Recettes traditionnelles

Batali, Bastianich ouvre un nouveau restaurant italien à Los Angeles

Batali, Bastianich ouvre un nouveau restaurant italien à Los Angeles

La "Dream Team" ouvrira un quatrième restaurant à Los Angeles le mois prochain

Wikimedia Commons/Lance Cheung

Mario Batali

Mangeur LA rapporte aujourd'hui que l'équipe du chef Mario Batali, du restaurateur Joe Bastianich et de Nancy Silverton - l'équipe derrière Pizzeria Mozza, Osteria Mozza et Mozza2Go - ouvrira son quatrième restaurant à Los Angeles le mois prochain, et qu'il s'appellera chi SPACCA.

Lorsque Pizzeria Mozza a ouvert ses portes il y a plusieurs années, elle a transformé la scène de la pizza de Los Angeles et a toujours été classée parmi les meilleures pizzerias du pays. Leurs projets de suivi, Osteria Mozza et Mozza2Go, ont poursuivi ce thème et ont été des succès retentissants.

Le nouveau restaurant, qui devrait ouvrir ses portes le 4 février, arrive dans l'espace actuellement occupé par leur Scuola di Pizza, un espace pop-up et un laboratoire de démonstration juste à côté de Mozza2Go. Selon le site, tous les signes indiquent que ce concept est la continuation de la soirée réussie du Salumi Bar du chef Chad Colby, qui était l'un des billets les plus populaires de la ville en mai.

Nous supposons que cette nouvelle met officiellement fin aux plans d'ouverture d'une succursale à Los Angeles de la gamme incroyablement populaire de marchés italiens de Batali et Bastianich, Eataly.


Batali montre à Vegas comment c'est fait

Il faut deux minutes pour se rendre compte que le sommelier - l'un parmi plusieurs - du B&B Ristorante, le nouveau restaurant de Mario Batali à Las Vegas, connaît son affaire. Notre premier ordre du jour alors que nous nous installons au restaurant du Venetian Resort est un vin frais et simple. Nous sommes desséchés. Il fait 109 dehors, et nous venons juste d'arriver de la station de voiturier souterraine étouffante, où il fait qui sait combien de degrés plus chaud.

Nous discutons de plusieurs options dans notre gamme de prix de la liste italienne extravagante de B&B et décidons d'un Verdicchio dei Castelli di Jesi de Bucci dans les Marches. C'est un bon appel. Le Verdicchio est mûr et doré mais avec une acidité ferme et un côté terreux qui vous place au milieu d'une place italienne. Avant de terminer cette première bouteille à quatre, nous nous penchons à nouveau sur la carte des vins, à la recherche de quelque chose d'inhabituel et d'excitant.

Nous considérons quelque chose du Frioul, un Arneis du Piémont, ou peut-être un Pigato de Ligurie. Mais à ce moment-là, le sommelier sort un lapin de son chapeau : que diriez-vous de la Ribolla Gialla « Lunar » 2005 de Movia, un domaine en Slovénie qui fait ce qu'il appelle un bébé Gravner (en référence au brillant et excentrique vigneron du Frioul). Même si ce n'est officiellement pas italien, cela pourrait aussi bien l'être, car les vignobles chevauchent la frontière entre le Frioul et la Slovénie. Il nous montre la bouteille, puis l'emporte pour l'ouvrir, goûtant pour s'assurer qu'elle est tout ce qu'elle devrait être. Quand il apporte des verres plus grands pour la Ribolla, je vois qu'il les a préalablement rincés dans un peu de vin, comme ils le font dans les meilleurs restaurants d'Italie. C'est une touche élégante. Et le vin est envoûtant et tout à fait unique.

Mais il y a tellement de bonnes bouteilles sur la liste de B&B - le premier B signifie Mario (vous savez, le grand type en short et sabots orange), le second pour son partenaire Joe Bastianich - que cela devient un merveilleux dilemme de trouver quelque chose que vous J'adorerais boire à un prix avec lequel tu peux vivre. Ce qui signifie que tous ces vieux Gaja Barbarescos sont sortis. Son Sorì Tildin 2001 coûte 875 $, le Barbaresco normal de la même année, 475 $. Les poids lourds de Brunello di Montalcino se chiffrent également dans des centaines de dollars. Mais on peut rêver. Et nous le faisons.

ENTRE-TEMPS, il y a le menu à suivre, recouvert, comme la carte des vins, de cuir d'acajou beurre frappé du logo B&B. Ce n'est pas physiquement imposant en taille, mais il contient tellement de choses que cela semble tentant que nous sommes obligés de décider. De nouveau. Notre serveur ne nous presse pas et revient à table plusieurs fois au cas où nous aurions des questions. « Prenez votre temps », dit-elle. "S'amuser." Et nous le faisons. Elle donne également une excellente explication du fonctionnement du menu de B&B, suggérant à chacun d'entre nous de commander un antipasti, puis peut-être deux pâtes pour la table, suivies d'un plat principal pour chaque personne.

« Nous vous encourageons à passer les assiettes. De cette façon, vous goûterez tout comme il était prévu », dit-elle, « mais si vous voulez partager des assiettes, nous les apporterons certainement. » Fantastique. Comme c'est sensé. Et quel soulagement. Nous n'aurons pas de serveurs qui nous froncent les sourcils et se précipitent pour essayer de nous aider à passer les assiettes.

« Vous devez goûter ça ! » me presse un ami en me passant son assiette d'anchois frais marinés argentés. Les anchois sont fermes et frais, au goût de mer et de vinaigre. En dessous se trouve une belle giardiniera, des légumes du jardin légèrement marinés - fleurons de chou-fleur, fenouil et carottes en julienne et plus encore. C'est un plat parfait pour la température grésillante. Ces fleurons de chou-fleur délicats apparaissent aussi dans ma fritte de calamars et de seppie. Les calmars et les seiches frits sont d'un ivoire pâle, de sorte qu'avec le chou-fleur, la seule vraie couleur dans l'assiette est une touche brillante de piments forts marinés hachés dispersés sur le dessus. Kaboom ! Cette note piquante vinaigrée contre le goût doux et subtil des calamars et du seppie réveille tout le plat. Le poulpe grillé est un autre antipasti délicieux. Les tentacules sont sucrés et charnus, avec un bel omble à l'extérieur, et sont servis avec des haricots borlotti marinés ou aux canneberges.

Rien n'est compliqué. Les saveurs sont directes et vibrantes. Batali connaît la cuisine italienne régionale grâce à des années de travail et de voyage en Italie, avant de devenir le Molto Mario que nous connaissons aujourd'hui. Bien que ses origines soient italo-américaines, sa cuisine est un riff de la cuisine italienne. Et il a monté le volume à fond. Tout comme la bande-son rock diffusée sur l'iPod du restaurant.

Les tripes braisées alla Parmigiana sont rehaussées d'une puissante dose de piment. Sous la couche de feu, la sauce tomate est onctueuse et sucrée, les morceaux de tripes tendres et délicieux. Le prosciutto di San Daniele, un somptueux riserva qui a vieilli un peu plus longtemps que la norme, est parfaitement coupé - ni trop épais, ni trop fin - pour que vous obteniez toutes les nuances de saveur. En rupture avec la tradition, il est servi avec une fettunta au poivre noir, des tranches de pain grillé croustillant de 2 pouces d'épaisseur, arrosées d'huile d'olive et assaisonnées de beaucoup de poivre noir fraîchement moulu. Normalement, le prosciutto est à peu près l'élément le moins intéressant d'un menu italien, mais ici, la combinaison de la haute qualité de ce jambon, la façon dont il est coupé et le toast au poivre noir le rendent mémorable.

Tout autour de nous, les gens font tourbillonner des verres à vin et des spaghettis, parlent, rient, au plus profond de l'instant. Est-ce l'Italie ? Est-ce Vegas ? Difficile à dire à partir de la scène. Une première supposition ne serait pas Vegas cependant. Le casino et le Blue Man Theatre juste à côté ne sont plus qu'un souvenir. Si vous montez à l'étage du bar à vin des partenaires, l'Enoteca San Marco, il fait jour (faux) flamboyant à 23 heures, et l'atmosphère de carnaval épelle Vegas en grosses lettres. Pas étonnant que l'enoteca sur cette fausse place au fromage n'ait pas le nom de Mario sur le devant. Pendant ce temps, chez B&B, il a réussi à créer un restaurant sérieux mais aussi amusant.

