Recettes traditionnelles

Les New-Yorkais Plan City’s First Dog Cafe

Les New-Yorkais Plan City’s First Dog Cafe

Certains New-Yorkais collectent des fonds pour un café pour chiens

New York pourrait être une campagne de financement réussie loin de son premier café pour chiens.

New York peut enfin se vanter de son propre café pour chats depuis l'ouverture de Meow Parlor en décembre, et maintenant il pourrait également avoir son propre café pour chiens.

Selon Gothamist, deux New-Yorkais entreprenants ont lancé une campagne Indiegogo pour collecter des fonds pour démarrer le premier café pour chiens de New York, où les New-Yorkais sans animaux peuvent s'asseoir et prendre un verre et jouer avec des chiots pendant un moment. S'ils décollent, les niveaux de stress relatifs des résidents de New York devraient chuter.

Les collecteurs de fonds Maggie Chan et Mandy Chow tentent de collecter 70 000 $ pour démarrer un café pour chiens qui comprendrait une grande aire de jeux aux parois de verre pour les chiens, afin que les chiens puissent jouer et que le restaurant puisse servir de la nourriture et des boissons sans avoir de problèmes pour avoir des chiens courir partout. Les clients pouvaient aussi entrer et jouer avec les chiens.

Chan et Chow disent que le plan est que tous les chiens soient adoptables. Leur objectif est que le café pour chiens s'associe à des refuges locaux afin que les chiens viennent tous les jours pour jouer au café pour chiens, où les clients peuvent regarder et éventuellement participer. Les chiens ne vivraient pas au café à plein temps.

Jusqu'à présent, la campagne indiegogo n'a que 786 $, mais il reste un mois entier. Le café pour chats Meow Palace aurait collecté 65 000 $ pour son ouverture.


Les frères chefs new-yorkais rentrent chez eux à Detroit (et aux hot-dogs)

« C'EST LE BILLET, les amis », dit Eli Sussman. ''C'est la confiture ici.'' Un coney a été placé devant lui sur une table à American Coney Island, un restaurant rockabillyish rouge et blanc au centre-ville de Detroit qui aurait facilement pu servir de décor à un blanc Clip vidéo de rayures. Dans le langage du Michigan, « coney island » signifie essentiellement un restaurant grec, et un coney est un hot-dog. Et dans cette ville, il n'est servi que d'une seule façon : étouffé dans du chili, de la moutarde jaune et une poignée d'oignons blancs crus - pas de substitution. ‘‘Quand tu le regardes, tu dis : ‘Oh, mec, c’est une idée terrible’’, dit le frère aîné d’Eli, Max. « Ensuite, vous le mangez et vous vous dites : « J'en veux un autre. »

« Ceci est la nourriture ivre ultime », dit Eli.

‘‘Eli dit ça à propos de beaucoup de choses. Il le dira probablement encore quatre fois.

‘‘Les quatre fois, j’aurai raison.’’

Max et Eli ont travaillé comme chefs dans certains des restaurants les plus cool et les plus influents de New York, bien qu'ils se soient depuis diversifiés, imaginant leur propre version d'un bar karaoké, écrivant des livres de cuisine populaires dans lesquels ils insistent sur le fait que n'importe qui avec une cuisine peut préparer une bouillabaisse ou des tamales de queue de bœuf, et apparaissant dans une série de vidéos en ligne dans laquelle ils engloutissent leur chemin à travers des villes comme Nashville et Las Vegas. Les Sussman, tous deux dans la trentaine, ont grandi à Huntington Woods, une banlieue tranquille à 15 miles au nord du centre en ruine de Détroit. Ils sont allés à l'université près de chez eux – Max à l'Université du Michigan à Ann Arbor, Eli à Michigan State à East Lansing – mais ont finalement quitté les côtes. Max a fini par cuisiner avec April Bloomfield au Breslin Bar & Dining Room à Manhattan, puis avec Carlo Mirarchi chez Roberta's à Brooklyn. Eli travaillait dans la publicité à Los Angeles, se sentant un peu pris au piège, jusqu'à ce que son frère le convainque de venir à New York. Avec presque aucune formation formelle, Eli a décroché un emploi au Mile End, l'hommage de Noah Bernamoff à la viande fumée à la montréalaise.

Image

Grandir dans le Michigan a clairement influencé la façon dont les frères Sussman aiment manger et cuisiner : leur approche de la nourriture est aussi simple, familiale et sans frontières que la ville qui les a créés. Ils sont revenus à Detroit pour revisiter certains des lieux responsables de leur amour de la nourriture, et leur voyage de retour mélancolique dans le Michigan se transforme rapidement en un exercice d'excès rabelaisien, avec du poisson fumé et des sandwichs au curry et charcuterie thaïlandaise et des pizzas profondes et sushi à emporter et gâteau aux myrtilles se fondant dans un banquet panculturel étendu.

Récemment, ils ont fait équipe pour leur premier restaurant ensemble à New York, Samesa, situé dans une brasserie de Brooklyn appelée Berg'n. Samesa est spécialisé dans le shawarma, un plat sur lequel ils ont grandi – et qui est presque aussi omniprésent que les coneys à Détroit, grâce à une importante population d'immigrants du Liban, de Syrie et d'Irak.

Pour les Sussmans, l'étalon-or local se trouve à l'un des arrêts de leur itinéraire, le Pita Café dans la ville d'Oak Park. Le shawarma ici est humide et compact, contrairement à l'avalanche désordonnée typique de viande et de tahini. Avec les futurs emplacements Samesa en tête, les frères sont devenus assez obsédés par ce genre de choses. ‘‘Nous parlions de – mon Dieu, cela semble si boiteux de dire cela, mais, comme, la distribution de sauce,’’ dit Eli. Il jette un regard admiratif sur le prototype du Pita Café : « C'est tout à fait, exactement, ce que je veux toujours manger. »

Max esquisse un grand sourire : « C'est à peu près la nourriture ivre parfaite. »

DEPUIS QU'ILS SONT ENFANTS, les frères Sussman se rendent au Detroit Institute of Arts pour contempler les immenses peintures murales de Diego Rivera qui glorifient la ville en tant que paradis des travailleurs. Debout devant eux maintenant, ils ne semblent pas moins émerveillés. « C'est une chose très profonde à avoir au milieu d'un effondrement postindustriel », dit Max. ‘‘Ce qu’aurait pu être cet endroit, par opposition à ce qu’il est devenu.’’ Ils l’étudient encore quelques instants. Puis Max dit : ''Allons allumer du fromage en feu.'' Depuis presque aussi longtemps qu'ils ont visité les peintures murales, ils l'ont suivi d'un voyage au centre-ville à Pegasus Taverna pour un saganaki, un plat de fromage grec qui obtient flambé puis éteint avec un spritz de jus de citron.

