux.

Bar à huîtres et grill Bentley&rsquos

  • Cuisine: Britannique traditionnel
  • Emplacement: Mayfair (11-15 rue Swallow, W1B 4DG)
  • Prix: &livre&livre&livre
  • Al fresco : Non

Avec des épaules aussi larges que Marble Arch et la personnalité qui va avec, le chef-propriétaire de Bentley, Richard Corrigan, a l'étonnante capacité de lire le restaurant londonien comme nul autre. Chez Bentley&rsquos &ndash, un restaurant de grillades avec un pedigree de 100 ans &ndash, il fait bien les choses simples. Les meilleures soirées commencent avec du champagne et des huîtres (dont le restaurant propose toujours une sélection de six variétés), suivis de certains des meilleurs fruits de mer des îles britanniques. Sa tarte au poisson est l'étoffe de la légende et emballée jusqu'aux canons avec des crevettes, de l'aiglefin fumé et de la morue et est mieux servie avec des légumes de saison qui viennent d'arriver de la petite propriété irlandaise de Corrigan, Virginia Park Lodge.

Toconoco

  • Cuisine: Japonais
  • Emplacement: Dalston (Unité A, 28 Hertford Rd, N1 5QT)
  • Prix: &broyer
  • Al fresco : Oui

Désolé les agents immobiliers, mais autant que vous marquez cette zone de Kingsland Road &lsquoThe Haggerston Riviera&rsquo, absolument personne ne l'achète. Non pas que cela dérange le café calme et sans prétention Toconoco. Niché juste à côté du canal Regent&rsquos, cet endroit japonais mignon est un joyau caché et sert des repas simples, savoureux et faciles à utiliser. Le menu du jour fait maison (£8.10) peut proposer du tonkotsu au porc, de la salade de brocoli, du riz et du miso, ou des plats d'udon ou de soba pour les amateurs de nouilles. Les incontournables sont aussi les boulettes de riz onigiri ou leur cheesecake au sésame noir en dessert. Détendez-vous avec un thé japonais au bord de l'eau et même s'il ne passera peut-être pas tout à fait pour la Riviera, il vous transportera agréablement pour votre heure de déjeuner.

  • Cuisine: Espagnol / Maghreb
  • Emplacement: Farringdon (4-36 Marché Exmouth, EC1R 4QE)
  • Prix: &livre&livre
  • Al fresco : Non

Le restaurant qui a lancé mille dîners, Moro a été le premier et le dernier mot pour amener le monde capiteux de la riche cuisine espagnole et marocaine à Blighty. Le couple marié Sam et Sam Clark a ouvert son restaurant Exmouth Market en 1997, qui a rapidement remporté Temps librele meilleur nouveau restaurant de ', et reste toujours un choix de restauration très populaire pour les Londoniens et les visiteurs de l'extérieur de la ville plus de deux décennies plus tard. Comme Ottolenghi, il y aura toujours un ingrédient que vous devrez demander au patient de vous expliquer, mais la nouvelle découverte sera sans aucun doute délicieuse. Les plats révélateurs récents pour nous ont été les moules à la vapeur de piment orange et vert avec mograbieh (voyez? C'est un type de perles de semoule libanaises, comme le couscous, pour info) ou l'agneau grillé avec du sumac et de la purée de fèves (£27.50). Le restaurant s'est tourné vers les tapas en 2010 lorsqu'ils ont ouvert le Morito à côté, inspiré de Barcelone, et a poursuivi la tendance avec un deuxième avant-poste à Hackney en 2016. Comme les Sams l'ont bien démontré, il y a toujours de la place pour plus de Moro.

Min Jiang

  • Cuisine: Chinois
  • Emplacement: Kensington (2-24 Kensington High St, W8 4PT)
  • Prix: &livre&livre&livre
  • Al fresco : Non

Situé au 14 e étage du Royal Garden Hotel avec des baies vitrées donnant sur les jardins de Kensington, Min Jiang possède l'une des meilleures vues sur le restaurant du centre de Londres. Les tables à la tombée de la nuit sont la réservation de prunes, pour regarder le soleil se coucher sur des assiettes de canard de Pékin au feu de bois servies dans tous les sens. Le dim sum est l'entrée idéale, réalisée par un chef qui pratique l'art depuis un demi-siècle. Vient ensuite le canard, où la peau croustillante arrive avec un bol de sucre finement granulé à tremper, avant des crêpes et une sauce hoisin riche en notes d'orange et de fleurs. Les invités ont ensuite le choix de faire passer la chair de canard à travers des nouilles roulées à la main ou de servir avec du riz. Ni décevoir.

Rue Elystan

  • Cuisine: Britannique moderne
  • Emplacement: Chelsea (43 rue Elystan, SW3 3SA)
  • Prix: &livre&livre
  • Al fresco : Non

Philip Howard est le maître de la réinvention. Depuis qu'il a quitté The Square, considéré par beaucoup comme l'archétype du restaurant londonien des années 90, les convives à l'excès attendaient de voir où il allait émerger. Là où The Square était toute nouvelle cuisine, portions délicates et technique de grande envergure, Elystan Street offre une dichotomie entre grandes portions, grande saveur et un accueil encore plus grand. La cuisine du chef Toby Burrowes&rsquos suit parfaitement ce mantra. La soupe de poulet truffée avec un crumpet de champignons est copieuse et délicieuse, mieux suivie d'une viande de saison, telle que la longe de chevreuil aux légumes racines, la purée de moutarde et la poire rôtie

St-Jean

  • Cuisine: Britannique moderne
  • Emplacement: Farringdon (26 St John St, EC1M 4AY)
  • Prix: &livre&livre
  • Al fresco : Non

Moins un haut lieu culinaire, plus une institution culinaire britannique, St John &ndash, à travers son fondateur grégaire, le chef Fergus Henderson &ndash, a été le pionnier de la révolution du nez à la queue au tournant du millénaire. En termes simples, cela réprimande les carnivores de ne pas seulement apprécier les morceaux de choix des animaux, mais de se coincer dans les autres morceaux alors moins à la mode: foie, cœur, ris de veau, tripes. C'est là qu'est née la tendance de la moelle osseuse sur les toasts au levain, et la cuisine a donné naissance à une multitude d'autres réinventions qui apparaissent désormais dans les menus de Londres. Les favoris actuels de la carte ne conviennent sans surprise pas aux légumes : de robustes tranches de cœur de bœuf grillées à la betterave et à la sauce verte ou une escalope de veau délicatement panée servie avec de la chicorée et des anchois. Idéalement situé juste au coin du marché de la viande de Smithfield à Londres et installé dans un ancien fumoir, le restaurant chic et traditionnel ne se sent jamais difficile ou prétentieux. vins et service exceptionnel à chaque invité.