OK, passons maintenant aux pâtes, c'est là que le phénomène Batali devient créatif. Mes amis se sont tout de suite penchés sur les raviolis au foie gras. Je ne suis pas si enthousiaste, jusqu'à ce que je goûte les raviolis tendres remplis de foie de canard et nappés de beurre et d'acéto balsamique. On ne parle pas du bon marché couleur caramel qui passe pour du vinaigre balsamique, mais du vrai, sombre et nuancé, qui fait un beau clinquant à la richesse du foie gras. Francobolli - "timbre-poste" en italien - sont des raviolis rectangulaires miniatures avec une délicate farce de cervelle d'agneau et une sauce au citron et à la sauge. La sauce est très citronnée, mais j'aime ça.

Les pâtes à l'ortie, d'un vert olive foncé, sont accompagnées d'un ragoût de sanglier, juste ce qu'il faut pour faire battre le cœur de tout gourmet. Mais c'est lourd et trop en sauce - et parlez d'un plat qui ne semble pas approprié pour la saison ! Ce qui est le plus impressionnant, cependant, ce sont des pâtes au son ordinaire : des spaghettini au homard. C'est la chair d'un homard frais d'une livre, mélangé avec des pâtes parfaitement al dente, de l'ail doux et de la « ciboulette épicée ». Cela ressemble à quelque chose que vous mangeriez dans un restaurant sur la plage quelque part sur la côte amalfitaine, et je ne veux pas passer mon assiette.

Pour ceux qui ont une fixation sur les pâtes, Batali propose un menu dégustation de pâtes à sept plats, ainsi qu'un menu dégustation traditionnel à six plats. Les deux sont servis uniquement à toute la table. Mais, si vous voulez changer un cours, vous le pouvez. Vous pouvez également commander n'importe quoi sur l'un des menus de dégustation à la carte. En d'autres termes, B&B consiste à donner aux convives ce qu'ils veulent. Quelle conception. Et c'est l'une des nombreuses raisons pour lesquelles la machine du restaurant Batali-Bastianich tourne autour d'autres restaurants italiens à New York – et maintenant à Las Vegas.

Mettre des tripes, du poulpe et de la langue d'agneau au menu - et ceux-ci proviennent uniquement de la section des antipasti - est une décision audacieuse pour Vegas (ou n'importe où ailleurs d'ailleurs). B&B ressemble plus à un Babbo Las Vegas qu'à n'importe quel autre restaurant new-yorkais de Batali. Pourtant, de nombreux plats principaux ne sont pas aussi difficiles. Eh bien, il y a du lapin quatre façons, mais c'est une partie tellement normale du menu italien, j'aurais du mal à l'appeler exotique. Ici, c'est juste délicieux et comprend un petit confit de lapin, le pilon miniature cuit comme du poulet frit. Les ris de veau sont saupoudrés de pollen de fenouil dans une préparation aigre-douce à base de vinaigre de membrillo (pâte de coing). Aussi baroque que cela puisse paraître, c'est génial. Mais le brasato al barolo l'emporte pratiquement sur tout le reste. C'est du brasato dans le sens le plus classique du terme : un seul morceau de bœuf fin d'une hauteur impressionnante, braisé à une température idéale, imprégné de la saveur du vin, mais ne nageant pas dans la sauce. En fait, il n'y a presque pas de sauce, juste un fin copeau de raifort frais sur le dessus, comme les premiers flocons de neige. Et c'est beau avec une bouteille de Ca’ Viola « Bric du Luv » Langhe Rosso, un assemblage de Nebbiolo et de Barbera du Piémont.

Les tables ont changé d'occupants tout autour de nous, et je remarque que les gens, en particulier les couples seuls, finissent par parler à la table d'à côté, demander des conseils sur quoi commander, partager un avant-goût de vin. Le service si professionnel et en même temps si naturel (personne ne parle serveur) donne le ton et tout le monde dans la salle à manger se détend dans l'expérience. B&B est peut-être un gros restaurant, mais il n'est ni intimidant ni rigide. Et en ce qui concerne le code vestimentaire : un chef connu pour porter des shorts à chaque occasion en aurait-il un ? Chez B&B, c'est strictement comme vous êtes.

À l'heure du dessert, chaque fois que j'ai mangé chez B&B, partager une ou deux douceurs pour la table commence à sembler une idée géniale. J'ai quelques recommandations: la torta aux cerises, qui ressemble à un quatre-quarts avec des cerises fraîches écrasées, et le budino au chocolat chaud, une version divine du gâteau au chocolat fondu, servi ici avec un sorbet à la menthe. Mais si vous ne pouvez en avoir qu'un, optez pour les bomboloni, un bol de beignets chauds de ricotta au lait de brebis frits, lacés à la cannelle et servis avec une délicieuse sauce au chocolat noir.

Dans une ville où l'ersatz est célébré, dans un hôtel-casino où des gondoliers font flotter des fêtards sur des « canaux » remplis d'eau chlorée, Batali et Bastianich ont installé un restaurant qui respire l'âme italienne. C'est quelque chose qui mérite d'être célébré. Et vaut le détour.


Si vous n'avez pas de passion, qu'avez-vous ?

Soyez critique envers vous-même et envers ce que vous diffusez. Cependant, accordez-vous également une pause de temps en temps. Rien de bon ne sortira de vous battre.

La cohérence est la clé. J'ai appris cela à travers de nombreux épisodes d'incohérence.

Suivez vos rêves et faites tout ce qui est en votre pouvoir pour les transformer en réalité.

Il y aura toujours des gens qui ne vous aiment pas et ce que vous faites, le truc est de ne pas les laisser vous atteindre.

Partagez vos connaissances avec les autres et utilisez-les pour créer un monde meilleur et des personnes plus instruites.


Je dois tous les essayer : les meilleurs nouveaux restaurants de L.A.

1. Poisson ou chair

Vous êtes dans la jungle et drapé de fourrures, en sirotant du champagne vintage dans de délicates tasses à thé. Vous êtes également dans un ancien parking au centre du Quartier des Arts. Fish or Flesh ne ressemble à rien de ce que nous avons jamais vu, et cela parce que les esprits qui ont créé la visite de distillerie la plus fantaisiste de la ville viennent de nous offrir le nouveau menu de dégustation le plus immersif, mystifiant et primordial de LA : rivière navigable à travers leur usine d'alcool et mdashmaintenant propriétaire d'un restaurant. Un cortège d'une dizaine de plats inspirés de L'île du docteur Moreau arrive sur des épées, dans des animaux en céramique, ou portés sur des planches de bois au son de tambours dramatiques. C'est beau, c'est créatif, c'est une expérience irréelle, et c'est dirigé par Taylor Persh, un vétérinaire de Trois Mec qui travaille la magie culinaire pour transformer des cocktails en beignets frits et une tête de cochon entière en morceaux délicats et élégants. Le repas dure deux heures, mais comprend également une visite supplémentaire de deux heures de la distillerie et que vous ne voulez pas manquer, alors prenez quelques amis, asseyez-vous à la longue table en bois sous les bananiers et les lustres, et passez une nuit à vous délecter de cette étrangeté. En savoir plus sur la folie ici.

2. Mélisse

Josiah Citrin a rénové et repensé son pilier de longue date de Santa Monica et mdasha dans les menus de dégustation de Los Angeles. Bien sûr, il y a aussi un nouveau cadre, une ambiance plus privée et ce tout nouveau menu (ne vous inquiétez pas, vous pouvez toujours trouver certaines des marques du chef à côté à l'endroit voisin, Citrin), nous donnant une expérience gastronomique familière avec un peu de fraîcheur. Désormais encerclée dans une alcôve presque cachée au sein du grand espace Citrin, M&ecutelisse ne peut accueillir que 14 personnes et propose des plats exquis et soignés : caviar au chawanamushi avec langouste Hokkaido uni dont la sauce a été pressée via un engin antique délicat contre-filet wagyu aux anchois et échalotes une riche soupe de châtaignes avec une mousse de truffe encore plus riche. C'est bon de te retrouver, Mélisse, et tu valais plus que la peine d'attendre.

