Recettes traditionnelles

Gâteau profiterol

Gâteau profiterol

Faire bouillir l'eau avec le sel, le sucre et la margarine. Lorsqu'elle bout, verser toute la farine et mélanger vigoureusement pendant 2 minutes jusqu'à ce que la composition soit homogène et se décolle délicatement des parois du bol. chacun jusqu'à ce qu'il soit complètement incorporé. Puis mettez le bicarbonate de soude. trempé avec du jus de citron. Si la pâte est molle, ajoutez 1 à 2 cuillères à soupe de farine. elles ne collent pas. Mettez la plaque au four sur la bonne chaleur et enfournez pendant 15 minutes sans ouvrir le four, jusqu'à ce que les beignets gonflent et dorent Sortez-les de la poêle sur une assiette et laissez-les refroidir.

Vous aurez besoin de faire cuire plusieurs plaques.Margariner les morceaux et bien mélanger jusqu'à ce que tout fonde.Faire fondre le chocolat avec l'huile ou avec 1-2 cuillères à soupe de lait dans un bol au bain-marie et laisser refroidir.

Battre la chantilly et en mettre 3 cuillères à soupe dans la crème préparée précédemment.Sur un lit rond mettre les beignets en cercle, puis avec une cuillère mettre de la crème de poulet sur chacun, puis de la chantilly et encore de la crème beignets et chantilly en plusieurs couches jusqu'à ce que vous ayez fini le beignet.La dernière couche sera de crème fouettée étalée sur tous les beignets puis toute la crème fouettée sur le trt et sur ses bords.Le glaçage fondu est étalé à la cuillère sur l'ensemble du gâteau et sur les bords et laisser refroidir quelques heures.Il est servi avec ou sans glace au chocolat.


Comment faire une pâte feuilletée avec de la pâte ecler pour le gâteau de Saint Honoré ?

J'ai chauffé le four à 220 C SANS ventilation (chaleur voûte et sole) respectivement au maximum si vous avez un four à gaz.

J'étale la pâte feuilletée très froide sur un papier cuisson et en découpe un disque de 26 cm (avec un cercle en métal). Les bords peuvent être utilisés pour autre chose & # 8211 sels ou tartes au fromage par exemple. J'ai découpé le papier sulfurisé pour qu'il ne flotte pas dans le four et j'ai déplacé le disque de pâte sur un plateau. J'ai piqué la pâte avec une fourchette et je l'ai graissée avec de l'oeuf battu avec un peu de sel. Je n'aurais pas dû le graisser au milieu, mais seulement le bord de 3 cm de large (le médium huilé brunira beaucoup).

Avec le chic équipé d'une étoile à deux branches avec une ouverture de 3 cm, j'ai dessiné un cercle de pâte ébouillantée à une distance de 1,5 à 2 cm du bord de la feuille. J'ai utilisé une platine pour cette opération. La pression sur le poteau doit être constante et la main sûre pour tracer un cercle d'épaisseur uniforme.

J'ai mis le plateau au réfrigérateur pendant 10 minutes. Ensuite, je l'ai mis au four préchauffé à 220 C (SANS ventilation) pendant 15 minutes puis, sans ouvrir le four, j'ai allumé la ventilation et j'ai réduit la température à 180 C. J'ai fait cuire le dessus pendant encore 8 à 10 minutes. Il doit grandir et brunir. Parce que le milieu (graissé à l'œuf) a un peu bruni, j'ai décidé de le protéger avec un disque en papier d'aluminium après les 20 premières minutes.

J'ai retiré la pâte feuilletée du four et retiré le papier d'aluminium du centre. Est magnifique! Il a beaucoup grandi, il est plié et rouge. La vessie a été faite au milieu (même si je l'ai piqué avec une fourchette) mais ce n'est pas un problème. Après refroidissement, appuyez légèrement avec vos doigts et cassez ce gonflement.

Comment faire des mini choux pour la couronne de gâteau ecler ?

J'ai rallumé le four à 220 C SANS ventilation. Du reste de la pâte j'ai façonné des petits choux (j'ai changé la grosse pâte en forme d'étoile par une plus petite & #8211 1 cm & #8211 lisse & #8211 avec un simple trou rond). J'ai rempli un grand plateau également en forme de choux à 2,5 cm et avec une distance entre eux. Avec mon doigt humidifié avec de l'eau froide, j'ai aplati leurs pointes. 20 étaient plus gros (3 cm) et environ 10 (au milieu) plus petits & # 8211 ces supr pour autre chose. En gros il nous faut environ 20 choux pour la couronne de ce gâteau éclair. Remplissez le reste et mangez-les séparément

J'ai également fait cuire ces mini choux pendant 15 minutes à 220 C SANS ventilation et encore 10 minutes à 170 C avec ventilation. Ces choux sont prêts ! Ils ont grandi magnifiquement, ils sont rouges et bien. Je les ai laissés refroidir dans la poêle. Après cuisson, ils ont env. 4cm de diamètre.