Padella

  • Cuisine: italien
  • Emplacement: Pont de Londres (6 Southwark St, SE1 1TQ)
  • Prix: &broyer
  • Al fresco : Non

Ici, pas de chichi sur les glucides et les pâtes sont bel et bien de retour au menu, et nous devons remercier Padella pour une nation qui a rejeté toutes les idées fantaisistes sur les régimes Keto ou Atkins. Ouvert en 2016 en marge de Borough Market, il y a eu une file d'attente à l'extérieur depuis à peu près aussi longtemps, car les fans n'ont aucun scrupule à attendre jusqu'à deux heures pour une assiette de sa signature épaisse et au fromage pici cacio e pepe. La petite salle à deux étages &ndash de la même équipe derrière Trullo à Highbury &ndash est un rêve monochrome italien à l'intérieur, les meilleurs sièges étant les tabourets du bar marbré à l'étage, où vous pouvez regarder les chefs habiles créer les pâtes à la main. La rotation rapide et les prix bon marché en font essentiellement un bar à nouilles italiennes, ce n'est donc pas l'endroit idéal pour un long déjeuner paresseux. Au lieu de cela, prenez des assiettes comme des raviolis à la ricotta et à la sauge de Westcombe ou des tagliarini au crabe du Dorset, au citron et au piment, prenez votre photo pour Instagram et plongez-vous. Gardez les choses au frais avec une limonade pétillante au romarin et, tout de suite, il est temps de céder votre place au prochain client salivant dans la file d'attente.

Hache noire Mangal

  • Cuisine: Moyen-Orient
  • Emplacement: Islington (156 Canonbury Road, N1 2UP)
  • Prix: &livre&livre

Kebabs, mais rendez-le cool. Le chef Lee Tiernan et son épouse Kate sont arrivés dans la zone par ailleurs banale du rond-point de Highbury Corner en 2015 avec un énoncé de mission consistant à frapper des viandes et des rythmes de heavy metal, et depuis lors, cela a plus que justifié le battage médiatique du jour d'ouverture. Tiernan a pris le mangal turc bien-aimé et l'a combiné avec sa décennie d'expérience à la tête de St John Bread & Wine, résultant en des plats aussi percutants et forts que la bande originale du restaurant. Si vous parvenez à prendre l'un des 20 sièges dans le lieu enfumé, le premier port d'escale doit être le pain plat à l'encre de calmar à l'umami avec des œufs de morue fouettés et un jaune d'œuf sur le point d'éclater. Ensuite, sur le menu en constante évolution, il y aura des oreillers de pain plus pâteux, peut-être avec de la queue de bœuf et des anchois, ou de la moelle osseuse grillée, ou du maquereau grillé frais et piquant avec une sauce XO et du mooli salé. Vos tympans ne vous remercieront peut-être pas après un festin ici, mais votre estomac le fera certainement. Pour reprendre les mots de deux autres passionnés de rock : party time, excellent.

  • Cuisine: Moyen-Orient
  • Emplacement: Soho (21-22 Warwick Street, W1B 5NE)
  • Prix: &livre&livre
  • Al fresco : Non

Ottolenghi : dites-le doucement et c'est presque comme prier. En tant que récent Disques de l'île déserte apparence confirmée, le chef d'origine israélienne est maintenant au statut de trésor national au Royaume-Uni, grâce à son service pour rendre les légumes à nouveau excellents. En 2002, il a fait des salades une chose de désir avec des ingrédients du Moyen-Orient pour la plupart inédits dans sa petite épicerie Ottolenghi à Notting Hill. Il a ensuite étendu son empire avec sept livres de cuisine et quatre autres restaurants, notre préféré étant Nopi, une brasserie pour adultes de Soho. La vue caractéristique des assiettes de la taille d'un ballon de plage remplies de salades vibrantes, brillantes de vinaigrette et ornées de graines de grenade vous accueille à l'entrée et donne le ton au reste de l'offre du restaurant. Une boule de burrata crémeuse est parsemée de tranches d'orange sanguine acidulée et parsemée de graines de coriandre croquantes, le cheesecake Valdeon cuit au four avec des betteraves marinées et du miel est le favori des fans, tandis que le restaurant a été l'un des premiers à lancer la tendance des chips de polenta, ici servi avec un divin aïoli à la truffe noire. Tirez un banc sur l'une des tables de partage au dessus de marbre et creusez & ndash oh, n'oubliez pas de faire un tour dans les salles de bains en miroir, piégées dans un cristal, qui par coïncidence gagnent notre prix non officiel pour Londres les meilleures toilettes aussi.

  • Cuisine: thaïlandais
  • Emplacement: Soho (69, rue Brewer, W1F 9TL)
  • Prix: &livre&livre
  • Al fresco : Non

L'une des meilleures choses à propos de la vie dans une ville avec environ 40 000 restaurants est la chance de découvrir plus qu'une simple généralisation de la cuisine d'un pays. Pour Kiln &ndash le bar animé de Soho, où les sièges sont placés à quelques centimètres de la nourriture parfumée jetée sur des charbons ardents et ndash, la spécialité est la thaïlandaise régionale, en particulier là où le pays borde la Birmanie, le Laos et le Yunna. Commencez avec des hors-d'œuvre à grignoter sur des brochettes, de grosses bouchées épicées d'agneau vieilli et des brochettes de cumin, ou une saucisse complexe du nord de l'Isaan. Le chef Ben Chapman se procure les meilleurs fruits de mer de Cornouailles. Le menu peut donc être un curry de morue au curcuma ou une lotte au curry, mais le pot en argile déjà emblématique, qui arrive fumant plein de nouilles en verre, reste une constante. de porc Tamworth et de chair de crabe brun sucré incrustés à l'intérieur. Que l'odeur persiste sur vos vêtements par la suite n'est qu'une bonne chose et vous rêverez de toute façon du plat de nouilles pendant des jours.

Pierre angulaire

  • Cuisine: Britannique moderne
  • Emplacement: Hackney Wick (3 chemin Prince Edward, E9 5LX)
  • Prix: &livre&livre
  • Al fresco : Non

En pensant à la nourriture et à Hackney Wick, il était seulement probable que la suggestion de bières et de pizzas au bord du canal soit suggérée, jusqu'en 2018, lorsque le chef Tom Brown est arrivé et a mis la région fermement sur la carte culinaire avec son premier restaurant, Cornerstone. Protégé de Nathan Outlaw de Cornwall, Brown est devenu chef cuisinier dans son avant-poste londonien, Outlaw's at The Capital en 2016, et deux ans plus tard, Cornerstone a ouvert ses portes dans un bâtiment par ailleurs banal du quartier des entrepôts. Le lieu moderne est centré autour de la cuisine ouverte au cœur de la pièce, et les antécédents de Brown en matière de poisson et de fruits de mer brillent à travers le menu. Toujours au rendez-vous, une huître habillée peut-être avec une sauce épicée aux algues, ou le réconfort tant vanté du crabe crumpet rarebit, tandis que la queue de lotte au beurre de poulet rôti est en lice pour l'un de nos plats de l'année. Le restaurant a remporté le prix AA Restaurant of the Year en 2019, et être pris du jour signifie que Brown peut probablement s'attendre à une autre série de récompenses cette année également.