3. Rôtissoire Kismet

Faites le plein : la rôtisserie Kismet, tant attendue, est enfin là, et nos plateaux jaunes en plastique débordent. Le go-to californien-méditerranéen a lancé sa cabane de poulet rôti décontractée et élégante juste en bas du pâté de maisons, et elle est tout aussi charmante et moderne que son homologue à service complet. Commandez un succulent quart, demi et poulet entier avec des salades, du houmous et des accompagnements comme des pommes de terre schmaltz ou du chou au yogourt et au fenouil, tout en sirotant de la gingembre maison aux carottes et d'autres breezy, so-L.A. concoctions. Les assiettes ici peuvent s'additionner rapidement et bien qu'il y en ait assez pour nourrir plusieurs personnes, et avec les côtés supplémentaires, pour plusieurs repas, tandis que les convives en solo voudront peut-être plonger dans les sandwichs pita rafraîchissants. Peu importe l'itinéraire que vous choisissez, assurez-vous simplement de terminer avec une tasse de pudding halva.

4. Charcuterie de la Rivière des Perles

L'un des meilleurs pop-ups de L.A. a trouvé un foyer permanent dans l'une de nos destinations gastronomiques préférées. Johnny Lee est le roi underground du char siu, et après un passage à Chicago, le chef pop-up est revenu et a repris son concept de cuisine cantonaise, Pearl River Deli (anciennement Pearl River Delta)&mdashand maintenant, vous pouvez toujours le trouver dans Chinatown & rsquos Far East Plaza. Assis joliment dans l'ancien étal du Baohaus, PRD vend également une rotation de hits tels que le char siu magnifiquement laqué, le poulet Hainan, les crevettes Typhoon-shelter, le zhong de riz enveloppé de feuilles occasionnelles (fait par la propre mère de Lee&rsquos), le bœuf à la Hong Kong curry, un sandwich aux côtelettes de porc frites à la Macao et un sandwich aux œufs brouillés absurdement délicieux parsemé de morceaux de char siu, avec la possibilité de mettre à niveau un petit pain bolo à l'ananas. Bienvenue à la maison, Johnny Lee.

5. Gucci Osteria

Économisez vos sous, car c'est de la haute cuisine. Au croisement de la mode et de la gastronomie se trouve Gucci Osteria, Florence&rsquos restaurant étoilé Michelin de Gucci&mdashyes, cette Gucci&mdashand, chef de renommée mondiale, Massimo Bottura. Il va de soi que notre emplacement se trouve au-dessus de Rodeo Drive, où vous pouvez plonger dans les tortellini et les insalata di mare tout en regardant les masses élégantes aller et venir, et après, faire un peu de shopping vous-même. La cuisine italienne ici n'est pas chère, mais elle est certainement spéciale : le hamburger à lui seul coûte 35 $ mais est composé d'ingrédients presque entièrement provenant de la région d'Émilie-Romagne en Italie, tandis que les célèbres tortellini de Bottura vous coûteront 40 $ pour un petit bol. C'est une destination, et lorsqu'elle est associée au cadre en plein air, vaut la peine d'être détournée, même si c'est juste pour dire que vous avez dîné au premier restaurant américain de Massimo Bottura.

6. Chef Tony Dim Sum

Pour les beignets chinois farcis aux crevettes et le genre de hargow à l'ail auquel nous pensons depuis des jours, vous aurez besoin de voir Tony. Le chef Tony He&rsquos, basé au Canada, a mis le cap sur le sud, atterrissant à Pasadena avec du congee cantonais et d'autres produits de base, ainsi que des nouilles au homard, des boulettes de crevettes à la feuille d'or, des petits pains au porc pandan et du poulet rôti aux truffes du jour au soir. Ne cherchez pas plutôt les chariots roulants, les serveurs transportent à la main des boulettes haut de gamme et des classiques, avec de nombreuses options disponibles par pièce individuelle afin que vous puissiez vraiment goûter votre chemin à travers le menu. Il y a des flocons d'or sur les boulettes d'encre de calmar et la truffe sur le brocoli chinois, ajoutant un peu d'extravagance à l'expérience des dim sum, mais ne pensez pas que cela signifie que votre portefeuille aura besoin d'une pause : la plupart des dim sum ici peuvent être trouvés pour environ 7 $ par assiette , tandis que les pièces individuelles coûtent aussi peu que 1,80 $.

7. Maude

OK, donc nous trichons sur celui-ci: Maude n'est pas un nouveau restaurant, mais son nouveau menu trimestriel de région viticole n'est disponible que jusqu'en mars, c'est vraiment fantastique, et il profite entièrement à une bonne cause, vous avez donc un mois pour goûter le voyage imaginatif de Curtis Stone à travers Australie-Méridionale et aidez les victimes des feux de brousse. En collaboration avec le chef exécutif Chris Flint et le directeur des vins Andrey Tolmachyov, Stone mélange le gelée de crabe avec des œufs de truite et de la flore indigène telle que le myrte citronné, tandis que même des aliments réconfortants apparaissent avec la touche gastronomique : des tartes à la main australiennes, mais remplies de céleri-rave et le rutabaga, par exemple, ou un &ldquotea service&rdquo de bouillon de faisan avec du pain frais dont le beurre à tartiner est tourbillonné avec un succulent vegemite de sésame noir fait maison. Pour adoucir l'affaire, Maude reverse 100 pour cent des bénéfices de ce menu à Drought Angels, une association à but non lucratif pour les agriculteurs australiens touchés par les incendies de cet hiver. Pour en savoir plus sur le menu Australie-Méridionale, cliquez ici.


Guider:

Les meilleurs burritos de petit-déjeuner à Los Angeles

Naemo

Je n'ai pas eu beaucoup de nouvelles expériences en quarantaine (à moins que vous ne comptiez le temps où, dans un moment d'ennui lié à la pandémie, j'ai lavé toute ma monnaie à la main), c'est pourquoi Naemo se sent comme une bouffée d'air frais si bienvenue . Créés par les vétérans des restaurants coréens-américains, Ki Kim et Arnold Byun (qui ont fait leurs armes dans les grands restaurants gastronomiques new-yorkais tels que Eleven Madison Park et Blanca), les saveurs coréennes sont nostalgiques et familières, mais tout est préparé avec une extravagance. tourner. Une fois par mois, les deux créent un repas dosirak unique - parfois seuls, d'autres fois, avec un partenaire (comme le Hanchic de février), à récupérer dans un lieu à déterminer. Les boîtes à emporter sont emballées dans une belle cape en gaze. Le maquereau grillé repose sur des champignons confits et fumés, et le flet cru est habillé d'une vinaigrette au gochujang éclatante qui laisse un goût acidulé sur la langue. C'est une expérience nouvelle, excitante et complètement nouvelle - comme le temps que nous avons passé un après-midi à nettoyer notre petite monnaie, mais dans le bon sens.

Happy Mediums Deli

Des rondelles géantes de focaccia parsemées de romarin au pâté enrobé de bacon et à la trempette rose vif à la betterave et aux cannellini - manger un repas de Happy Mediums, c'est comme assister à un pique-nique organisé par vos amis les plus proches. C'est-à-dire, si vos amis étaient vraiment bons en cuisine. Géré par les partenaires Bonnie Hernandez et Shea Montanez, ce nouveau pop-up mignon propose chaque semaine un menu d'offres de style charcuterie, notamment de la crème glacée à la cerise à base de plantes, de la soupe à la courge musquée et des cuisses de poulet grillées à l'achiote recouvertes d'une sauce pasilla carbonisée . Bien que les offres semblent relativement simples - ce sont le genre d'amuse-gueules à partager que vous voudriez étaler sur une couverture au parc ou sur la plage - du sugo de porc riche et salé à une soupe de super chou-fleur très parfumée aneth, tout ici est fait avec un soin extrême et parfait pour presque toutes les occasions. Même si cette occasion vient enfin de se terminer Les Sopranos sur HBO. Parlons de cette fin ? DM moi.