Max et Eli vivaient à New York lorsque Détroit a déclaré faillite en 2013. Le folklore conventionnel veut que la ville se dresse, ou vacille, comme une parabole de régression et de rouille, et tout ce que vous avez à faire est de faire le tour pour voir qu'il y a beaucoup de vérité à ce récit. Mais si vous prenez le temps de parler aux gens, vous trouverez des vestiges de l'énergie qui a propulsé la ville vers la prospérité il y a un siècle et qui pourrait aider à façonner ce que Detroit ressemblera à l'avenir.

Il serait naïf de proclamer qu'une croisade alimentaire populaire va sauver Detroit, mais beaucoup de chefs, d'agriculteurs urbains et d'activistes semblent déterminés à essayer. Il y a une nouvelle vague de restaurants qui mènent la charge, dynamisent les quartiers et réintroduisent le garde-manger du Midwest avec les meilleurs ingrédients locaux. À l'avant du peloton se trouve Rose's Fine Food, où Molly Mitchell (un vétéran de Tartine Bakery à San Francisco) et sa cousine Lucy Carnaghi ont converti une île de coney en déclin en un avant-poste artisanal abordable pour le hachis de poitrine, les sandwichs au lapin et les crêpes aux myrtilles. servi avec une tranche croustillante de truite frite.

Une autre est la Supino Pizzeria, située dans le quartier Eastern Market, à quelques pas d'un abattoir halal, où l'ami des Sussman, Dave Mancini, paie un loyer mensuel si bas (à la fois pour sa pizzeria et pour La Rondinella, un nouveau restaurant italien qu'il ouvrira prochainement porte) que cela ferait pleurer un chef de Manhattan. Et Mancini le récupère trois fois en un seul samedi après-midi, lorsque la foule inonde la région pour un marché de producteurs. « C'est dingue », dit Mancini. ‘‘C’est comme être dans un stade, des foules folles toute la journée.’’

Les Sussmans voient également le changement radical au Selden Standard, où le chef Andy Hollyday sert du congee de canard, de la chittara à l'encre de seiche et des côtes d'agneau fumées collantes. L'ancien nom du quartier, Cass Corridor, était le code de Motor City pour « restez loin de l'enfer ». Maintenant, le quartier a un Whole Foods.

Avec l'afflux soudain de créatifs profitant de loyers bon marché et d'espaces d'entrepôt, les observateurs peuvent se plaindre que certaines parties de Detroit risquent d'être ruinées par trop de baristas et de Baby Gaps. Comme pour offrir un correctif culinaire, Max et Eli remontent dans la voiture. ‘‘Je t’emmène dans l’endroit le plus trash où je peux même t’emmener’’, dit Eli. ‘‘La ligne d’arrivée approche.’’

Nous nous dirigeons vers la ville de Royal Oak, où ils prévoient de marquer un coney à National Coney Island, un endroit où ils s'attardaient pendant des heures au lycée. Royal Oak était autrefois un pays des merveilles de magasins de disques et de librairies. « Ce n'est vraiment plus comme ça », dit Max, alors que nous passons devant bloc après bloc de panneaux Starbucks et Qdoba. ‘‘Cela avait beaucoup de charme,’’ dit Eli. ‘‘Maintenant, ça ressemble à un centre commercial.’’

Tels sont les dangers du retour à la maison. Mais leur humeur s'éclaircit lorsqu'ils aperçoivent une lueur sur la route. Le rouge est radieux et criard, un faisceau d'écarlate qui semble englober un bâtiment entier et peut probablement être repéré depuis l'espace. C'est National, où un coney coûte 2,29 $. « C'est comme un phare brillant », dit Eli. Et dans le parking ils vont.


Qu'est-ce qu'un hot-dog de style Michigan ?

Un hot-dog de style Michigan est une spécialité régionale du nord de l'État de New York ! Il se compose d'un hot-dog cuit à la vapeur, servi sur un petit pain de style Nouvelle-Angleterre, nappé d'une sauce à la viande, généralement appelée &ldquoSauce Michigan&rdquo. Les Michigans sont généralement servis avec des oignons hachés et de la moutarde. S'ils sont servis avec des oignons hachés, les oignons peuvent être enterrés sous la sauce, sous le hot-dog lui-même ou saupoudrés sur la sauce.

Vous pouvez trouver Michigans à New York&rsquos North Country, qui se trouve être la frontière extrême nord de New York&rsquos, pensez à la frontière canadienne tippy top New York!


Se déplacer à New York

New York est divisé en de nombreux quartiers différents, chacun avec une atmosphère unique. Voici les meilleurs moyens de se rendre de Brooklyn à l'Upper East Side et partout entre les deux :

Métro: Le métro est le meilleur moyen de se déplacer à New York. Vous éviterez tout le trafic de pare-chocs à pare-chocs, et c'est super abordable! Les trains circulent 24h/24 et vous pouvez télécharger un plan du métro pour vous assurer de descendre au bon arrêt.

Uber/Taxi : Si vous avez beaucoup de bagages ou de sacs à provisions, il est plus facile de prendre un taxi que de monter dans l'une des rames de métro bondées. Vous pouvez facilement héler un taxi jaune dans la rue ou demander un trajet avec Uber. Même si les taxis font partie intégrante de la culture new-yorkaise, je vous recommande vivement de prendre un Uber. Les chauffeurs sont plus fiables et les tarifs sont moins chers. Cependant, il n'y a pas de moyen rapide de se déplacer dans la ville avec l'une ou l'autre option, alors restez autant que possible dans le métro.

Marche à pied: Préparez-vous à beaucoup marcher ! Avec la plupart des principales attractions à distance de marche les unes des autres, vous n'avez pas besoin de compter sur les transports en commun pour vous déplacer tout le temps. NYC est une ville piétonne et vous découvrirez quelques joyaux cachés en cours de route.