Ganapati

  • Cuisine: Indien régional
  • Emplacement: Peckham (38 Holly Grove, SE15 5DF)
  • Prix: &broyer
  • Al fresco : Oui

La compétence d'un petit restaurant de quartier se révèle vraiment lorsqu'il parvient non seulement à devenir un favori très apprécié des habitants, mais aussi de toute une ville. Faites un pas en avant Ganapati, qui, au cours des 15 dernières années, s'est imposé par le bouche-à-oreille comme la force derrière certaines des plus grandes cuisines du sud de l'Inde dans la capitale. Situé dans une rue résidentielle SE15, le café est une débauche de couleurs, avec des rouges vifs, des roses et des verts lavant les murs et le carrelage, tandis qu'une statue dorée géante du dieu à tête d'éléphant Ganesha regarde avec approbation. Le menu &ndash qui change toutes les huit semaines &ndash est tout aussi dynamique. Lors d'une récente visite, une caille Attapadi grillée chaudement épicée avec un chutney d'oignons rose vif a mis la vedette dans les entrées, tandis que le curry de poisson de Pondichéry parfumé était assez puissant pour nous faire commencer à rechercher les prix des vols vers Chennai. Pour tous ceux qui souffrent d'envie d'assiette, le thali est juste le ticket, à partir de seulement 12,50 £, il donne un des plats les plus populaires du restaurant, servant de petits bols enflammés de dal, des cornichons, un bouillon infusé au piment et du curry &ndash assurez-vous de commander leur paratha Keralan fait maison, plus léger que les nuages, pour tout nettoyer.

Chèvre fumante

  • Cuisine: thaïlandais
  • Emplacement: Shoreditch (64, rue Shoreditch High, E1 6JJ)
  • Prix: &livre&livre
  • Al fresco : Oui

Il y a un argument très fort pour dire que Smoking Goat sert la cuisine thaïlandaise la plus authentique de Londres. Mais le chef-propriétaire Ben Chapman effectue également des échanges d'ingrédients intéressants, en complétant les ingrédients impossibles à trouver de l'Asie du Sud-Est avec ceux qu'il peut trouver plus près de chez lui pour ses assiettes bien équilibrées et froncées. Des plats comme des ailes de sauce de poisson au piment qui utilisent du poisson britannique et un som tum qui associe la papaye verte et la carotte patrimoniale montrent parfaitement cette technique de néo-fusion.

Noyau par Clare Smyth

  • Cuisine: Britannique moderne
  • Emplacement: Notting Hill (92 Kensington Park Road, W11 2PN)
  • Prix: &livre&livre&livre
  • Al fresco : Non

Lorsque Clare Smyth a coupé les ficelles du tablier après huit ans à la tête du restaurant trois étoiles Michelin de Gordon Ramsay, le monde de la restauration savait que son prochain mouvement se révélerait quelque chose de spécial. En quelques semaines, Core est devenu l'un des meilleurs restaurants de la capitale et a accumulé une paire d'étoiles Michelin après seulement deux ans d'activité. Son style est britannique raffiné, mais définit le luxe d'une manière différente. Elle élève les ingrédients humbles, imprégnant le temps et l'amour pour des assiettes telles que la pomme de terre et les œufs, où la patate de base occupe le devant de la scène parmi deux types d'œufs de poisson (dont aucun n'est du caviar).

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'articles comme celui-ci directement dans votre boîte de réception

Besoin d'un peu de positivité en ce moment ? Abonnez-vous à Esquire maintenant pour un coup de style, de fitness, de culture et des conseils d'experts


El Bulli : 1998 – 2002 de Ferran Adria et Juli Soler

Vous n'achèterez celui-ci que si vous avez les poches très profondes.

Mais il est impossible de ne pas inclure le livre de cuisine derrière ce qui a été l'une des plus grandes entreprises de restauration au monde.

El Bulli était une institution qui défiait les conventions et le travail de Ferran Adria est innovant et sublime.

Il n'y a pas un chef sur terre qui ne souhaite, au moins un peu, qu'ils cuisent comme ça.

Vérifier El Bulli : 1998 – 2002 en ligne. Obtenez une copie ici.


Les meilleurs restaurants de Sarasota

La quête d'un bon restaurant est sans fin. Et à Sarasota et Manatee, où la scène des restaurants change constamment (seulement 27 de nos meilleurs restaurants il y a deux ans figuraient sur cette liste), nous parcourons toujours le paysage pour le nouveau, le meilleur, le fantastique refaire. Voici nos favoris en ce moment, des gagnants cinq étoiles de la nappe blanche aux meilleurs joints de barbecue. J'ai faim? Bon. Il y en a pour tout le monde.

(Remarque : en raison de la pandémie de Covid-19, certains des restaurants répertoriés ci-dessous peuvent avoir modifié leurs offres et leurs opérations.)

Indigène

Nous manquons d'adjectifs pour décrire le cottage Towles Court du chef Steve Phelps, où la petite cuisine continue de proposer des assiettes uniques en mettant l'accent sur la durabilité. Phelps a une touche magique avec le poisson du Golfe, et quelle que soit la spécialité de fruits de mer au menu, nous le recommandons. Mais Indigenous n'est pas seulement un endroit pour une occasion spéciale. L'été dernier, les soirées sandwich décontractées du restaurant proposaient l'une des meilleures offres de restauration de la ville : un ordinateur de poche créatif, un accompagnement et un verre de vin ou une bière pour seulement 18 $. C'était une bonne excuse pour aller plus souvent chez les Autochtones, comme si nous en avions besoin.

Jack Dusty

À l'intérieur du Ritz-Carlton, 1111 Ritz-Carlton Drive, Sarasota, (941) 309-2266, ritzcarlton.com

Les restaurants d'hôtels sont difficiles. Vous devez faire plaisir aux voyageurs du matin au soir, tout en préparant des plats uniques et suffisamment délicieux pour attirer les habitants. Jack Dusty fait tout. Commencez par de nombreuses options de fruits de mer crus, une sélection bien préparée de viandes et de plats de fruits de mer qui changent régulièrement, puis jetez-vous dans une vue imprenable sur l'eau et des cocktails de premier ordre. C'est une formule gagnante.

1990 Main St., #112, Sarasota, (941) 953-2900, maderestaurant.com

Le nom Made est un acronyme pour « Modern American Delicious Eats », une encapsulation parfaite de la mission du chef Mark Woodruff, qui est de présenter des plats réconfortants et réconfortants avec des fleurs luxueuses. Son menu est un mélange de haut et de bas, contenant de tout, de la nourriture de rue comme des corn dogs grillés et du poulet chaud de Nashville à des plats plus raffinés comme des pétoncles poêlés dans une poêle en fonte ou du saumon salé maison. Tout est fantastique.