Merci Pizza

450 S. Western Ave #305 FC-1

Avant d'entrer dans mes pensées complètes sur Thanks Pizza, je voudrais crier @koreatown pour avoir attiré mon attention sur cette nouvelle pizzeria de Ktown. (Michael Pak est un incontournable pour toutes les actualités humoristiques et culinaires de LA.) Cet endroit de commande au comptoir dans l'aire de restauration du troisième étage au-dessus du California Marketplace n'essaie pas de faire quoi que ce soit d'extraordinaire avec leurs tartes. Alors que d'autres endroits de la ville sont occupés à perfectionner leur artisanat au feu de bois et à croûte pétillante, la pizza de Thanks me rappelle ce que j'ai dévoré quand j'étais enfant en grandissant lors des fêtes d'anniversaire des patinoires - une tarte abordable et bien construite avec de l'extérieur de la boîte des garnitures au goût incroyable. La pizza au poulet à l'ail est un peu épicée avec une touche sucrée et piquante du fromage bleu, mais la pizza au mascarpone est peut-être ma pizza préférée que j'ai mangée toute l'année. Garnie de pesto de basilic, de mozzarella, de fromage à la crème et de mascarpone, cette tarte a envoyé des ondes de choc de bonheur d'enfance dans mon corps. C'est doux, acidulé et herbacé, à la fois nostalgique et original. Chaque pizza est disponible en deux tailles, 9 ou 12 pouces, et tout sur le menu est inférieur à 16 $.

Lasita

gestes envers tout

, LASA, le restaurant familial philippin de Chinatown, est passé à un nouveau concept de rôtisserie à emporter appelé Lasita. Le menu simplifié se concentre principalement sur la viande en saumure comme le lechon de poitrine de porc, mais après une récente visite, la star du spectacle était sans aucun doute l'inasal. La version de Lasita de ce plat de poulet rôti est farcie de citronnelle et d'ail, ce qui lui donne des notes sucrées et citronnées, avec une pointe acide à la fin. Je dirais que vous n'avez même pas besoin du vinaigre à l'ail et de la salsita épicée aux oiseaux qui viennent sur le côté, mais vous en avez vraiment besoin - ils prennent les saveurs déjà parfumées du poulet et le montent d'un cran. Tout cela dit, ne sous tout dans les circonstances, laissez Lasita sans l'une de leurs tartes à la crème au turon dans votre sac. Rempli de banane confite, de jacquier et de fouet à la cassonade, c'est le type de dessert qui vous oblige à vérifier sans cesse votre réfrigérateur pour les restes lorsque vous savez très bien que vous l'avez terminé sur le chemin du retour.

Falafels au fromage

Les bonnes choses viennent en petits paquets. On peut en dire plus sur les bijoux, on peut dire sur le porte-clés de la botte de cow-boy que j'ai acheté dans un aéroport du Montana en 2014, et on peut dire sur Falafel Chee. Ce stand de déjeuner uniquement le week-end sur le marché international de West LA à Culver City n'est pas plus large que l'envergure de son propriétaire, et les falafels qu'il fait frire sont à couper le souffle. Il n'y a que deux options au menu - un plateau ou un wrap pita. J'ai opté pour le plateau, qui comprenait des falafels, du houmous maison et du tahini, ainsi que des sauces à la mangue et au tamarin que le propriétaire irakien Manaf Alsudaney expédie du Moyen-Orient. Contrairement aux falafels israéliens, ces falafels irakiens sont fabriqués à partir d'un pur mélange de pois chiches - sans herbes ni épices supplémentaires. Le résultat est croustillant, mais moelleux pour qu'ils absorbent les sauces et conservent leur croquant, mais sont également faciles à mâcher. La prochaine fois, j'opterai pour le wrap pita au lieu du plateau, afin que toutes les sauces, navet mariné et falafel croustillant puissent encore mieux se connaître. Même si vous finirez probablement par manger dans votre voiture, Falafel Chee mérite une place dans votre rotation du déjeuner du week-end.

Disponible pour les repas en plein air et à emporter.

Il y a beaucoup de nouvelles pizzas à LA en ce moment. Comme, beaucoup beaucoup. Et la bonne nouvelle est que la plupart sont plutôt bonnes. Cela dit, si vous cherchez à changer de rythme par rapport aux nombreux magasins au feu de bois et de style Détroit qui surgissent dans la ville, dirigez-vous vers Oste. Ce nouveau spot italien de Beverly Grove est spécialisé dans la pinsa, un pain plat de style romain qui ne ressemble à rien de ce que vous pouvez vraiment trouver à LA. Lors de ma dernière commande à emporter, j'ai commandé le Calabrese avec mozzarella et n'duja, la patate garnie de pommes de terre et de romarin, et le Viva l'Italia, qui vient avec du pesto, du fromage de chèvre et des tomates cerises. Chacun doit être sur votre table le week-end prochain. Je ne suis généralement pas un amateur de pommes de terre sur pizza, mais Oste m'a fait me convertir. Les fines tranches rondes donnent à la tarte une texture plus douce avec le romarin fournissant un punch aromatique bien nécessaire. De plus, la croûte légère et croustillante qui vient sur chacun vous permet d'avoir plusieurs morceaux de chaque sorte sans en payer le prix plus tard sur le canapé. Il est important de noter que leur menu à emporter est actuellement uniquement pinsa (ce que j'ai fait), mais si vous choisissez de dîner sur leur terrasse, vous trouverez un menu élargi avec des hors-d'œuvre, des pâtes et de grandes assiettes de Viande.


De nouveaux restaurants à découvrir à Los Angeles

Il s'agit d'une compilation hebdomadaire des ouvertures de restaurants remarquables tout au long de Los Angeles. Prenez note de ces endroits sous le radar de la vallée à la baie du sud, du côté ouest à la vallée de San Gabriel. Plongeons dedans.

18 décembre 2019

Monrovia— Les amateurs de sushi et de saké à Monrovia et dans ses environs font la queue pour une table au Sushi Nakata intime où l'équipe mari et femme sert un omakase abordable, des sashimi simples et des petits pains préparés avec du poisson importé du Japon. 108 East Lime Avenue, Monrovia.

Boyle Heights— Le Café Rebelde est prêt à servir les résidents de l'Est de LA qui ont besoin de caféine, d'un endroit calme pour se réunir, ou un peu des deux. Pour accompagner une gamme d'espressos et de cafés, une sélection de pâtisseries mexicaines. 3025 Wabash Ave, Los Angeles.

Parc de Monterey— Il n'y a qu'un seul plat au menu au Guilin Ricenoodle de Zhou : des nouilles de riz à la Guilin servies en soupe de nouilles ou avec du bouillon à part. Le bol par excellence est garni de bœuf et de porc croustillant. 206 S Garfield Ave., Monterey Park.

Petit Tokyo- Rendez-vous au kiosque Dot Dot Dot à l'intérieur de Weller Court pour une interprétation taïwanaise de l'imagawayaki japonais. Connues à Taïwan sous le nom de « gâteaux de roue », les pâtisseries sucrées et salées sont remplies d'une variété d'ingrédients, notamment de la crème anglaise et du boba à la vanille, de la crème anglaise au matcha et du fromage de maïs. 123 L'astronaute Ellison S Onizuka St., Ste. 108-1, Los Angeles.

Pasadena— Anayas, un restaurant mexicain à service complet avec un menu complet et un bar complet, s'installe dans le quartier Playhouse de Pasadena. Le restaurant commence tôt avec le petit-déjeuner à 7 heures du matin, servant des plateaux de steak, d'œufs et de machaca. 630 East Colorado Blvd, Pasadena.

11 décembre 2019

Sawtelle— Le favori du marché nocturne 626, Main Chick, s'installe dans un bâtiment de briques et de mortier sur Sawtelle. La spécialité est le poulet avec os et les doigts de poulet préparés dans le style de Nashville chaud. Des plans d'expansion à Pasadena et à West LA sont en cours. 11419 Santa Monica Blvd., West Los Angeles.

Petite Ethiopie— Nouveau dans ce tronçon d'Olympic est Qi Steam Kitchen, un concept chinois spécialisé dans les aliments cuits à la vapeur. Les plats emblématiques du restaurant comprennent des côtelettes d'agneau cuites à la vapeur et des asperges cuites à la vapeur avec des graines de sésame. 5966 West Olympic Blvd., Los Angeles.