Guy's Top Eats dans l'État d'Aloha - Triple D à Hawaï

Des classiques insulaires à la fusion asiatique, Hawaï a un peu de tout pour sa cuisine unique. Guy's a visité des restaurants, des ciné-parcs, des food trucks et des stands en bordure de route à travers les îles pour trouver les meilleures offres. Si vous vous rendez à Hawaï pour vous amuser au soleil, assurez-vous que ces endroits figurent sur votre liste des incontournables.

Relatif à:

Photo par : Citizen Pictures

Photo par : Citizen Pictures ©2800 Speer Blvd Denver CO 80211

Photo par : Citizen Pictures ©2800 Speer Blvd Denver CO 80211

Wahoo poêlé — Dean's Drive Inn

Avec plus de 40 ans d'expérience, Dean Mishima prépare des plats parmi les meilleurs et les plus frais au Dean's Drive Inn à Oahu, avec l'aide de sa femme et de sa fille. Les habitants adorent ses spécialités de fruits de mer, comme le Pan-Fried Wahoo, ou Ono comme on l'appelle à Hawaï. Les filets de poisson sont saupoudrés de farine et saisis sur le dessus plat avant d'être recouverts d'une sauce au gingembre agrémentée d'huile chaude et assaisonnée de sauce soja.

Côtes de Porc Frites Désossées - Thai Mee Up

Guy se rend au Thai Mee Up pour une cuisine hawaïenne d'inspiration thaïlandaise juste à côté de l'aéroport. Les côtes de porc désossées emmènent Guy vers de nouveaux sommets. &ldquoSur une échelle de 1 à 100 qui&rsquo un 101,&rdquo dit-il du plat immaculé. &ldquoC'est comme un train de marchandises vers Flavortown.&rdquo

Côtes levées Kalbi — Da Kitchen

Au Da Kitchen, le chef Les Tomita prépare des plats hawaïens classiques comme le loco moco, mais ce sont ses côtes levées Kalbi qui sont célèbres. Il vend 2 000 livres de côtes levées chaque semaine. La recette commence par une sauce teriyaki maison, dans laquelle les bouts de côtes marinent pendant 24 à 36 heures. Ils sont ensuite grillés à la perfection en seulement cinq minutes.

Pizza au porc Lilikoi — The Outrigger Pizza Company

À Maui, vous pouvez obtenir une excellente pizza dans un parking à The Outrigger Pizza Company dirigé par Kevin Laut, originaire de Philly. Essayez sa pizza au porc Lilikoi (fruit de la passion), garnie d'aïoli à l'ail, de porc braisé, d'oignons doux de Maui, de poivrons, de mozzarella et de fromage romano. Une fois sorti de son four fait sur mesure, il est garni de parmesan et de sauce lilikoi. "Vous ne pouvez pas obtenir une pizza aussi bonne dans la plupart des restaurants", a déclaré Guy après avoir goûté la pizza.

Soupe à la queue de bœuf — The Alley Restaurant

A quelques kilomètres de l'aéroport d'Honolulu, vous trouverez The Alley Restaurant, situé dans un bowling. Le chef Glen Ueda travaillait à New York avant de venir à Hawaï. Sa soupe de queue de bœuf, basée sur la recette de sa maman, est parfumée de dattes séchées, d'écorces d'orange, d'anis étoilé, de gingembre, de cacahuètes et de champignons shiitake séchés. Il ajoute du whisky au bouillon à la fin de la cuisson. Il est servi avec une sauce spéciale à base de daikon, de sauce soja, de jus de citron, de flocons de chili et de graines de sésame. "Vous remportez le prix de la meilleure soupe de queue de bœuf au monde", a déclaré Guy à Glenn.

Poulet Mochiko — Boots & Kimo's Homestyle Kitchen

Les frères Rick et Jessie Kiakona rendent hommage à leur père en cuisinant ses recettes chez Boots & Kimo's Homestyle Kitchen à Oahu. Pendant que Rick dirige la police de la maison, Jessie est le chef. Son poulet Mochiko utilise des cuisses de poulet désossées, coupées en morceaux, mélangées à une marinade de sucre, de farine de riz, de fécule de maïs, de sel, de poivre, d'ail et de sauce soja, ainsi que des œufs pour servir de liant. Le poulet est frit et servi avec du riz et une salade de macaronis.

Boeuf Misiake — He'eia Kea Pier General Store and Deli

À He'eia Kea Pier General Store and Deli, le chef Mark Noguchi prépare du bœuf Misiake, un plat qui a pratiquement laissé Guy sans voix. Cela commence par du bœuf mariné dans une sauce teriyaki. Il est sauté dans un wok avant d'être glacé avec une sauce à base de saké, mirin, saké kasu, pâtes de miso blanc et rouge, sauce aux haricots noirs salée et graines de sésame grillées. Servi simplement avec du riz blanc, c'est un avant-goût du Japon à Hawaï.

Ahi Thon Poke — Pêche Fraîche

Chez Fresh Catch, vous trouverez certaines des sélections de fruits de mer les plus frais et une grande variété de poke, y compris le poulpe, les crevettes et le thon Ahi classique. Le chef Reno Henriques abat lui-même le thon. Une fois le poisson coupé en cubes, il le mélange avec du sel et des flocons de piment, de la noix de kukui, de l'eau de piment, de l'huile de sésame, des oignons verts, des oignons blancs et des algues. "Je pourrais m'asseoir ici et manger ça par seau", a déclaré Guy.

Marlin Burger — Nico's Pier 38

Au Nico's Pier 38, le chef d'origine française Nico Chaize propose des plats raffinés à des prix défiant toute concurrence. L'un de ses éléments de menu signature est le hamburger au marlin à double galette. Le poisson frais est réduit en purée et combiné avec de l'oignon, de l'ail, de la moutarde de Dijon et des assaisonnements avant d'être façonné en galettes. il est servi sur un pain à hamburger grillé avec de l'aïoli à la coriandre.

Crevettes croquantes — Camion de crevettes Big Wave

Tout tourne autour des crevettes au Big Wave Shrimp Truck. L'un de leurs meilleurs plats est la crevette croustillante. Les grosses crevettes fraîches sont en papillon, trempées dans une pâte tempura et enrobées de panko avant d'être poêlées. Les portions copieuses ravissent les clients, car 10 pièces sont servies avec du riz et une trempette sucrée et épicée.