Duval

Si vous passez du temps au centre-ville, vous ne pouvez pas manquer la navette Duval, une camionnette aigue-marine qui fait le tour de la zone et transporte gratuitement les passagers vers l'un des meilleurs avant-postes de fruits de mer de la ville. Le chef de Duval, Nils Tarantik, alterne sa sélection de poissons frais tout au long de l'année, ce qui signifie que vous pouvez y aller chaque mois sans goûter deux fois le même filet, et il est tout aussi adepte des crustacés. Les moules cuites avec de l'oignon, de l'ail, du jambon, des pommes de terre et une sauce à la moutarde constituent un apéritif parfait, et les po' boys du restaurant, farcis de crevettes frites ou d'huîtres, sont fantastiques.Si vous voyez passer ce van, montez à bord.

Mélange

Vous ne savez jamais ce qui vous coupera le souffle chez Mélange. Lors d'un récent dîner, c'était la soupe - une concoction délicate qui combinait un flan à base de sherry Dry Sack, un enchevêtrement de morceaux de crabe bleu et de cailloux de « caviar » au gingembre, avec un crumpet aux noisettes sur le côté. Le siroter a été une révélation du genre de celle que le chef exécutif Lan Bradeen livre régulièrement aux convives depuis l'ouverture du restaurant en 2007.

Bar-B-Q de Nancy

14475 E. State Road 70, Lakewood Ranch, (941) 999-2390 nancysbarbq.com

Nancy Krohngold entretient une relation particulière avec le porc, un lien intuitif qui se traduit par un porc fumé exceptionnel à la façon de l'ouest de la Caroline du Nord. La recette de base de Krohngold comprend du sel, trois types de poivre, deux types de sucre, de la moutarde sèche et de la cannelle, ainsi que la patience de laisser la viande cuire lentement. Le résultat aurait bon goût n'importe où, mais cela aide que Nancy soit également l'un des endroits les plus amusants pour se réunir dans la région.

Le camp de poissons d'Owen

516 Burns Court, Sarasota, (941) 951-6936, owensfishcamp.com

Une joie à visiter, Owen's prépare certains des meilleurs fruits de mer de la région et les sert dans une cabane tapageuse de la vieille Floride où la conversation bruyante est rythmée par les standards folkloriques d'un groupe live dans la cour arrière. Nous aimons tout ce qui est frais sur le menu "Naked Fish" habillé soit de beurre noisette hollandais ou de beurre citron-câpres. Un repas n'est pas complet sans un accompagnement du parfait chou vert du restaurant, et le succotash est un coup de circuit. Ne manquez pas l'occasion de prendre une photo de la balançoire du pneu à l'arrière.

Le pho tom de Pho Cali fusionne le bouillon de bœuf avec des crevettes et des légumes tendres.

Pho Cali

La cohérence est un must dans tous les grands restaurants, mais Pho Cali doit être le restaurant le plus constant de Sarasota. Peu importe combien de fois vous commandez votre plat préféré, les cuisiniers talentueux le prépareront correctement à chaque fois. Nous aimons le pho. Le bouillon contient une multitude d'épices, tandis que les arômes frais (fèves germées, basilic, jus de citron vert et jalapeños tranchés) sont vifs et à base de plantes. Nous aimons commander notre soupe avec toutes les garnitures (c'est-à-dire trois morceaux de bœuf, des tendons et des tripes), mais quelles que soient les protéines que vous choisissez, soyez assurés qu'elle sortira comme la dernière fois.

Au verso : Un joyau moins connu du menu est le n ° 87, poisson blanc poêlé servi sur un plateau grésillant.

Bougez : Pour 4,95 $, vous pouvez obtenir un thé à bulles parfumé de tout, du taro au litchi.

Ne vous laissez pas intimider par la ligne : Pho Cali possède certains des serveurs les plus efficaces du secteur, et ils vous libéreront une table en un rien de temps.

1216 First St., Sarasota, (941) 445-5660, sagesrq.com

Vous déposerez des ducats à Sage, où un dîner romantique pour deux nous a récemment coûté 250 $, mais vous n'aurez rien à redire sur la nourriture. Le menu change souvent, mais nous nous sommes léchés les doigts après avoir assaisonné l'agneau du chef exécutif Christopher Covelli - une double côtelette épaisse marinée dans des épices indiennes - et une bouillabaisse thaïlandaise à base de curry rouge intense. Même la salade César était impeccable, poivrée et affirmée. Assurez-vous de faire une réservation et arrivez tôt pour un cocktail sur le toit, l'un des meilleurs endroits pour passer un coucher de soleil à Sarasota.

Selva

1345, rue Main, Sarasota, (941) 362-4427, selvagrill.com

Avec son vaste menu de ceviche et sa cavalcade de petites assiettes destinées à être partagées avec des amis, Selva a contribué à lancer la manie de Sarasota pour la cuisine péruvienne au début du siècle, et le restaurant est toujours aussi fort. Il possède l'un des environnements les plus cool de la région : une salle à manger tamisée avec des lumières colorées et un salon luxuriant avec l'un des meilleurs menus happy hour de la ville. Le restaurant est également une rareté dans la mesure où il propose un menu de fin de soirée, farci de bouchées satisfaisantes comme le ceviche et un steak juteux.

Manger State Street + Cocktails

Nous aimions déjà State Street, qui abrite l'un des meilleurs bars de la ville, mais lorsque le restaurant a ajouté des ramen à son menu en 2017, nous sommes à nouveau tombés éperdument. Le restaurant prépare les nouilles à la main, puis les trempe dans une variété de bouillons qui changent souvent. Pas d'humeur pour les nouilles ? Le restaurant prépare également l'un des meilleurs hamburgers de la ville et d'excellentes salades.

Blu Kouzina

25 N. Boulevard of Presidents, St. Armands Circle, Sarasota, (941) 388-2619, blukouzina.com

Effie et Dennis Tsakiris ont porté la cuisine grecque de Sarasota à un nouveau niveau lorsqu'ils ont ouvert Blu Kouzina en 2015. Le couple s'approvisionne en grande partie de leurs ingrédients directement en Grèce, y compris l'huile d'olive produite sur leur domaine grec. En se concentrant sur des ingrédients simples et satisfaisants de la plus haute qualité possible, le couple a maîtrisé des plats comme des feuilles de vigne farcies, des brochettes de bœuf et des crevettes grillées. Si vous avez le temps, pensez au poisson grillé entier, qui peut prendre de 30 minutes à une heure à préparer. Quand la nourriture est aussi bonne, il n'y a aucune raison de se dépêcher.

Colombie

411 St. Armands Circle, Sarasota, (941) 388-3987, columbiarestaurant.com

L'un des plus anciens restaurants de Sarasota est toujours l'un des meilleurs. Columbia, qui a ouvert ses portes à Tampa en 1905, s'est étendu à St. Armands Circle en 1959 et y est depuis lors un incontournable. La salade "1905" du restaurant cubain, faite de laitue iceberg, jambon, fromage suisse, tomates, olives, fromage, sauce Worcestershire et beaucoup de vinaigrette à l'ail, est célèbre, et la ropa vieja et le porc rôti à la cubaine vous feront rêver. La Havane.