Pasadena— Glendale's Brick and Flour a ouvert un deuxième point de vente à deux pas du Pasadena City College. L'endroit mexicain rapide et décontracté encourage les convives à préparer des tacos, des burritos, des tortas et des bols à faire soi-même. 105 N. Hill Ave #102, Pasadena.

Norwalk— Uproot Cafe propose une cuisine végétalienne décontractée à Norwalk. Le menu de sandwichs, de pizzas et d'accompagnements faciles à vivre constitue un déjeuner sain et discret. 12201, boulevard Firestone, Norwalk.

Collines boisées— Un deuxième point de vente de &Waffles promet un petit-déjeuner toute la journée en mettant l'accent sur les gaufres belges qui balancent à la fois sucré et salé. Le cheeseburger à la gaufre se compose d'une gaufre aux jalapenos et au cheddar ainsi que d'une galette de hamburger et d'un œuf au plat. 21028, boulevard Ventura, Woodland Hills.

4 décembre 2019

Plage de Manhattan— Ce fut une année chargée pour le chef Josiah Citrin et il la clôture avec un nouvel endroit à South Bay. Le menu du Costa Manhattan Beach propose de nombreux fruits de mer et des pâtes. Le restaurant est ouvert pour le dîner du mardi au dimanche et les réservations sont disponibles sur Resy. 1017 Manhattan Ave., Manhattan Beach.

Glendale— Dirigez-vous vers Zhengyalov Hatz pour goûter aux chapeaux zhingyalov, une sorte de pain plat arménien farci d'une pléthore d'herbes et de légumes frais. Tout est fait à partir de zéro dans cette entreprise familiale. 318 East Broadway, Glendale.

Porte Sud— Les aliments de Porto Rico ne sont pas très répandus à Los Angeles, mais Puerto Rican Flavours espère changer cela, du moins à South Gate. Au menu, des empanadas remplies de bœuf haché, des casseroles en couches appelées pastelon et des pina coladas à siroter. 2707, rue Santa Ana, porte sud.

Encino— La tendance du poulet chaud à Nashville ne montre aucun signe de ralentissement avec Angry Chickz qui s'installe dans la vallée. Le menu ciblé à quatre éléments signifie que tout le monde mange des curseurs de poulet chaud ou des filets de poulet chaud avec des frites, du macaroni au fromage, de la salade de chou et du riz. 16101, boulevard Ventura, Ste. 101, Los Angeles.

Est d'Hollywood– Les gens derrière Bolt se sont développés à côté avec M.A.P., qui signifie viande et provisions. Le menu limité comprend des poulets rôtis entiers, demi et coupés en quartiers, ainsi que des salades, des roulés pita et des accompagnements. 5652 Hollywood Boulevard, Los Angeles.

27 novembre 2019

Burbank— Une « sorte de charcuterie » autoproclamée, Hank's Bagels prépare des bagels à partir de rien et les remplit de toutes sortes de fromage à la crème, de beurre et de poisson salé. Pour boire, il y a du café Coava fraîchement moulu. 4315 Ouest Riverside Dr., Burbank.

Lynwood— Le tarif confort italien vient à Lynwood à La Pasta. Le menu de pizzas, pâtes et salades est fièrement fait à l'ancienne. Gardez de la place pour le tiramisu en dessert. 3614, boulevard Martin Luther King Jr., Lynwood.

Rocher de l'Aigle— Maru Pit Stop s'installe sur Colorado Boulevard avec un menu de cuisine de rue coréenne. Les bols, wraps et salades sont accompagnés d'un choix de bulgogi de bœuf, de porc épicé ou de tofu. 2750, boulevard Colorado, Ste. 4, Los Angeles.

Inglewood— Il ne se passe pas une semaine sans qu'un nouveau hot chicken à Nashville n'ouvre quelque part dans le grand Los Angeles. Cluckin Bun propose une combinaison imbattable de poulet chaud, de frites au fromage et de churros aux résidents d'Inglewood. 1100 West Florence Ave., D, Inglewood.

Pasadena— Across the street from Pasadena City College comes Cross St Cafe, a casual spot selling Korean snacks like kimbap, Nutella-stuffed waffles, and shaved ice. 1543 E. Colorado Blvd., Pasadena.

20 novembre 2019

Inglewood— Beloved Nigerian restaurant Aduke has expanded to a second outlet in the South Bay. On the menu is fufu, a dumpling made of mashed cassava, as well as its cousin amala, which is made of dried yam flour. 1117 W Manchester Blvd., Ste. C, Inglewood.

Northridge— Gentle Chic is here for anyone who’s ever wished for Korean fried chicken, Korean corn dogs, and Bruxie-style waffle sandwiches served under one roof. Order and pay at the counter at this fast-casual spot. 10201 Reseda Blvd., Los Angeles.

University Park— A stone’s throw away from the Ralphs on the corner of West Adams and Vermont is Saucin It Up Fried Chicken, a street food stand specializing in all that’s deep-fried and crispy including chicken, corn, and potatoes. 2604 S. Vermont Ave., Los Angeles.

Maywood— Head to Birrieria Canelo’s for goat tacos served on hand-made corn tortillas with warm bowls of consomme on the side from 7 a.m. to 5 p.m. 5549 S Atlantic Blvd., Maywood.

Westchester— Partners from Westchester’s popular Cinco have opened The Manchester. On the menu are American classics like a $6 burger and steak frites paired with craft cocktails. 8522 Lincoln Blvd., Los Angeles.

13 novembre 2019

Duarte— Popping up in an unlikely corner of the San Gabriel Valley is Five Stars Hue, a central Vietnamese specialist with an additional outlet in El Monte. Hone in on the steamed and stuffed dumplings to start before settling into a bowl of bun bo Hue. 1020 Hungtington Dr., Duarte.

Little Tokyo— Japanese rice balls made with flare is the focus at Rike. In addition to a slew of rice balls flavored with things like salty plum and cinnamon chicken, are smaller portioned flavor-forward sides. 228 E 1st St., Los Angeles.

Downey— For those who can’t decide between Mexican mariscos or Mexican sushi, Emporio Sushi Y Mariscos offers the best of both worlds. Whichever direction one chooses, a margarita or michelada will likely pair perfectly. 11949 Paramount Blvd., Downey.

Long Beach— LBC residents can now head to Mixx Kitchen for casual Asian-inspired fare paired with refreshing milk and fruit teas. There’s small plates of tofu fritters and pork belly tots for snacking, or full-sized hot pots along with rice and noodle dishes for a heartier affair. 3853 Atlantic Ave., Long Beach.

Beverly Hills— Woodland Hills’s beloved Pascal Patisserie has set up a second location in Beverly Hills. Expect simple soups, salads, and sandwiches at Pascal on Beverly, along with sweets of all stripes including pastries and cakes. 200 S Beverly Dr. Beverly Hills.

6 novembre 2019

Pasadena— Bacon-wrapped hot dogs, Mexican corn, and french fries — all dressed to the nines — are what it is all about at Dirt Dog, which opened a second outlet in Pasadena. Hot dogs can be ordered on a traditional bun, pretzel bun, or New England-style split-top bun. Two additional locations are slated for 2020 in Downey and San Bernardino. 20 E. Union St., Ste. 160, Pasadena.

Longue plage— Head to Plancha Latin Kitchen for pan-Latin cooking with an LA point of view. Choose from preset dishes like ceviche, Cubano sandwiches, and arepas, or build-your-own meal with a plethora of mix-ins like chayote stew, carnitas, and a Guatemalan beet salad. 3860 Worsham Ave., Ste. 300, Long Beach.

Alhambra— With so many Sichuan restaurants in the San Gabriel Valley, Xiang La Hui is hoping to stand out with carefully made and creatively presented dishes. The caramelized spare ribs arrive on an ornate miniature wooden bridge. 621 W. Main St., Alhambra.

Van Nuys— The Valley knows a thing or two about serving up iconic burgers, and the latest newcomer is Meats and Buns. All burgers are made with four ounces of beef and are priced under $6. Make it a combo with fries and a drink for under $10. 15317 Vanowen St., Los Angeles.

Rosemead— MJ Noodles serves Vietnamese noodle soups beyond the usual suspects. Chercher ca ri dui ga, a rich curry broth served with rice noodles and a chicken thigh, as well as bun mam, a heady fermented shrimp soup with thick rice noodles, eggplant, and pork. 8526 Valley Blvd., Ste. 106, Rosemead.