Gâteau Profitérol - Recettes

amuse-bouche & # 8211 un dessert spectaculaire pour un anniversaire spécial : 3 ans de Dulcinele, 3 ans pendant lesquels je me suis battu avec moi-même, pour ne pas abandonner, pour trouver le temps d'expérimenter, d'améliorer et de suivre ma passion, d'essayer encore et encore, bien qu'à plusieurs reprises j'ai échoué.
Et parce que je voulais quelque chose qui définirait mon style de blog, c'est-à-dire simple, sain (mais pas diététique) et en effet j'ai choisi quelque chose de français : Croquembouche & #8230 Ce dessert est pratiquement un gâteau fait de beignets profiteroles fourrés à la crème vanillée et collés au caramel (les tranches environnantes sont aussi au caramel, je vais vous montrer comment elles sont faites ci-dessous), d'après ce que j'ai compris il est utilisé comme gâteau de la mariée dans La France.

Si vous regardez de plus près les photos, vous verrez que ma tourelle a deux couleurs, c'est parce que je suis au premier essai de ce genre et je ne suis PAS un pâtissier professionnel (je pourrais faire un comptoir et vous dire que je l'avoir désiré, mais en fait j'ai fait trop peu de caramel et je l'ai brûlé par dessus, et à la deuxième tranche de caramel il est ressorti blond). Bon, des détails, des détails & #8230 Avec quelque chose que je peux être totalement honnête : c'était délicieux, ça a l'air super et j'espère que vous me croirez sur parole quand je vous dis que ce n'est pas très compliqué à réaliser.

  • 100 g de beurre (80% de matière grasse)
  • 125 ml de lait
  • 125 ml d'eau
  • une cuillère de sucre
  • une pincée de sel
  • 150g de farine
  • 4 œufs moyens
  • 2 oeufs
  • 120g de sucre semoule blanc
  • 2 cuillères à soupe de farine
  • 500 ml de lait chaud
  • 30g de beurre
  • 2 cuillères à café de sucre vanillé (ou vanille de toute sorte)

La crème à la vanille est très simple, j'ai déjà une recette sur le site, mais elle demande beaucoup de jaunes (et, honnêtement, c'est beaucoup plus crémeux). Si vous voulez des alternatives moins chères, je vais vous aider : faire fondre le beurre à feu doux dans une casserole avec une pincée de sel et de sucre. La farine est dissoute dans quelques cuillères à soupe de lait chaud et ajoutée au mélange avec le reste du lait. Battez légèrement les œufs avec une fourchette (comme pour la garniture) et ajoutez-les au mélange de lait lorsqu'il est sur le point de bouillir, en remuant vigoureusement avec un fouet (car nous ne voulons pas vraiment de l'omelette) jusqu'à ce que l'œuf se dissolve complètement dans le lait. En quelques minutes, le mélange coagulera (vous devez remuer lentement en continu) et commencera à bouillir lentement. Retirez la crème du feu et ajoutez la vanille (j'ai mis une enveloppe de sucre vanillé bourbon car à l'époque je n'avais pas de vraie vanille).

La crème est emballée dans du papier d'aluminium et laissée refroidir (ou mettre une feuille alimentaire sur le dessus, même collée à la surface de la crème, afin de ne pas produire de condensation).
Beignets
ce sont en fait de la pâte à éclairs : de l'eau avec du lait, du beurre et du sucre sont mis sur le feu jusqu'à ce que le beurre fonde et que le sucre se dissolve. Ajoutez ensuite toute la farine et mélangez bien en prenant soin de ne pas rester grumeleuse. Gardez à feu doux pendant quelques minutes jusqu'à ce que la pâte se détache des parois de la casserole. Une fois qu'il a un peu séché, mettez l'auat dans un bol et mélangez. Ajoutez les œufs un à un en mélangeant après chacun (vous pouvez aussi utiliser une cuillère en bois, vous n'êtes pas obligé d'embrasser un mixeur, mais je suis paresseux et ça engourdit ma main). Une fois les œufs incorporés, la pâte doit avoir une consistance crémeuse, mais elle doit encore être tenue assez fermement (pour ne pas être très aqueuse, car sinon la profiterole ne sera pas pelucheuse). Remplissez un pos avec de la pâte et mettez un dui dans l'étoile (ou un sac plus dur, et coupez un peu en haut). Placer des tas de profiteroles dans une plaque recouverte de papier sulfurisé et graissée d'huile (avec cette pâte j'ai obtenu environ 2 plaques et demie, soit environ 55 beignets). Mettre au four préchauffé à 160-170 degrés, environ 20 minutes. Vous remarquerez qu'ils vont bientôt commencer à gonfler. Mon petit était très heureux de les garder et de me faire savoir qu'ils allaient exploser. Après avoir acquis une belle croûte, cuivrée, on les sort du four et on les laisse refroidir sur une grille. assemblage: Chaque beignet est rempli de crème, soit à l'aide de la pos avec un petit dui (j'ai utilisé l'ustensile ci-dessous que j'ai du supermarché), soit à l'aide d'un cornet en papier plus dur et mis de côté sur une assiette. Soyez très prudent lorsque vous le faites caramel : mettre sur le feu, dans une casserole, une tasse de sucre et quelques cuillères à soupe d'eau, et mélanger jusqu'à ce que le sucre soit presque fondu, ne pas remuer, maintenir à feu doux jusqu'à formation d'un caramel doré. Faites encore très attention, le caramel est extrêmement chaud et je sais sur ma peau que ce n'est pas une blague avec ça.
Trempez chaque profiterole dans du caramel chaud (attention, travaillez avec le caramel rapidement & #8211 car il sèche immédiatement) et placez-le à l'envers sur du papier sulfurisé. Lorsqu'elles ont refroidi, les tremper dans du caramel sur le côté et les coller sur l'assiette avec la face peinte de caramel durci à l'extérieur.