JPan Sushi & Grill

239 N. Cattlemen Road, Sarasota, (941) 960-3997 3800 S. Tamiami Trail, #3, Sarasota, (941) 954-5726 jpanrestaurant.com

Nous adorons les deux endroits de Jpan, mais dernièrement, nous nous sommes retrouvés à revenir à l'endroit du centre-ville universitaire. Le restaurant a ajouté un nouveau bar incroyable à son espace, renforçant sa sélection de sushis impeccable avec certains des cocktails les plus innovants de la région. Nous aimons les rouleaux de spécialité comme le "King Cajun", à base de chair d'écrevisses épicée, et le "K-Pop", garni d'assaisonnements coréens, mais n'hésitez pas à laisser le soin au chef et à partager un bateau à sushi avec des amis . Tueur ramen, aussi.

Bistro Lucky Pelican

6239 Lake Osprey Drive, Sarasota, (941) 907-0589, luckypelicanbistro.com

L'un des restaurants les plus populaires de Lakewood Ranch pour une raison, Lucky Pelican propose des fruits de mer exceptionnels à des prix solides. Nous commandons à partir du menu du tableau, qui répertorie les prises fraîches qui peuvent être soit grillées et servies avec un beurre au citron Chardonnay, soit noircies dans une poêle en fonte et accompagnées d'une sauce aux poivrons rouges rôtis. Envie de friture ? Considérez l'assiette de crevettes et d'huîtres frites au babeurre, un tas de croquant doré fait pour tremper dans une sauce tartare.

Le tofu grillé de Lila est servi avec la sauce Dragon du restaurant et la moutarde chinoise.

1576, rue Main, Sarasota, (941) 296-1042, lilasrq.com

Plus que tout autre restaurant ces dernières années, Lila a changé le visage de la cuisine de Sarasota. Alors que la ville abritait une poignée de restaurants végétariens, végétaliens et même crus avant l'ouverture du restaurant en 2016, ce sont Ryan Boeve et Arthur Lopes de Lila qui ont poussé les légumes au premier plan des menus de Sarasota. Le bol birman piquant du restaurant vous laissera siroter la lie de son bouillon au curry et à la noix de coco, tandis que la vinaigrette au tahini-curcuma du bol macro devrait venir du baril. Lila a prouvé que Sarasota était enfin prête à adopter une cuisine sans viande.

Le bourdonnement: Lila n'offre pas de bar complet, mais il sert d'excellents apéritifs à base de liqueurs et de vermouths peu résistants.

Réveil : En plus du déjeuner et du dîner, Lila sert un petit-déjeuner tueur avec des pâtisseries créatives.

Meilleur des meilleurs: OpenTable a nommé Lila l'un des 50 meilleurs restaurants pour végétariens en Amérique l'année dernière.

Tandoor Fine Cuisine Indienne

8453, boulevard Cooper Creek, Bradenton, (941) 926-3077, tandoorsarasota.net

Personne dans la région ne propose des plats indiens aussi bien que Tandoor, où le buffet du déjeuner s'empare des employés de bureau à proximité et les lâche à nouveau une fois qu'ils sont bourrés jusqu'aux branchies. Nous aimons à peu près tout ce qui mijote dans les casseroles du restaurant, mais nous revenons quelques secondes pour le saag bhaji dense à base d'épinards, le poulet au beurre braisé et le curry pakora. Ajoutez du riz basmati délicat et du naan feuilleté, ainsi que l'un des meilleurs bars à condiments de la ville.

Bushido Izayaki

Il n'est pas facile de se démarquer sur le marché des sushis bondé de Sarasota, mais Bushido Izayaki s'est fait un nom depuis son ouverture en décembre dernier. Le propriétaire et chef Jon Woo prépare certains des meilleurs petits pains de la ville. Nous recommandons le rouleau « Fast & Furious », qui comprend du thon, de l'avocat, des algues, des œufs, des jalapeños et de la coriandre. Des plats traditionnels plus simples, comme un rouleau d'araignée, ont reçu une nouvelle vie grâce à l'attention portée aux détails par Woo. Des points bonus pour les écrans qui séparent les tables les unes des autres, vous offrant une expérience intime et privée.

Connors Steak et fruits de mer

3501 S. Tamiami Trail, bureau 1165, Sarasota, (941) 260-3232, connorsrestaurant.com

Un steakhouse qui ne ressemble pas à un steakhouse, Connors se distingue des autres fournisseurs de bœuf en mettant l'accent sur de petites assiettes parfaites pour partager avec des amis. On creuse la poitrine de porc grillée, une trempette de homard servie avec des « chips » de crevettes aérées et des œufs farcis parfumés à l'huile de truffe. Bien sûr, la viande est également au rendez-vous. A ne pas manquer avec le filet mignon, surtout lorsqu'il est garni d'un Boursin maison et d'oignons croustillants.

Cuisine évolutive de Darwin

4141 S. Tamiami Trail, Sarasota, (941) 260-5964, chefdarwin.com

Le chef Darwin Santa Maria a travaillé dans plusieurs restaurants au fil des ans, mais il semble qu'il se soit enfin installé dans son restaurant éponyme du centre-ville. Le menu présente certains de ses succès retentissants dans les restaurants précédents : ceviches, tiraditos à base de poisson cru et de délicieuses coupes de bœuf. La nourriture de Santa Maria est forte et riche en acide, et le chef aborde chaque plat avec un œil pour écraser des textures et des ingrédients contrastés. Idéal pour un dîner décontracté avec les enfants ou une soirée de rendez-vous amusante.

Brasserie de quartier Libby

1917 S. Osprey Ave., Sarasota, (941) 487-7300 8445 Lorraine Road, Sarasota, (941) 357-1570 tableseide.com

Libby's a ouvert ses portes il y a plus de dix ans, mais le Libby's que vous connaissiez n'est plus. À sa place se trouve une brasserie, un lieu de rencontre décontracté mais élégant qui semble destiné à servir de lieu de rassemblement de quartier pendant au moins une autre décennie. La nourriture est principalement française classique, avec des salades savamment élaborées, des viandes rôties satisfaisantes et des steaks de qualité, à un prix que vous pouvez visiter régulièrement. Il possède également l'une des salles à manger les plus attrayantes de la ville.

Marcello Ristorante Italiano

4155 S. Tamiami Trail, Sarasota, (941) 921-6794, marcellosarasota.com

La nourriture n'est qu'une partie de l'expérience à Marcello, où le propriétaire et chef Marcello Aquino aime faire un spectacle pour le petit groupe d'invités que son petit restaurant peut accueillir. Appelez tôt et demandez une place près de la cuisine ouverte pour pouvoir regarder Aquino cuisiner. Le menu change fréquemment, mais l'accent est mis sur les poissons du Golfe comme le pompano et le vivaneau, préparés selon la seule grande règle des grands fruits de mer italiens : laissez-le tranquille. D'autres spécialités fréquentes sont les grosses côtes de veau et les pâtes fraîches exceptionnelles.