October 30, 2019

Culver City— In a city chock-full of Italian restaurants, Carasau is hoping to stand out with its Sardinian fare. Thin-crust pizzas come topped with bottarga and speck, while regional pastas like the Sardinian ravioli are stuffed with potatoes and cheese. 3912/3918 Van Buren Pl., Culver City.

Alhambra— Supreme Dragon offers a menu of China’s greatest hits with a Shanghainese bent. There are dumplings, of course, from pan-fried potstickers to soupy xiao long bao, as well as fried intestines and beef noodle soup with tendons. 1265 E Valley Blvd., Alhambra.

Artesia— The specialty at Honest is the bhaji pav, a thick vegetable curry served with plush rolls on the side. Rounding out the menu are biryani, dosas, and Indo-Chinese mash-ups like fried rice and hot and sour soup. 18600 Pioneer Blvd., Artesia.

Arcadia— Whereas most of the area’s hot pot restaurants offer communal cooking using tableside cauldrons, Yintang Spicy Hot Pot operates a bit differently. Diners select ingredients from a buffet table and everything is weighed before the ingredients are taken into the kitchen and transformed into a noodle soup. 1435 S Baldwin Ave., Arcadia.

Beverly Grove— For Mediterranean fare served in posh environs, look no further than Tabla Restaurant. Pass over the burgers and wings for the Greek-influenced dishes like grilled octopus and avgolemono soup with chicken, lemon, and orzo. 8108 W 3rd St., Los Angeles.

23 octobre 2019

Hermosa Beach— Barsha comes from Adnen and Lenora Marouani, the owners of Barsha Wines and Spirits in Manhattan Beach. On the menu are California takes on the Tunisian home cooking that Adnen grew up eating. 1141 Aviation Blvd., Hermosa Beach.

El Monte— For those refraining from meat but not calories, head to Sweet Veggie in El Monte for an all-you-can-eat buffet. The pan-Asian selection includes sushi, steamed dumplings, and shaved ice. 10478 Valley Blvd., North El Monte.

Venice— Located steps away from the beach is Banh Mi Ba Nam, a walk-up window serving Vietnamese sandwiches, milk tea, and fruit iced tea. There’s lemongrass tofu for the vegetarian crowd and proteins of all kinds for everyone else. 425 Ocean Front Walk, Venice.

Los Angeles— Plan ahead for a taste of Inomoni, a vegan dim sum specialist that’s only delivering from 11 a.m. to 9 p.m. and closed on Mondays and Thursdays. The menu includes meatless takes on dim sum’s greatest hits including shrimp dumplings, sticky rice in lotus leaf, and barbecue pork buns.

Koreatown— Head to the third floor of California Marketplace for a taste of Hyunghoon Tendon, a Japanese tempura purveyor from Korea. The $14.95 rice bowl special comes with shrimp, chicken, lotus root, pumpkin, and salmon roe. 450 S. Western Ave. 3rd Floor, Los Angeles.

16 octobre 2019

Pasadena— The Nashville hot chicken trend is morphing in unexpected ways at Funnel Birds, an evening pop-up in Pasadena. The signature funnel bird includes a slab of hot chicken, cheese, and honey served on a funnel cake bun. 1171 E. Walnut St., Pasadena.

Hermosa Beach— Simms Restaurant Group alums Anne Conness and Nancy Vrankovic have teamed up to open MOSA, a seafood-leaning Italian restaurant. On the menu are oysters, pastas, and crowd-pleasing mains including a hamburger, steak frites, and scallops. 190 Hermosa Ave., Hermosa Beach.

Downtown— The Hand Roll Bar Experience, also known as the HRB Experience, borrows liberally from both Sugarfish and Kazu Nori with its menu of minimalist sushi and hand rolls. A second outlet is slated for the Westfield Century City mall. 529 W. 6th St., Los Angeles.

Los Angeles— Bay Area-favorite Italian Homemade Company has arrived in Los Angeles, but only as a cloud kitchen. Available through third-party delivery services are fresh pastas, salads, and piadinas, Italian flatbreads stuffed with cheese, vegetables, and meat. 615 N. Western Ave., Los Angeles.

Inglewood— Straightforward and satisfying Italian-American fare is the specialty at Sunday Gravy. Look for red checkered tablecloths and the genre’s greatest hits like cheesy garlic bread, New York-style cheesecake, and fettuccini alfredo. 1122 Centinela Ave., Inglewood.

2 octobre 2019

Torrance— There’s no shortage of Hawaiian fare in the South Bay and the second outlet of Aunty Maile’s is a fine addition to the thriving scene. The extensive menu features crowd-pleasing favorites like loco moco, kalbi short ribs, and furikake shrimp. 19106 Normandie Ave., Torrance.

Duarte— Just point-point at what looks tasty at Art’s Kitchen, a casual Filipino walk-up in Duarte. Choose from one, two, or three dishes from the day’s selection that usually includes homey and flavorful options like adobo and sisig. 1741 E Huntington Dr., Duarte.

Longue plage— Find Louisiana-style fried chicken, as well as standard Vietnamese fare, all under one roof at Louisiana Asian Kitchen. On the Vietnamese side of the menu is pho, vermicelli noodles, and rice plates. 2405 E 7th St., Long Beach.

Glendale— Jin Cook serves up “authentic Korean soul food” across the street from Porto’s. The simple menu contains just five dishes including braised beef short ribs and chicken or pork katsu. Korean-style dumplings and chicken wings are on hand to round out any meal. 310 N. Brand Blvd., Glendale.

Rosemead— A third outlet of Kim Kee Noodle House has opened in Rosemead. The speciality here are Vietnamese-leaning chiuchow noodle soups with clear broths and egg noodles. Order a bowl of the Trieu Chau Thap Cam for a smattering of offals, shrimp, and pork. 8766 Valley Blvd., Rosemead.

25 septembre 2019

Little Tokyo— It’s easier to get a taste of Kabuto’s Japanese fried chicken now that the 626 Night Market vendor has a permanent space. The fried Jidori chickens are available a la carte and in set menus. The slew of sides includes creamed corn, cold tofu, garlic noodles, and curry mac and cheese. 323 E 1st St., Los Angeles.

Longue plage— Haewah Dal is an ambitious restaurant serving “modern Korean cuisine” from chef Jake S. Jung. The restaurant is offering three different tasting menus — 10-courses for $130, 6-courses for $80, and a 5-course vegan tasting for $60 — along with an la carte menu. Dishes include Korean classics like bossam and galbijjim prepared with well-sourced ingredients and fine dining flare. 5020 East 2nd Street, Long Beach.

Hacienda Heights— Popping Yolk Cafe brings unfussy breakfast fare to this eastern suburb. On the menu are things like fancy French toast, classic egg Benedict, and almost-too-pretty to eat open-faced sandwiches. 15840 Halliburton Rd., Hacienda Heights.

Rosemead— Find CQ Tasty King hidden inside the foodcourt at GW Supermarket. The menu boasts specialties from Chongqing, including its famous hot pots, as well as oil-slicked noodles and dumplings The Sichuan food trend doesn’t look to be slowing down anytime soon. 8150 Garvey Ave., 105, Rosemead.

Manchester Square— The Seafood Xperience serves up fresh fish, shrimp, and lobster in a variety of ways including grilled, deep-fried, on ice, and even tucked inside po’ boy sandwiches. Rounding out the menu are Southern-style sides like hush puppies and lobster mac and cheese. 2100 W. Florence Ave., Los Angeles.

18 septembre 2019

Koreatown— South Korea’s Twozone Chicken opened its first stateside location in Koreatown. Established in 2007, the fried chicken specialist is best known for its plethora of flavors including cajun, wasabi, and honey butter. Diners are encouraged to mix and match flavors according to taste preferences. 3516 W 8th St., Los Angeles.

Little Tokyo— Fans of the now-closed Maison Akira in Pasadena can experience chef Akira Hirose’s cooking once again at Azay, a casual eatery serving French and Japanese breakfast and lunch. Come in before 11 a.m. for a traditional Japanese breakfast of broiled fish, rice, miso soup, pickles, and an omelet. 226 E 1st St., Los Angeles.