Ailes piquantes thaïes — Opal Thai Food

Chez Opal Thai Food, le chef et propriétaire Opal Sirichandhra personnalise avec plaisir les plats pour ses clients. Pour Guy, il a fait des ailes chaudes, qui commencent simplement par des ailes de poulet frites sans aucun enrobage. Mais c'est la sauce qui est spéciale. Il comprend beaucoup d'ail, de pâte de chili, de sauce soja et de nectar de palme. Une fois que la sauce est chauffée dans une poêle, le chef ajoute plus d'ail et les ailes de poulet. Le plat est garni de basilic frit. "C'est le plus d'ail que j'ai eu sur quoi que ce soit", a déclaré Guy.

Chien de Chicago — Hank's Haute Dogs

Dans les années 1950, les parents du Chicagoan Hank Adaniya tenaient un restaurant de hot-dogs à Hawaï. C'est tout naturellement que Hank a ouvert Hank's Haute Dogs à Honolulu. Son meilleur vendeur est le chien de Chicago, qui a les garnitures classiques de moutarde jaune, relish verte, oignon, tomate, cornichon, poivrons sport et sel de céleri. Il expédie même la plupart des ingrédients de Chicago, donc c'est aussi authentique que possible.

Luau hawaïen authentique — Luau de Germaine

Pour un authentique festin hawaïen, rendez-vous au Luau de Germaine, où un cochon entier est cuit de manière traditionnelle dans un four souterrain appelé imu. Le processus commence par le préchauffage du four avec des pierres de lave et du charbon de bois. Ensuite, un porc entier est salé, recouvert de pierres à l'intérieur de la cavité, et placé sur un lit de tiges de bananier, puis recouvert de feuilles de bananier, de toile de jute, d'une bâche et enfin de sable. Après huit heures de cuisson, il est cérémonieusement déterré et servi.

Poulet rôti — Mike's Huli Huli Chicken

Guy retourne au stand de poulet Huli Huli de Mike, qui l'a inspiré à créer son propre four à rôtir à la maison. Le propriétaire Mike Fuse met les oiseaux en saumure dans du sel et du jus de citron pendant la nuit. Ils sont ensuite enrobés d'un enrobage comprenant du paprika, du cumin, de l'origan, du poivre et du poivre de cayenne, avant d'être enfilés sur une broche et placés sur son four personnalisé. Le poulet cuit environ 40 minutes sur du bois hawaïen local. Quand ils sont cuits, c'est "le poulet le plus croustillant que tout le monde essayera sans avoir été frit", dit Guy.

Poke frit - Comme Poke.

Chez Maui's Like Poke. , un food truck dirigé par l'ancien surfeur professionnel Danny Kalahiki, vous y trouverez le poke le plus frais. Sa recette classique commence avec du thon à nageoires jaunes et comprend de l'oignon rouge et du cresson. Mais il utilise ce même plat pour créer deux autres plats : Le Poke Bake a une couche de sauce sur le dessus qui est cuite au four. Et le Fried Poke est finement enrobé de farine, frit et nappé de sauce crack.

Spécial Lechon de porc philippin — Elena's

Chez Elena, les propriétaires Richard Butuyan et sa sœur Melissa Cedillo préservent leur héritage familial en préparant les plats philippins préférés de leur mère Elena, y compris le Pork Lechon Special. Il commence par d'énormes morceaux de poitrine de porc, d'abord bouillis, puis frits. Il est coupé en morceaux et combiné avec des tomates, des oignons, des oignons verts et du sel de mer, et servi sur du riz frit adobo au porc. "C'est comme un chicharron, une côte et du bacon en même temps", a déclaré Guy à propos de la poitrine de porc.

Confit de canard mandrian glacé — Uahi Island Grill

Chez Uahi Island Grill, tout tourne autour des classiques avec une touche, comme le confit de canard à la mandarine glacé. La recette commence par la cuisson du canard dans sa propre graisse, mais avec l'ajout d'anis étoilé. Le glaçage à l'orange comprend du vinaigre de riz, du shoyu, du gingembre et plus d'anis étoilé. Une fois les cuisses de canard croustillantes sur le dessus plat, elles sont servies avec du riz, du brocoli chinois et le glaçage à l'orange.


Le restaurateur new-yorkais Danny Meyer pousse les entreprises de restauration décontractée

Une tasse de chocolat chaud chez Joe.

Longtemps considéré comme un chef de file dans le monde de la gastronomie new-yorkaise, Danny Meyer fait son entrée dans les rangs décontractés de la scène culinaire de la ville.

Le restaurateur Union Square Hospitality Group (USHG), qui englobe une gamme de restaurants à prix élevé tels que la Gramercy Tavern étoilé au Michelin et le Modern, investit dans Joe Coffee, une chaîne de café basée à New York avec 13 établissements dans le ville et deux à Philadelphie.

Il prévoit également d'ouvrir Daily Provisions, décrit sur le site Web de l'USHG comme un «café de quartier», au début de 2017. Le restaurant se concentrera sur le petit-déjeuner, les sandwichs et les salades, selon les rapports, il jouxte le Union Square Cafe de M. Meyer, un restaurant acclamé qui a lancé la carrière de M. Meyer en 1985 et qui a rouvert dans un nouvel emplacement à Union Square en décembre dernier après une fermeture d'environ un an.

Les initiés et les observateurs de l'industrie de la restauration disent que les nouvelles entreprises de M. Meyer en territoire décontracté ne devraient pas surprendre. Au contraire, il suit un livre de jeu établi de nos jours parmi les restaurateurs, qui tirent souvent parti de leur statut et de leur réputation dans la cuisine haut de gamme pour créer des marques à l'extrémité abordable du spectre de la restauration.

Le moteur, disent les professionnels de l'industrie, est que de tels concepts occasionnels sont plus faciles à construire et à reproduire. En d'autres termes, c'est là qu'un restaurateur peut gagner de l'argent réel.