Michael est à l'Est

1212 S. East Ave., Sarasota, (941) 366-0007, bestfood.com

Michael's est un pilier des listes des meilleurs restaurants de Sarasota depuis des décennies. Le restaurant propose constamment de nouveaux éléments de menu, souvent avec un thème international qui vous permet d'explorer des cuisines que vous ne connaissez peut-être pas. Nous nous souvenons avec émotion d'un récent déjeuner à thème portugais et d'un menu célébrant Baltimore, programmé pour coïncider avec la saison d'entraînement printanière des Orioles. Michael's ne reste pas immobile, c'est pourquoi nous continuons à revenir.

Le Capital Grille excelle dans les steaks énormes et les accompagnements traditionnels comme les haricots verts, la purée de pommes de terre et une salade de quartiers d'iceberg.

La grille de la capitale

180 University Town Center Drive, Sarasota, (941) 256-3647, thecapitalgrille.com

Il y a quelque chose de réconfortant dans l'expérience d'un steakhouse haut de gamme à l'ancienne. L'éclairage d'ambiance tranquille, les nappes blanches amidonnées, les morceaux de bœuf de la taille d'un Flintstonian - à ce stade, ils sont presque un retour à une époque antérieure de la restauration, lorsque les serveurs portaient tous des cravates et que votre siège était si confortable que vous pouviez vous endormir dedans. Le Capital Grille fait parfaitement ce genre de soirée, avec des steaks colossaux cuits à température et des accompagnements comme de la purée de pommes de terre et des haricots verts, des salades comme un iceberg classique et même un sandwich au steak tueur.

Vous avez un grand groupe ? Pensez à réserver une salle à manger privée pour une attention supplémentaire.

Pour une folie : Un steak de 20 onces avec du bœuf Wagyu gras vous coûtera 85 $.

Où s'asseoir : A l'arrière, vous pourrez ainsi admirer la scène lumineuse qu'est la cuisine ouverte.

Celui de Shakespeare

Il n'est pas facile de préparer un seul plat impeccable année après année, mais Shakespeare le rend simple en livrant un hamburger emblématique à chaque fois que nous y sommes allés. Et nous l'avons été plusieurs fois. Le hamburger aux oignons caramélisés et au brie reçoit la plupart des applaudissements, mais la vérité est que tout le menu du hamburger est doré. Nous avons apprécié le hamburger aux épices cajun et au fromage bleu, le hamburger à la sauce épicée aux arachides thaïlandaise et plusieurs autres et nous ne nous sommes jamais sentis déçus. La trempette épicée au fromage à la bière est également légendaire. Arrosez-le avec une ébauche de l'un des meilleurs menus de bière de la ville.

Veronica Fish & Oyster

Il est difficile de penser à un restaurant de Sarasota qui soit meilleur que Veronica. Les tabourets de bar fixes étincelants, les canapés en velours moelleux, les accents de carreaux de métro blancs et bleus et les peintures colorées font de ce restaurant une vitrine. Heureusement, la beauté ici est plus que superficielle, car le menu est à la hauteur de l'ambiance chic. L'accent est mis ici sur les fruits de mer, bien sûr, et nous sommes des adeptes du poisson frit entier, en particulier de la préparation "Thai Crispy". Ne passez pas à côté des choux de Bruxelles exceptionnels ou des spéciaux tournants, comme le poulet frit croustillant du lundi.

Marché aux poissons de Walt

Walt’s fait frire la pêche du jour depuis les années 40, preuve que parfois les bonnes choses durent. Le restaurant, le bar Chickee et le marché de fruits de mer à emporter proposent tous les meilleurs poissons et crustacés du Golfe, avec une touche légère qui laisse briller les saveurs vives et saumâtres de nos eaux locales. Le sandwich au mérou est parfait, les crevettes frites irrésistibles et le gombo frit divin. Walt sera toujours là dans les années 2040, et sûrement au-delà aussi.

Maison délicieuse

1737 Sentier S. Tamiami, Sarasota, (941) 351-1688, yummyhouseflorida.com

Le meilleur restaurant chinois de Sarasota, Yummy House est animé depuis son ouverture en 2012, et la foule ne s'est pas calmée depuis qu'il a emménagé dans son emplacement actuel en face de l'hôpital commémoratif de Sarasota l'année dernière. On aime les plats à la sauce XO, n'importe quoi du Sichuan et le tofu sel poivre et aubergine. Si vous avez la chance d'habiter à proximité, Yummy House propose certains des meilleurs plats à emporter, parfaits pour une nuit pluvieuse lorsque vous préférez vous blottir sur le canapé et regarder un film plutôt que de sortir manger.

Ophélie sur la baie

9105 Midnight Pass Road, Siesta Key, Sarasota, (941) 349-2212, opheliasonthebay.net

Dans la première scène du premier épisode de l'émission de télé-réalité MTV Clé de la sieste, nous avons rencontré notre protagoniste principal, Alex, lors d'un rendez-vous chez Ophélie. Nous ne nous souvenons pas de la fin de cette soirée, mais nous ne pouvons pas reprocher à Alex son choix de restaurant, car Ophelia's est l'un des restaurants les plus romantiques imaginables, en particulier lorsque le temps est le plus beau et que vous pouvez vous asseoir sur le pont. . Le menu regorge de standards gastronomiques comme les pétoncles caramélisés, le poisson rôti et le carré d'agneau, le tout aussi enivrant que les eaux scintillantes de l'Intracoastal.

Maison d'été

149 Avenida Messina, Siesta Key, Sarasota, (941) 260-2675, summerhousesiestakey.com

Le nom de Summer House fait un clin d'œil à Summerhouse, une institution de restauration Siesta Key depuis longtemps disparue, mais la nourriture du chef Evan Gastman est autonome. Son poulet rôti est un incontournable du menu depuis son ouverture en 2018 et est déjà célèbre. Utilisant la recette de sa grand-mère comme modèle, Gastman ajoute une touche de haute technologie en cuisant le demi-poulet dans un sous vide, puis en brûlant la peau jusqu'à ce qu'elle soit entièrement dorée. Quiconque peut insuffler une nouvelle vie au poulet rôti est un saint. Les steaks sont également excellents.

Taqueria de Bitia

3436 17th St., Sarasota, (941) 366-8081

Vous pouvez obtenir l'un des meilleurs déjeuners de Sarasota pour 4 $ à 5 $, ce qui est tout ce dont vous avez besoin pour commander une paire de pupusas chez Bitia's, un petit restaurant salvadorien dans un centre commercial de la 17e rue. Une pupusa est faite en mélangeant une pâte de semoule de maïs avec une variété de fixations, puis en la faisant griller sur un plat jusqu'à ce qu'elle soit grillée des deux côtés. Le résultat est une crêpe épaisse de la taille d'une assiette latérale avec un extérieur croustillant et un intérieur gluant. Nous aimons les pupusas végétariennes, en particulier celles qui mettent en valeur le loroco, une fleur parfumée aux herbes qui apparaît souvent dans la cuisine salvadorienne. Curtido, un condiment mariné croustillant, fait passer l'ensemble au niveau supérieur.

L'expérience "Ultimate Omakase" de Star Thai and Sushi comprend une vaste gamme de poissons, crus et cuits.