East Los Angeles— A second outlet of Alhambra’s Mancora Peruvian Cuisine is now up and running. The menu of carefully made fare is largely the same as at the original location, offering Peru’s greatest hits from chaufa to ceviches. 283 S. Atlantic Blvd., Los Angeles.

Lake Balboa— Saffron Mediterranean Kitchen serves up fast-casual Mediterranean fare. Diners can build their own pita sandwiches, tacos, or salad bowls with chicken, beef, or falafel. 7600 Balboa Blvd., Los Angeles.

San Gabriel— For late-night dining in the San Gabriel Valley, look no further than Hong Kong-style cafes, like HK Grand Cafe. From creamy seafood pasta to wonton noodle soup, the extensive menu of Chinese and European fare offers something for every mood. 5449 Rosemead Blvd., San Gabriel.

11 septembre 2019

Mid-City— Roji Bakery, which opened in 2006 in Kumamoto, Japan, serves the unbeatable combination of carbohydrates and caffeine. With loaves of milk bread, lovely pastries, and plenty of coffee on offer, this place is perfect for mornings and afternoon pick-me-ups. 807 S La Brea Ave., Los Angeles.

Torrance— Head to the new Shiok! Asian Street Food in Torrance for a casual pan-Asian dining experience. The restaurant’s best-sellers include a Vietnamese banh mi with lemongrass steak on a house-made baguette, as well as rice bowls topped with steak or vegetarian jackfruit. 2595 Airport Dr., Torrance.

West Hollywood— Poached chicken served alongside broth-cooked rice is a staple in many Asian countries and What The Cluck shares the Thai tradition of khao man gai with WeHo denizens. The first location opened in San Francisco. Hone in on the skin-on organic chicken, livers, and poached egg served with rice and plenty of the restaurant’s signature sauce. 8281 Santa Monica Blvd., West Hollywood.

Temple City— In a crowded noodle and dumpling market like the SGV’s, newcomer Dumpling King will face stiff competition from every corner of the valley. From meat-stuffed pastries to dumplings fried and steamed, the self-anointed king will need to prove itself with every bite. 10689 Lower Azusa Rd., Temple City.

Redondo Beach— Hermosa Beach’s The Hook & Plow has expanded to nearby Redondo Beach. Get a taste for the place by coming in for happy hour Monday to Friday from 3 to 6 p.m. for $5 beers and a slew of appealing bar bites. 1729 S. Catalina Ave., Redondo Beach.

4 septembre 2019

Glendale— Pasadena’s Monta Factory has opened a second more service-oriented outlet in nearby Glendale. The menu is mostly the same, with little beef dumplings served with four sauces, salmon burgers, and cheesy sue-beoregs. 1208 W Glenoaks Blvd., Glendale.

Culver City— Bianca Bakery has transformed the former Cannibal space at the Platform into an inviting spot to gather, caffeinate, and luxuriate. Find freshly baked bread, carefully made cakes, sweet and savory pastries, and a smattering of savories like open-faced sandwiches on hand. 8850 Washington Blvd., Culver City.

Saint-Gabriel— Hot pot spots are a dime a dozen in this neighborhood. Hiher hopes to stand out from the crowd with a different service model where diners select meat and vegetables from a buffet table and are charged by the pound. 288 S San Gabriel Blvd., San Gabriel.

Hollywood— The Nashville hot chicken trend shows no sign of slowing down. New to the touristy district is Hot Motha Clucker, which promises an “extreme chicken experience.” One of the restaurant’s best-sellers are cheesy fries topped with chopped chicken tenders. 1708 N. Las Palmas, Los Angeles.

Koreatown— Opened by an entertainment industry vet, Nadri Korean Tea House serves traditional Korean teas, snacks, and desserts. Enjoy a mug of burdock root tea while nibbling a sausage and rice cake skewer. Save room for shaved ice for dessert. 4011 W. 6th St., Los Angeles.

28 août 2019

Fairfax— Vow Burger, a socially conscious restaurant venture, is on a mission to make a positive impact by serving an entirely meat-free menu and donating a meal for every meal purchased. 519 N Fairfax Ave., Los Angeles.

Downtown— Mon Petit Poulet keeps its menu simple, offering only organic roasted chickens and a handful of sides including rice, potatoes, and a baguette. Chicken flavor “profiles” include thyme, rosemary, oranges, figs, and olives. 541 South Spring St., Los Angeles.

Pasadena— Check out Pillow Talk for coffee, pastries, and fanciful fruity trifles served in metal tins on South Lake Avenue. Signature beverages include a pineapple Americano and an ice tiramisu. 526 S Lake Ave., Pasadena.

Longue plage— South Bay revelers have a new place to call home: Long Beach Tap House. With over 30 beers on tap and alcoholic shakes, there’s something for everyone. 5110 E 2nd St., Long Beach.

Compton— Inspired by the southern tradition of Friday fish fries, Fishbone Seafood is making waves with things like po’ boys and all manner of fried seafood on the menu. This is the fifth location in LA proper for the local chain-let 162 E. Compton Blvd., Compton.

21 août 2019

Alhambra— Yang’s Kitchen serves Taiwanese-inspired fare made with wholesome ingredients, like locally milled flours from Grist & Toll and organic vegetables. Sneak in during soft opening for a taste of chef Chris Yang’s beef noodle soup and braised pork with rice. 112 W. Main St., Alhambra.

Eagle Rock— Mama Shawerma brings grilled chicken wraps and salads with a Mediterranean bent to northeast LA. The signature wrap includes pickles, cheddar, and chicken wrapped neatly in a grilled flatbread. 2040 Colorado Blvd., Los Angeles.

Downtown— New to Santee Alley in Downtown’s Fashion District is Artesano Tamaleria, a tamale specialist with a penchant for both traditional and creative takes. Unique fillings include goat cheese, fish, and a sweet tamale with pineapple. 819 Santee St., Los Angeles.

Monterey Park— Cantonese newcomer Tan Gong brings a cart-less dim sum experience to a neighborhood not short on yum cha option. The genre’s greatest hits, like steamed pork buns and fried turnip cakes, are present and accounted for. 111 N. Atlantic Blvd., Monterey Park.

Downtown— San Francisco-based KoJa Kitchen brings its Korean-Japanese burgers served with crispy garlic rice buns to the heart of downtown. This is the 15th location for Alan Tsai and Hiep Lien, and the first in LA proper. 611 West 7th St., Los Angeles.

14 août 2019

Venise— Ela Greek Eats serves fast-casual fare in a brightly lit room on Lincoln Boulevard. The menu is easy to navigate with salads, gyros, dips, as well as more traditional Greek offerings like moussaka. Most dishes are served with a choice of lamb, chicken, steak, salmon, or tuna, which means there’s something for everyone. 307 Lincoln Blvd., Venice.

Monterey Park— The former owner of Delicious Food Corner is serving up more Cantonese fare at Alice’s Kitchen. With congee, clay pot rices, and curries on the menu, the Hong Kong hits keep coming. 580 E Garvey Ave., Monterey Park.

Little Tokyo— With locations in West Covina and Cerritos, The Noypitz Bar and Grill is poised to bring traditional Filipino cooking to Downtown denizens. There’s live music and a full bar to accompany all that hearty Pinoy fare. 333 S. Alameda St., Ste. 115, Los Angeles.

Palms— Upon watching George Motz’s documentary “Hamburger America,” Mark Tripp set out to create the perfect burger. Now at his Westside pop-up Tripp Burgers, Tripp serves smashed burgers simply dressed with American cheese on a toasted Martin’s Famous Potato Roll. For the latest updates, see Instagram. 3458 S. Sepulveda Blvd., Los Angeles.

Covina— Look no further than Cajun Crawfish Stop the next time a craving for Viet-Cajun strikes. In addition to the usual spice-rubbed shrimp and crawfish are a number of Vietnamese specialties including bun rieu, a crab and tomato noodle soup, and chicken pho. 405 N. Vincent Ave., Covina.

7 août 2019

Larchmont— The Filipino food movement shows no sign of slowing down. Rice Guys serves up rice bowls gussied up with an array of Pinoy proteins including grilled pork belly, coconut-poached chicken thighs, and glazed adobo chicken wings. 615 N. Western Ave., Los Angeles.