Où acheter de l'art abordable à New York

Où acheter des œuvres d'art abordables à New York La plupart des œuvres d'art accrochées aux murs des galeries de New York ont ​​des prix à couper le souffle. Ce n'est pas parce que votre compte bancaire est loin d'acheter l'une de ces œuvres d'art que vous devez abandonner le rêve de posséder une peinture ou une sculpture originale. Reposant juste en dessous de la façade riche du Nouveau… Lire la suite


Restaurants amusants à New York

1. Brooklyn Farmacy et fontaine à soda

Brookyn Farmacy est une mise à jour de la fontaine à soda classique. La cuisine s'avère délicieuse de courte durée : imagie un fromage grillé fait avec du bon pain et du bon fromage et grillé à la perfection. Mais de qui se moque-t-on ? Le véritable attrait est les coupes glacées et les flotteurs de crème glacée et la tarte à la crème glacée. Vous obtenez le point, et si vous amenez les enfants, vous serez un héros. De plus, après que des parents réfléchis aient laissé tomber quelques indices, ils servent maintenant du vin. Carroll Gardens (brooklynfarmacyandsodafountain.com).

2. Salon de thé Nom Wah

La première maison de dim sum de New York a ouvert ses portes en 1920 dans une rue rugueuse de Doyers Street, criblée de gangs. Après près d'un siècle d'activité, le salon familial est l'une des salles les plus atmosphériques de Chinatown, avec des nappes à carreaux sur des tables Art déco et des lampes vintage & mdashNom Wah est complètement différent des salles de banquet chaotiques qui dominent la scène des dim sum. (L'emplacement de NoLIta est également agréable, sinon aussi amusant.) La nourriture aussi se démarque: essayez le petit pain au porc rôti surdimensionné ultra-moelleux, le rouleau d'œufs en crêpe frit et les aubergines farcies tendres remplies de crevettes épicées - mélange de calmars et de calmars. Quartier chinois (nomwah.com).

3. S'Mac

Faites une promenade savoureuse dans le passé. S&rsquoMac élève un aliment de base de l'enfance au niveau gastronomique avec une douzaine de variétés de macaroni au fromage au choix. La taille &ldquonosh&rdquo est parfaite pour les petits appétits. Ou allez dans l'autre sens et commandez le &ldquomongo&rdquo et planifiez les restes demain. Et le lendemain. N'importe quelle variété, du manuel tout américain à la La Mancha à l'accent espagnol (fromage Manchego miam !), peut être faite sans gluten ou à teneur réduite en lactose. East Village (www.eatsmac.com).

4. Roberta

Partagez une tarte avec la famille dans cette pizzeria de Bushwick qui propose le classique Margherita jusqu'à des sélections plus aventureuses comme le Nightmare on Moore Street, qui propose du taleggio, du radicchio mariné, des échalotes marinées et des piments habanada. Les mangeurs difficiles peuvent créer leur propre chef-d'œuvre de pizza avec plus de 20 garnitures différentes à ajouter à leur tarte. L'original à Bushwick est un restaurant familial proposant de nombreux plats autres que des pizzas, tandis que les emplacements animés de Manhattan dans les halles de marché sont mieux adaptés pour une pizza rapide. Bushwick, Brooklyn (robertaspizza.com).

5. Harlem Shake

Offrez à votre enfant un hamburger Pat LaFrieda et un milk-shake Blue Marble dans cette destination populaire de Harlem qui célèbre la culture du quartier. Le suivi local dévoué et l'ambiance rétro classique donnent l'impression d'être le genre de joint local qui existe depuis toujours. Bientôt, cet endroit sera ce qui vous vient à l'esprit lorsque vous entendez "Harlem Shake", et non le mème de danse de 2013. Harlem (harlemshakenyc.com).

6. Plage des cochons

Ce lieu de Brooklyn est l'endroit idéal pour grignoter des plats de viande dans un cadre amusant de style pique-nique. Vous aurez l'eau à la bouche avec les côtes levées possibles&mdashbaby, le Pig Beach Burger et sa délicieuse sauce secrète, sa poitrine et bien plus encore. Accompagnements comprenant du mac n&rsquo avec du poisson rouge, des cornichons maison et de la salade de chou aux jalapenos fumés. Bonus ajouté ? Les chiots sont les bienvenus dans l'espace extérieur! Prenez une table et louchez et vous pouvez presque imaginer que le paisible canal Gowanus est un affluent de la rivière San Antonio. Gowanus, Brooklyn (pigbeachnyc.com).

7. Friandises Kith

Lorsque Kith, le magasin de streetwear et de baskets, a ouvert le magasin Prospect Heights, il a ajouté une barre de céréales au mélange. La barre de céréales Kith Treats propose plus de 20 céréales différentes, y compris des classiques comme les galets fruités et le croustillant à la cannelle, plus de 20 garnitures et plusieurs options de lait. Non seulement vous pouvez faire des combos de céréales personnalisés, mais d'autres friandises à base de céréales comme des tourbillons de crème glacée aux céréales et des milkshakes aux céréales sont également au menu. C'est tellement amusant de manger comme un enfant. Noho et Flatbush, Brooklyn (kith.com).

8. Benihana

Cette chaîne asiatique transforme le teppanyaki, une technique de grillade japonaise, en dîner-théâtre : la crevette volante est un numéro qui ne vieillit jamais. C'est ringard ? Oui! Et c'est un plaisir fantastique que votre enfant adorera. Vous pourriez même en profiter aussi. Midtown Ouest (benihana.com).

9. Secouez la cabane

Nous vous faciliterons la tâche : emmenez les enfants au Shake Shack. Ce favori local a réinventé avec succès la roue et introduit des hamburgers juteux et des milkshakes épais pour une nouvelle génération. Un bonus pour les mangeurs contemporains est le menu végétarien de bonne taille : il y en a pour tous les goûts. Mieux encore, un enfant peut être un enfant, être un peu plein d'entrain et un peu bruyant et ne pas déranger la scène. Divers emplacements (shakeshack.com).

10. Sérendipité 3

Le menu de ce restaurant fantaisiste ravira à coup sûr tous les âges ! Des boissons signature "Frrrozen" comme le chocolat chaud, le suprême de fraise et la glace rose aux tartes, aux bananes fendues et aux tartes, chaque gourmand sera pleinement satisfait. Les enfants peuvent choisir parmi plusieurs hamburgers différents et une variété de sandwichs comme l'Ultimate BLT sur du pain challah. Lenox Hill (serendipity3.com).