Star Thai et Sushi

240 Avenida Madera, Siesta Key, Sarasota, (941) 217-6758 533 US Highway 41 Bypass N., Venise, (941) 485-3981 starthaiandsushi.com

Il n'y a rien d'autre dans la région que Star Thai et l'expérience "Ultimate Omakase" de Sushi, une frénésie de sushis coûteux qui vous laissera chancelant. Le menu comprend jusqu'à 20 petites assiettes différentes, préparées par le chef Mike Castro sous vos yeux. Un dîner récent comprenait du poulpe grillé, des coquilles Saint-Jacques à peine brûlées, des crevettes crues, de la soupe miso, du crabe royal au four, du bœuf Wagyu gras, du thon rouge, de la dorade et d'autres plats que, franchement, nous avons oubliés dans notre stupeur à plein ventre. Si vous ne recherchez pas ce niveau d'indulgence, Star est également une excellente destination pour les petits pains de base et la cuisine thaïlandaise.

Que boire :
Whisky japonais, qui a bon goût dans un highball pétillant.

Noodling autour: En plus des sushis, Star propose des plats de nouilles solides comme le pad thaï et le pad woon sen.

C'est le show-biz : Star accueille souvent des musiciens qui interprètent tout, du tarif d'auteur-compositeur-interprète au jazz de style Bill Evans.

Steakhouse des Alpes

4520 S. Tamiami Trail, Sarasota, (941) 922-3797, alpinesteak.com

Cette viande de longue date de Sarasota attire de nombreux visiteurs grâce à son apparition sur le Food Network il y a de nombreuses années, lorsque Guy Fieri a mis en évidence son turducken (un poulet farci dans un canard farci dans une dinde). Nous avons trouvé le turducken un peu sec, mais cela ne nous a pas empêché de manger le reste du menu, et si vous vous en tenez au bœuf, vous ne pouvez pas vous tromper. Le hamburger, garni de bajoue de porc fumé, est irréprochable et les steaks vieillis offrent une pure bonté de bœuf. Assurez-vous de prendre une coupe à emporter au comptoir des viandes après la fin du dîner.

Napulè

7129 S. Tamiami Trail, Sarasota, (941) 556-9639, napulesarasota.com

Le buzz de Napulè était si assourdissant à l'ouverture qu'il a fallu des semaines avant que nous puissions même obtenir une réservation. L'attente en valait la peine. Les propriétaires Alessandro Di Ferdinando et Giuseppe Del Sole ont acquis une solide réputation pour leur cuisine du sud de l'Italie. Les pizzas sont un éternel favori, et c'est une expérience amusante de s'asseoir au bar en marbre du restaurant pour regarder le travail de la machine à pizza et à calzone. Les pâtes, bien sûr, sont une spécialité, et nous bavons sur la carbonara classique mélangée à des nouilles fraîches faites avec une chitarra, un outil en bois avec des cordes comme une guitare.

Phillippi Creek Village Restau diatribe et bar à huîtres

5353 S. Tamiami Trail, Sarasota, (941) 925-4444, creekseafood.com

Cette institution de Sarasota propose depuis des décennies des assiettes de fruits de mer de qualité dans un charmant cottage au bord de l'eau de la vieille Floride, mais c'est l'inventivité surprenante de la cuisine qui nous fait revenir. Le restaurant a récemment ajouté une salade hachée des Caraïbes garnie de brochettes de crevettes parfaitement grillées. Le cocktail de homard hawaïen, également nouveau, comprend du homard mélangé avec des oignons verts, une relish aux jalapeños, de la sauce soja et du citron vert, et est servi dans une coquille de noix de coco ouverte, un régal pour vos papilles et vos abonnés Instagram.

Sardaigne

5770 S. Tamiami Trail, Sarasota, (941) 702-8582, sardiniasrq.com

La nourriture de la Sardaigne, une île italienne importante qui se trouve à l'ouest du continent, ne ressemble à aucune autre cuisine italienne régionale. L'intérieur montagneux est célèbre pour sa cuisine paysanne copieuse, ses plats composés de coupes de viande et d'abats inhabituels, tandis que les côtes mettent en valeur la générosité de la Méditerranée, en grande partie aromatisée avec des éléments uniques comme le safran, la poutargue et le fromage au lait de brebis. Le chef Dino Carta célèbre tout cela à Sardaigne, son restaurant South Trail, qui fera l'impensable : vous réintroduire à la cuisine italienne.

Taqueria de chèvre qui crie

6606 Superior Ave., Sarasota, (941) 210-3992, screaming-goat.com

La vie du chef Malin Parker a fait un détour lorsqu'il a quitté un poste de chef de la restauration au Morton's Gourmet Market pour ouvrir une taqueria Gulf Gate, et nous sommes reconnaissants. Parker utilise les bases du style taqueria rapide et décontracté. Créez vos propres tacos, bols et salades avec un nombre infini de mashups mondiaux qui incluent un mélange de protéines et une barre de condiments colorée proposant des aliments de base d'Amérique latine comme les radis et le queso fresco, ainsi que des compléments venus de plus loin comme le kimchi.

Casey Key Fish House

801, chemin Blackburn Point, Osprey, (941) 966-1901, caseykeyfishhouse.com

Dirigez votre navire jusqu'au Marker 32, où vous découvrirez ce lieu de rencontre de la vieille Floride au charme à brûler. Des terrasses couvertes et découvertes surplombent l'Intracoastal, ce qui en fait l'une des meilleures aventures culinaires en plein air, tandis que le bar tiki prépare des plats tropicaux qui gardent tout le monde de bonne humeur. La nourriture s'adapte à l'environnement nautique, avec d'excellents sandwichs au mérou et au vivaneau, ainsi que des entrées plus chères comme du poisson en croûte d'amande et des pâtes aux fruits de mer parfumées au basilic. Cet endroit est populaire, alors prévoyez de vous accrocher au bar avant de vous asseoir pendant la haute saison.

Palmes chez Sharky's

1600 Harbor Drive S., Venise, (941) 999-3467, finatsharkys.com

Les vues à elles seules justifient une réservation dans ce monument de Venise, une salle à manger haut de gamme connectée à l'ambiance plus décontractée de Jimmy Buffett de son restaurant sœur Sharky's. Comme son nom de poisson l'indique, Fins est connu pour ses fruits de mer, en particulier pour ses sushis de qualité. Les nachos au homard, à base de croustilles, de gouda, de prosciutto, de roquette et de homard, sont à partager, et on aime aussi la pieuvre grillée. Faites le tour du coucher du soleil, prenez un selfie et faites pâlir de jalousie tous vos amis qui ne vivent pas en Floride.

Star Fish Co.

Un repas sur le quai de Star Fish est un élément de liste de seaux pour tous ceux qui vivent ou visitent ici. Commandez tout ce qui nageait récemment dans le golfe et vous ne serez pas déçu. L'assiette de mérou grillé et le mulet fumé ne nous ont jamais maltraités, et nous laissons de la place à la tarte au citron vert, préparée quotidiennement par le capitaine Kathe Fannon, dont les excursions en bateau partent du même quai où vous écharperez votre nourriture. Certaines mises en garde s'appliquent : Star Fish n'accepte que les espèces, alors arrêtez-vous d'abord à un guichet automatique et soyez prêt à faire la queue pour commander.