Downtown— Look for Burritobreak on the corner of Figueroa and 7th on weekdays from 7 a.m. until noon. This mobile food stand serves up moderately priced and petite burritos filled with things like eggs, cheese, and potatoes. 888 W. 7th St., Los Angeles.

San Gabriel— Straight out of Guangzhou is Yin Ji Chang Fen, a Cantonese congee and rice rolls specialist. The porridges here come topped with preserved eggs or pork blood, while the rice rolls are filled with pork kidneys or shrimp. 227 W. Valley Blvd., Ste 118-A, San Gabriel.

Koreatown— There is a new gopchang specialist in town for those who prefer innards when it comes to Korean barbecue. Hak San serves up a number of combinations showcasing large and small intestines, but also offers plain ol’ beef and pork for those less inclined toward offals. 3101 W. 8th St., Los Angeles.

Redondo Beach— Local chainlet Kalaveras opened its third location by the water. The Day of the Dead-themed restaurant brings together dependable cocktails and Mexican staples in festive fashion. 228 Ave. I, Redondo Beach.


MARCH

Gozen Japanese Sake Bistro

There’s a new kaiseki restaurant in town. Opening this Wednesday, March 31st, Gozen Japanese Bistro and Sake Bar in West Hollywood will be serving three special prix-fixe menus, ranging from $80-$240. The most premium set, the Yume course, comes with smoked duck, assorted sashimi, steamed egg custard, Wagyu katsu sandwiches, and more. Reservations can be made here.

Torched! At The Gastro Garage

Meanwhile, on the rooftop of the W Hollywood, you’ll find a new experimental pop-up serving an eight-course prix-fixe meal, gorgeous views of the city, and more pyrotechnics than Lady Gaga’s halftime show. From braised New York strips to savory brioche donuts filled with nitrous foam, Torched! At The Gastro Garage features a wide array of dishes that are cooked by blow torch, and assembled on-site by skilled gastro mechanics. In the words of Paris Hilton, “that’ s hot.” Reservations can be made through their website.

Vtree

The popular vegan soul food pop-up, Vtree now has a brick-and-mortar location in Silver Lake. It’s located in the busy Sunset Junction, and serves dishes like pant-based Cajun shrimp, crab cakes made with chickpeas and squash zucchini, Southern-style yams, and a hearty West African Peanut Butter Stew filled with fresh ginger, yams, and vegetables, with a side of cornbread. Available for takeout and delivery.

Big Ants BBQ #2

Glassell Park’s premiere BBQ shop, Big Ants, has landed in Ktown. You can find their new truck located on the corner of 8th Avenue and South Berendo Street. There, you’ll find their signature slow-cooked baby back ribs, brisket burritos, pulled pork plates, and loaded fries, as well as desserts like churro waffles and banana pudding. Open Monday through Saturday, 11am-6pm.


Earlier today, Mario Batali and Joe Bastianich&rsquosB&B Hospitality Groupsigned a lease on a space on Boston&rsquos Fan Pier and got one step closer to realizing a long anticipated Boston location. Construction will begin within the next few weeks the restaurant will open in winter 2014.

Unlike B&BHG's New York City flagship, Babbo Ristorante, Babbo Pizzeria will feature wood-burning brick oven Italian-style pizza as well as a variety of pasta, antipasti and gelati.

&ldquoI&rsquom bringing some of the best members of my team for this project. Caroline Conrad and Mario LaPosta are the dream team, and we&rsquore excited to show off their talents in a very exciting market that is brand new to the B&B team&rdquo said Batali. &ldquoWe&rsquove wanted to open a restaurant in Boston for years and we're excited to see Babbo Pizzeria finally come to fruition!&rdquo

Babbo Pizzeria will occupy more than 8,700 square feet in the ground floor of Eleven Fan Pier Boulevard on Fan Pier, a vibrant, mixed use neighborhood offering superior amenities in an unparalleled waterfront setting. One of the largest privately funded development sites in the country, Fan Pier boasts a distinctive mix of locally owned dining and retail establishments and world class office space in three LEED Gold Certified commercial towers.

Mario BatalietJoe Bastianichare the distinctive forces behind an eclectic group of criticallyacclaimed, unanimously adored restaurants. Their roster includes Babbo Ristorante & Enoteca, BarJamón, Casa Mono, Del Posto in partnership with Lidia Bastianich, ESCA, Lupa Osteria Romana, OttoEnoteca & Pizzeria and Tarry Lodge in New York B&B Ristorante, Carnevino, and Otto Enoteca &Pizzeria in Las Vegas and Pizzeria Mozza and Osteria Mozza in Los Angeles in collaboration withNancy Silverton.


Mario Batali Has Been Forced Out of His Restaurants

Jeremy Repanich

Jeremy Repanich's Most Recent Stories

Photo: Jeremy Repanich

In the fall of 2017, there Mario Batali was, beaming like a proud papa as the first wave of people walked through the doors at the brand-new Los Angeles Eataly. The superstar chef and restaurateur who helped change the direction of Italian food in America, palled around with celebs from Gwyneth Paltrow to Jim Gaffigan, and elevated the Food Network’s profile back when it was still a fledgling cable channel, was admiring how he’d stretched his empire from coast-to-coast.

Just a few months later, after damning sexual misconduct allegations, his visage would be stripped from the premises. Every cookbook and product of his would be removed from the shelves. A little more than a year later, when Eataly Las Vegas opened, it was like he never existed. But though to the outside world it appeared he was no longer associated with Eataly or any of the other restaurants his Batali & Bastianich Hospitality Group operated, Batali actually still profited off of them. That took a major hit today as the chef has fully divested from B&B Hospitality.

“[Batali] will no longer profit from the restaurants in any way, shape or form,&rdquo Lidia Bastianich’s daughter and now head of the hospitality group, Tanya Bastianich Manuali, told the New York Times. And, as Eataly USA&rsquos CEO Nicola Farinetti told Robb Report in December, his time with that company is drawing to a close as well, “Mario hasn&rsquot been involved in Eataly day-to-day in the past seven years probably. Since last December last year, he stopped doing anything with us. We are in the process of divestment.&rdquo

Batali himself didn’t have much to say in response to the news of his full divestment from B&B Hospitality, releasing only a brief statement and nothing more: “I have reached an agreement with Joe and no longer have any stake in the restaurants we built together. I wish him the best of luck in the future.”

Batali and Joe Bastianich first met more than 20 years ago and teamed up to create the wildly successful and influential Greenwich Village restaurant Babbo. They formed B&B Hospitality along with Joe’s mother Lidia, who is a restaurateur, cookbook author, and TV personality. They opened numerous successful Manhattan restaurants before growing their empire beyond New York, building restaurants in Boston, Pittsburgh, and teaming with Nancy Silverton on the Chi Spacca and Mozza in Los Angeles. Each of them also worked to bring the Italian specialty food market Eataly to America, where it has now grown to five cities.

But all along there had been a dark side to Batali that actually seemed to be an open secret until the #metoo movement of late 2017 forced people to confront the abuse within the restaurant industry. Anyone who read the 2006 book Chaleur by Bill Buford got a glimpse into this side of Batali, which came into further view with the Eater NY investigating into his behavior, and the 60 minutes profile of his accusers a few months later.

In the wake of the allegations that forced Batali’s likeness to disappear from his restaurants, a new debate arose: Should abusers still get to profit from the restaurants they owned but weren’t the face of? Even though Batali was no longer around his establishments, Manuali acknowledged that his continued financial interest in the company was holding it back, and for the good of the restaurants and the livelihoods of the people who remained, they needed to buy him out. As Manuali told the Fois about the group’s employees, &ldquoThese people have been living under a cloud long enough.&rdquo


Bavel Arrow

Serving food from across the Middle East, from Israel to Tunisia to Yemen, Bavel feels bright, fresh, and unique. The vibe will remind you of the grandeur of the spa at La Mamounia, the legendary hotel in Marrakech. Don't skip the signature dish—the malawach, essentially a Middle Eastern roti, which is served with grated tomato, dill crème fraîche, soft-boiled egg, and an oh-so-Californian strawberry zhoug. People talk a lot about the meaty dishes, but we love the mushroom skewers just as much. Don’t forget to order the silken hummus with duck nduja—and some desserts, of course.


Voir la vidéo: Ji - Live Shot from Eataly (Octobre 2021).