11. Dinosaure Bar-B-Que

Ce qui a commencé dans les années 80 comme un stand de concession mobile est devenu un lieu de barbecue incontournable pour les familles. Il y a beaucoup d'options de porc, de hamburgers et de poitrine, mais les plats typiques sont accompagnés de sélections d'œufs farcis flair&mdashcreole, de poisson-chat bronzé et de sandwich au portobello fumé. Les petits se régaleront d'accompagnements tels que le macaroni au fromage et la crème de maïs, bien que les parents voudront que leurs enfants optent pour les légumes verts mijotés ou la salade de pois chiches au brocoli (un vœu pieux). Harlem et Gowanus, Brooklyn (dinosaurbarbque.com).

12. American Girl Café

La prochaine fois que vous vous aventurez dans une sortie en famille, assurez-vous que les poupées américaines de vos enfants sont en remorque. L'American Girl Place Cafe du Rockefeller Center offre aux clients la possibilité de dîner avec leurs chariots, que ce soit le thé de l'après-midi avec des scones et des petits pains, ou un délicieux déjeuner au poulet tendre (peut-être des pâtes Bow Tie pour ceux qui ont une palette plus mature). Une fois que vous avez terminé votre repas, laissez votre équipe explorer le magasin et trouver de jolies tenues et accessoires pour leurs meilleures amies. Midtown Ouest (americangirl.com).

13. Le vertige

Ce « finer dîner » de quartier est perpétuellement animé et familial : les petits adorent le menu pour enfants et les parents peuvent parcourir le menu complet qui propose des hamburgers, des salades, des sandwichs au petit-déjeuner et des réconfortants comme le pain de viande au bacon. Park Slope, Brooklyn (dizzys.com).

14. Robinet noir

Burgers, shakes (et bières artisanales pour les 21+). Y a-t-il autre chose dont un gourmet new-yorkais éprouvé a besoin ? Black Tap canalise un déjeuner américain classique et lui donne une touche new-yorkaise, ce qui signifie qu'il a un avantage. Le décor est du hip-hop et du rock & roll à l'ancienne, et la nourriture est tout sauf ennuyeuse : des hamburgers à base de bœuf, de bison, d'agneau, de dinde, de chorizo ​​et de falafel, et des accompagnements comprenant du brocoli teriyaki, des choux de Bruxelles croustillants et du mexicain. Avocat. Les signatures & ldquoCrazy Shakes & rdquo ont été très recherchées avec des noms tels que The Cotton Candy Shake, Sour Power, Sweet n Salty et The Cookie Shake. Soho, Herald Square, Midtown West (blacktap.com).

15. Le dîner Stardust d'Ellen

Venez pour la nourriture, restez pour les airs. Ce restaurant kitsch de Times Square a des serveurs qui chantent et de nombreux acteurs de Broadway et mdash divertiront les enfants pendant qu'ils attendent leurs crêpes ou leurs hamburgers. Les serveurs performants acceptent même les requêtes. Pensez à quel point vos tout-petits adoreront entendre une interprétation en direct de &ldquoLet It Go&rdquo pendant leur repas. Des spectacles sont également programmés en soirée. Times Square (ellensstardustdiner.com).

16. Tasse à thé d'Alice

Considérez ceci comme votre billet pour le Tea Party du Chapelier fou. Dans ce joli café, les petits peuvent profiter d'un service spécialement conçu pour eux. Le petit-déjeuner et le brunch sont des moments privilégiés pour les visites et vous pouvez commander de délicieuses omelettes, des œufs, des scones, du saumon fumé bénédictine et une variété de crêpes et de gaufres. Au menu, vous trouverez de délicieux sandwichs (pensez à la salade de poulet au curry, jambon forêt noire et gruyère, fond de thon, BLT) et de savoureuses options de service à thé. Upper West Side, Upper East Side (alicesteacup.com).

17. Dîner de Big Daddy

Tout est plus vrai que nature dans ce restaurant survolté, du décor intense aux portions généreuses. Les enfants apprécieront les hot-dogs et les mini-crêpes aux morceaux de chocolat, puis découvriront les souvenirs de la culture pop qui tapissent les murs pendant qu'ils attendent leur nourriture. Amenez tout votre clan pour l'une des soirées-questionnaires mensuelles en famille, ou organisez le prochain anniversaire de votre enfant dans la salle de fête du restaurant. Gramercy (bigdaddysnyc.com).

18. Cow-girl

Le menu pour enfants de cet endroit du sud-ouest propose de nombreux plats à des prix raisonnables, y compris le célèbre Frito Pie, que les petits apprécieront de manger tout droit sorti du sac. Parmi les autres favoris sur le thème de la frontière, citons les &ldquocorndoggies&rdquo et les sammys de porc effiloché, servis avec des frites et des épis de maïs. Terminez un repas déchirant avec le &ldquo#1 meilleur dessert de tous les temps&rdquo,&rdquo un sundae à la crème glacée de la taille d'un partage qui ressemble à une pomme de terre au four. Village de l'Ouest (cowgirlnyc.com).

19. Le garage à hamburgers

Ce joint élégant rappelle le bon vieux temps des voyages en famille et des prix du carburant nettement inférieurs. Au début, le thème de la carrosserie et de la station-service peut vous sembler moins qu'appétissant, mais l'ancien garage propose une atmosphère accueillante avec de jolies galettes de choix, sans parler d'un long menu sans gluten. Long Island City, Queens (theburgergarage.com).

20. Déjeuner de chien qui aboie

There&rsquos really something for everyone at this canine-themed mini-chain of luncheonettes: a Philly cheese steak wrap, po boy sandwiches, burgers, hearty salads, fried chicken and special desserts like the Barking Dog Banana Split, Barking Dog Sundae and Chocolate Brownie Sundae. With such a hearty array of pancakes, waffles, omelets, frittatas and wraps, there might even be enough leftovers for a doggie bag. See what we did there? Upper East Side (barkingdog94.com).

21. Eataly

If you can&rsquot book a flight to the Amalfi Coast, enjoy a taste of Italy right here in NYC thanks to Eataly&mdashthe mecca for all-things pasta, seafood, meats and, of course, gelato. Part grocery store, part restaurant and completely fabulous, Eataly serves as more than just a location to dine if you&rsquore craving pasta&mdashit&rsquos a gateway to the Italian culture and offers tours, classes and other events that make the experience worthwhile. Flatiron and Financial District (eataly.com).