Les palourdes et les crevettes du Sandbar sont cuites à la vapeur avec du chou frisé et des tomates anciennes.

Banc de sable

100 avenue du printemps, Anna Maria, (941) 778-0444, sandbardining.com

Enlevez vos tongs et plongez vos pieds nus dans le sable blanc et frais de ce luminaire Anna Maria de longue date, où l'ambiance est aussi amicale et heureuse que si vous traîniez chez un ami. Nous ne pouvons pas ne pas commander l'apéritif aux palourdes et crevettes cuites à la vapeur, qui comprend des coquillages d'élevage à Tampa Bay, et bien que l'entrée aux fruits de mer et au gruau, à base de crevettes, de pétoncles, de poisson et de jambon, soit un gagnant prévisible, nous optons également pour l'étonnement délicieux poulet frit au babeurre et gaufres. Un endroit idéal pour organiser un événement spécial, aussi.

Dans une vie antérieure : Avant que Sandbar n'existe, les gens traînaient sur la propriété à un endroit qu'ils appelaient « The Pavilion ».

Programme de recyclage : Le restaurant récupère les coquilles d'huîtres et de palourdes jetées et les donne à une organisation qui les utilise pour restaurer les environnements marins locaux.

Nouveau patron: Le propriétaire de longue date de Sandbar, Ed Chiles, a annoncé l'année dernière qu'il se retirait de la gestion de Sandbar et de ses autres restaurants. Chuck Wolfe est le nouveau directeur général de l'entreprise.

Euphémie Haye

5540 Gulf of Mexico Drive, Longboat Key, (941) 383-3633, euphemiahaye.com

Détenu et exploité par le chef Raymond Arpke et son épouse, D'Arcy, depuis 1980, Euphemia Haye a servi de toile de fond à d'innombrables rendez-vous nocturnes. Avec son atmosphère sombre, feutrée et rêveuse, c'est un espace où vous pouvez laisser vos soucis à la porte. La nourriture est l'un des plus grands classiques de la gastronomie : canard rôti croustillant, steak au poivre épicé avec une sauce à l'orange, au brandy et au beurre, ris de veau sautés, etc. Si vous recherchez une soirée moins formelle, montez à l'étage au Haye Loft, où aucune réservation n'est requise.

Maison Blanche

2605 Gulf of Mexico Drive, Longboat Key, (941) 383-8088, themaisonblanche.com

Vous pouvez passer 100 fois devant Maison Blanche avant de vous en rendre compte, mais une fois que vous y êtes entré, vous ne l'oublierez jamais. Le restaurant est un temple de la cuisine française, où tout a été perfectionné, des baguettes de début de repas aux truffes et guimauves maison servies avec le café. Le chef José Martinez, qui a déjà travaillé dans un restaurant de Joël Robuchon, a fait quelques concessions au goût populaire au fil des ans (il avoue avoir réduit le sucre et le gras dans certains plats), mais l'essentiel de sa carte reste inchangé : des soupes impeccables, sans faute plats de poisson et de viande, et certains des meilleurs desserts du monde.

Mar Vista Dockside Restau et Pub

760 Broadway St., Longboat Key, (941) 383-2391, marvistadining.com

Mar Vista renaît cette année après une cure de jouvence de 2 millions de dollars et, heureusement, la nourriture est aussi bonne qu'avant. Comme tous les restaurants du groupe de restaurants The Chiles, le restaurant met l'accent sur les fruits de mer durables du Golfe, ainsi que sur les légumes cultivés sur la ferme Gamble Creek à Parrish. Ne manquez pas l'apéritif de poisson fumé, qui vient avec une tranche de peau de poisson frite croustillante, et les pétoncles cuits au four sont divins. S'il ne pleut pas, asseyez-vous sous les arbres à boutons.

Le Waterfront Restaurant & Craft Bar

Où que vous soyez assis à The Waterfront, vous trouverez un peu de régal pour les yeux. Sur le grand porche, vous pouvez contempler la jetée Rod & Reel et le clapotis des eaux de Tampa Bay. Asseyez-vous à l'intérieur et vous serez fasciné par l'aquarium rougeoyant près du bar. Nous aimons la nourriture, mais nous sommes tout aussi fous des cocktails : la margarita fumée est faite avec du mezcal, tandis que le Mai Tai est un retour à la recette originale de la boisson. Le Waterfront offre une touche savoureuse aux calamars frits en lançant le calmar croustillant avec de l'oignon, de la feta, des piments bananes et une sauce chili douce.

Bistrot de plage

6600 Gulf Drive, Holmes Beach, (941) 778-6444, beachbistro.com

C'était la une des journaux lorsque le propriétaire du Beach Bistro, Sean Murphy, a annoncé qu'il prévoyait d'ouvrir un deuxième emplacement au centre-ville de Sarasota l'année prochaine. Pour l'instant, nous devons encore nous rendre sur l'île Anna Maria pour visiter l'original, où le foie gras poêlé, l'extravagante bouillabaisse et le tendre carré d'agneau ont tous aussi bon goût qu'ils l'ont depuis des décennies. Le restaurant propose une excellente sélection de vins au verre, une vue directe sur la plage et des serveurs formels mais jamais frileux.

Mange ici

5315 Gulf Drive, Holmes Beach, (941) 778-0411, eathereflorida.com

Le petit frère exubérant du Beach Bistro, Eat Here a ouvert ses portes au milieu de la Grande Récession, à une époque où les restaurants se bousculaient pour attirer les convives avec des prix plus bas et une ambiance moins tendue. Mais tandis que Eat Here peut être un lieu de rencontre fantaisiste, la nourriture n'est pas en reste. Les tacos au poisson, préparés avec tout ce qui a été mordu ces derniers temps, ainsi que des garnitures piquantes, épicées et croustillantes qui rehaussent la chair du poisson, sont les meilleurs de la région. Nous vous recommandons également le pain de viande de veau et le rôti braisé. Offre également un grand choix de bières de Floride et de vins abordables.

El Tio Carlos

À l'intérieur du marché aux puces de la grange rouge, 1707 First St. E., Bradenton, (941) 201-4610

Pendant des années connu sous le nom de Maria's Restaurant, le stand de tacos du marché aux puces Red Barn a changé de nom au cours des deux dernières années, mais tout le reste est le même. Vous obtiendrez toujours un choix scandaleux de tacos, tostadas, sopes, gorditas et burritos. Nous optons toujours pour les tacos au porc al pastor, mais le bœuf barbacoa est également excellent, et les tacos au cactus constituent une option végétarienne satisfaisante. Le cadre animé du marché aux puces est également l'un des meilleurs endroits pour observer les gens dans la région.


Voir la vidéo: Equiper sa cuisine comme un pro pour trois fois rien (Octobre 2021).