22. Kellogg’s NYC

Cereal is a Saturday-morning staple for all kids that oftentimes includes a Kellogg's product. But make no mistake, this Union Square hotspot is no ordinary breakfast outpost. Expect a unique twist on classic flavors you know and love, such as Life in Color (which is a combination of Fruit Loops, lime zest, marshmallows and passion fruit jam). Did you know that Milk Bar&rsquos Christina Tosi created the menu selection, so you know you're in for something special. But for those with a creative mind (and appetite), use your visit to the restaurant as an opportunity to create your own wonky morning meal. Sure it's a cereal restaurant, but by the time you're through, expect a sugar rush. But no complaints here! Union Square (kelloggsnyc.com).

23. Junior’s Restaurant

This New York institution's claim to fame is the rich, fluffy cheesecake, which comes in several varieties like red velvet and devil&rsquos food&mdashbut we like to work our way up to the sweet slab of loveliness. Beginning with the perfectly salty-sour pickles and other crunchy bites that are served before every meal, little ones can peruse the appropriately-titled Junior Menu and choose from a selection of kiddie diner favorites like grilled cheese and chicken fingers. Various locations (juniorscheesecake.com).

24. Hard Rock Cafe

We know, most New Yorkers avoid Times Square, but this Hard Rock Café is nirvana for little music fans raised on the Beatles and the Stones. While you wait for your table, ooh and ahh over the memorabilia filling the walls: James Brown&rsquos golden suit, Billy Joel&rsquos motorcycle, the doors from the Abbey Road studios and signed guitars everywhere. The music is loud and the beats are rockin&rsquo&mdasheven the most cynical New Yorkers will be air drumming and chair dancing. Times Square (hardrockcafe.com).

25. Max Brenner

At the Union Square emporium, chocolate-filled pipes weave around the ceiling and decadent confections sit atop tightly packed tables. With a menu that instructs guests to "Get addicted, be happy," this isn't a place for self-control. Expect chocolate to show up in some unexpected places, like waffle fries dusted with chili and cocoa powder and a dessert pizza made to share. The whimsical kids' menu includes such delicacies as the Chocolate Oatmeal Trophy and the Melting Marshmallow Crepe (with gummy bears, vanilla ice cream and, of course, more chocolate). Sweet tooths, rejoice! Greenwich Village (maxbrenner.com).


48,000 Students With Disabilities Not Getting Help They Need, DOE Admits

MANHATTAN &mdash The Department of Education admitted Wednesday that more than 48,000 of its special needs students did not get the legally required help they were entitled during the past school year.

But at least it was not as bad as it was the year before.

A new DOE report detailing demographic data of students with disabilities showed that approximately 27 percent of the roughly 193,000 students with disabilities were in schools that were not fully meeting their needs &mdash like counseling for behavior disorders, speech therapy for language delays, occupational therapy for motor delays or visual services for vision impairments &mdash mandated by their Individualized Education Program (IEPs.)

That was down from a year ago when 41 percent of students who were only getting partial or none of their services, according to the report.

&ldquoThe fact remains that over 25 percent of students with disabilities &mdash nearly 50,000 students &mdash are still going without all of the special education services they are entitled to receive under law,&rdquo Kim Sweet, executive director of Advocates for Children of New York, said in a statement. &ldquoNYC has a lot of work to do.&rdquo

Watchdogs are concerned that without getting their mandated support services, many children with disabilities are unable to meet their academic and developmental goals. Only 10 percent of students with disabilities passed the state English exam given to the city&rsquos third through eighth graders least year, Sweet pointed out.

Under federal law, the city must ensure that students with disabilities are in the "least restrictive" environment possible, which means that neighborhood schools must accommodate these children rather than shunting them off elsewhere. But these schools don't always have the staff and other resources to provide kids what they need.

Roughly 19 percent of the city's 1.1 million students have IEPs.

A middle schooler with an IEP mandating a seat in a mixed math class of disabled and non-disabled students co-taught by a special education teacher and general education teacher, for instance, might instead be placed in a general ed class for the subject.

Staten Island&rsquos District 31 had the most students with IEPs, at more than 15,400, followed Manhattan&rsquos District 2 (which includes TriBeCa, Greenwich Village, Gramercy and the Upper East Side) and the Bronx&rsquos District 10 (which includes Riverdale, Fordham, Belmont and Kingsbridge).

Lori Podvesker, of the advocacy group INCLUDEnyc, was not surprised to see Staten Island&rsquos high number of students with special needs.

&ldquoIt&rsquos incredibly insular. It&rsquos not necessarily what you know, but who you know,&rdquo she said, adding that families in the borough have strong political clout. &ldquoThey have some fantastic parent advocates out there,&rdquo she said.

Certain districts have a tougher time meeting the needs of students, she added, because of such problems as a shortage of bilingual therapists.

&ldquoThe poorer the district is, the more likely the need for bilingual therapists. And that&rsquos not happening.&rdquo

The DOE&rsquos report conceded the dearth of special needs educators.

&ldquoOne core challenge is a shortage of qualified teachers for certain license areas, notably bilingual special education teachers and secondary special education teachers,&rdquo the report said. &ldquoThe DOE is actively seeking to address this challenge through large scale and targeted efforts to expand our special education pipeline, engagement with union partners, and work with the New York State Education Department to revisit policies and identify new strategies to increase the availability of appropriately trained and certified teachers.&rdquo

The DOE also has long had problems tracking IEPs through its custom-made program Special Education Student Education System (SESIS), which led to a lawsuit from the Public Advocate&rsquos office.

The city is now investing $16.2 million to improve the system over the next several years.


9 Favorite Foodie Destinations on Route 66

Route 66, the mythic gateway road that led from Lake Michigan to the Pacific Coast, was in danger of being completely forgotten in the late 20th century as super highways replaced the main artery in each state. But in recent years there has been a resurgence of interest in the “Mother Road” as business owners, preservationists and travelers have banded together to save and support some of the route’s most famous landmarks.

Route 66: America's Longest Small Town

This is the book cover to a history of Route 66 by Jim Hinckley with photos by Jim and Judy Hinckley.

A new book, Route 66: America’s Longest Small Town by Jim Hinckley, is a photographic journey that travels from Chicago, Illinois to Santa Monica, California and serves as both a history of the iconic highway as well as a welcome update on the attractions and businesses that are still in operation and thriving such as local diners, fast food drive-ins and rustic steakhouses.

Thanks to this book you can map out a Route 66 road trip and experience some of the delicious cuisine and comfort foods that travelers have enjoyed along the highway for decades. Here is just a small sampling of the book's foodie mainstays that you can visit as you wander from Illinois to California.

Lou Mitchell’s Bakery and Restaurant

Lou Mitchell's Restaurant & Bakery

This iconic Chicago eatery, located on the fabled Route 66, has been in operation since 1923 and is a particularly popular breakfast destination.

Located at the beginning of Route 66 on 565 W. Jackson Boulevard in Chicago, this local landmark has been in operation since 1923 and, as their exterior sign proudly proclaims, “Serving the world’s finest coffee.” Breakfast is their specialty and the locals rave about the jumbo omelets, fluffy pancakes, malted Belgian waffles and fresh squeezed juices (orange and grapefruit). Continuing a long-standing tradition of hospitality, Lou Mitchell's offers arriving patrons complimentary doughnut holes and milk duds. Could this inspire a new trend?

The Berghoff Restaurant in Chicago

A city favorite since 1989, this landmark establishment on Route 66 is still in operation, serving up German-American specialities like wiener schnitzel and creamed spinach.

Another Chicago institution, this family run restaurant can lay claim to being the oldest eatery on Route 66 that has been in almost continuous operation since 1898. Located in the city’s theater district, the Berghoff is famous for its German-American cuisine and an atmospheric interior of dark wood, stained glass and gold lamps. Among the popular dishes are the Kartoffelsuppe Mit Thuringer (Munich style potato soup with smoked Thuringer), wiener schnitzel, duck strudel, creamed spinach and Black Forest cake. Despite the old school ambiance, the Berghoff’s menu includes plenty of contemporary touches such as gluten-free dishes and a range of craft beers.

The Cozy Dog Cafe

Famous for its "cozy dogs" (weiners baked in cornbread on a stick), this road food icon is still in operation in Springfield, Illinois.

Ed Waldmire and his wife Virginia expanded a hot dog stand business into three locations in Springfield, Illinois in the late Forties which featured their famous hot dog on a stick - the Cozy Dog (a weiner baked in cornmeal). Eventually the Cozy Dog Drive-In, which was established in 1949 and located on Route 66’s South Sixth Street, became their main focus. Although it moved into a new location next door in 1996, the fast food legend continues to serve up its signature dog along with burgers, fries, sandwiches (ham and egg, grilled cheese, etc.) and breakfast items.

Waylan's Ku Ku Burger

The famous green and yellow neon sign still adorns this popular Route 66 mainstay in Miami, Oklahoma which still boasts the best burgers around.

When driving through Miami, Oklahoma keep a lookout for a towering green and yellow neon sign bordered by a cuckoo bird in a chef hat and a soft serve vanilla cone. Welcome to Waylan’s Ku Ku Burger, a must-visit destination for hamburger aficionados since 1965. Their juicy quarter pound Ku Ku burger that comes on a toasted bun with all the trimmings is still the main lure but be sure to try one of their classic malts, milk shakes or soft serve ice creams.

Big Vern's Steakhouse and Saloon

The best place to get a classic grilled steak with all the fixings in Shamrock, Texas is this popular Route 66 institution.

If you happen to find yourself in Shamrock, Texas and smell the enticing aroma of grilled meat, then you are probably in the vicinity of Big Vern’s Steakhouse on 12th Street. A longtime favorite among Route 66 sojourners, Big Vern’s is famous for their ribeye, New York strip and filet mignon dinners. Diners also rave about their homemade beer bread, crisp green salads and fruit cobblers.

El Comedor De Anayas Restaurant

El Comedor Restaurant

This popular Tex-Mex restaurant in Moriaty, New Mexico is easy to find on Route 66. Just look for the towering neon rotosphere outside the restaurant.

For years this family-owned Mexican restaurant was les place to stop for lunch or dinner on Old Hwy 66 in the tiny town of Moriarty, Texas. Distinguished by the iconic neon rotosphere outside the restaurant, the no-frills interior is frequented by folks with an appetite for authentic chile rellenos, enchiladas, tamales and taco salads. Although El Comedor has recently changed management and their name (it is now called El Rey Comedor), it continues to serve the traditional cuisine that made it an essential stop on the drive out West.

Western View Diner & Steakhouse

Western View Steak House & Coffee Shop

In operation since 1937, this popular community restaurant in Albuquerque, New Mexico serves up classic roadhouse food like triple decker sandwiches.

When you enter this landmark roadhouse on Central Avenue NW in Albuquerque, New Mexico, say goodbye to the outside world and hello to 1937, the year Western View Diner & Steakhouse first opened. The ambiance and the daily fare hasn’t changed much since then which is probably why it remaina a community favorite. Enjoy triple-decker sandwiches, green chile chicken soup, beef tips over noodles or the special house dessert - Bavarian cream berry pound cake. And breakfast is served all day.

Miz Zip's Cafe

Hamburgers and homemade pies are the main attraction at this Route 66 landmark in Flagstaff, Arizona.

First-rate comfort food served in a cozy, informal setting has always been the allure of this Flagstaff, Arizona institution that is well known for its burgers and homemade pies. Miz Zip's was opened in 1952 by Norma and Bob Leonard and continues to serve classic American diner food but some folks drop in just to order pie a la mode from a tempting selection of daily offerings.

The Sycamore Inn Steak House

The Sycamore Inn Steak House

Located in Rancho Cucamonga, California, this rustic restaurant has been a fine dining establishment since 1848 and specializes in steaks and seafood.

Dating back to 1848 the Sycamore Inn in Rancho Cucamonga, California was first a tavern and post office, then a stop for the Butterfield stagecoach and finally a steak house that enjoyed a steady stream of customers from Route 66 during its heyday. Today the landmark location is a fine-dining establishment with such classy fare as oysters Rockefeller, rack of lamb, porterhouse steak, Australian lobster tail and Grand Marnier souffle. There is also an excellent wine bar and a full range of craft cocktails from Pear Flower Martinis to Rye Manhattans.


Voir la vidéo: This is the only way to eat a slice of New York-style pizza. (Janvier 2022).