La décoration en sucre est super simple à réaliser, il suffit de tremper deux fourchettes dans du caramel et de secouer un peu au dessus du moule puis de toucher les assiettes et de les retirer pour former des brins de caramel qui entourent le gâteau. Cette fois, je cherchais l'inspiration ici. J'espère qu'à un moment donné je pourrai faire mes propres vidéos avec diverses techniques qui, bien que simples, semblent très compliquées lorsqu'elles sont expliquées en mots et en images.

J'espère que je ne me suis pas démoralisé, croyez-moi sur parole que ce dessert est assez facile à faire, et l'effet est wow ! En attendant la prochaine envie de quelque chose de sucré, je vous souhaite une merveilleuse semaine!


Gâteau Profitérol - Recettes

amuse-bouche & # 8211 un dessert spectaculaire pour un anniversaire spécial : 3 ans de Dulcinele, 3 ans pendant lesquels je me suis battu avec moi-même, pour ne pas abandonner, pour trouver le temps d'expérimenter, d'améliorer et de suivre ma passion, d'essayer encore et encore, bien qu'à plusieurs reprises j'ai échoué.
Et parce que je voulais quelque chose qui définirait mon style de blog, c'est-à-dire simple, sain (mais pas diététique) et en effet j'ai choisi quelque chose de français : Croquembouche & #8230 Ce dessert est pratiquement un gâteau fait de beignets profiteroles fourrés à la crème vanille et collés au caramel (les tranches environnantes sont aussi du caramel, je vous montrerai comment elles sont faites ci-dessous), d'après ce que j'ai compris il est utilisé comme gâteau de la mariée dans La France.

Si vous regardez de plus près les photos, vous verrez que ma tourelle a deux couleurs, c'est parce que je suis au premier essai de ce genre et je ne suis PAS un pâtissier professionnel (je pourrais faire un comptoir et vous dire que je l'avoir désiré, mais en fait j'ai fait trop peu de caramel et je l'ai brûlé par dessus, et à la deuxième tranche de caramel il est sorti blond). Bon, des détails, des détails & #8230 Avec quelque chose que je peux être totalement honnête : c'était délicieux, ça a l'air super et j'espère que vous me croirez sur parole quand je vous dis que ce n'est pas très compliqué à réaliser.

  • 100 g de beurre (80% de matière grasse)
  • 125 ml de lait
  • 125 ml d'eau
  • une cuillère de sucre
  • une pincée de sel
  • 150g de farine
  • 4 œufs moyens
  • 2 oeufs
  • 120g de sucre semoule blanc
  • 2 cuillères à soupe de farine
  • 500 ml de lait chaud
  • 30g de beurre
  • 2 cuillères à café de sucre vanillé (ou vanille de toute sorte)

La crème à la vanille est très simple, j'ai déjà une recette sur le site, mais elle demande beaucoup de jaunes (et, honnêtement, c'est beaucoup plus crémeux). Si vous voulez des alternatives moins chères, je vais vous aider : faire fondre le beurre à feu doux dans une casserole avec une pincée de sel et de sucre. La farine est dissoute dans quelques cuillères à soupe de lait chaud et ajoutée au mélange avec le reste du lait. Battez légèrement les œufs avec une fourchette (comme pour la garniture) et ajoutez-les au mélange de lait lorsqu'il est sur le point de bouillir, en remuant vigoureusement avec un fouet (car nous ne voulons pas vraiment de l'omelette) jusqu'à ce que l'œuf se dissolve complètement dans le lait. En quelques minutes, le mélange coagulera (vous devez remuer lentement en continu) et commencera à bouillir lentement. Retirez la crème du feu et ajoutez la vanille (j'ai mis une enveloppe de sucre vanillé bourbon car à l'époque je n'avais pas de vraie vanille).

La crème est emballée dans du papier d'aluminium et laissée refroidir (ou mettre une feuille alimentaire sur le dessus, même collée à la surface de la crème, afin de ne pas produire de condensation).
Beignets
ce sont en fait de la pâte à éclairs : de l'eau avec du lait, du beurre et du sucre sont mis sur le feu jusqu'à ce que le beurre fonde et que le sucre se dissolve. Ajoutez ensuite toute la farine et mélangez bien en prenant soin de ne pas rester grumeleuse. Gardez à feu doux pendant quelques minutes jusqu'à ce que la pâte se détache des parois de la casserole. Une fois qu'il a un peu séché, mettez l'auat dans un bol et mélangez. Ajoutez les œufs un à un en mélangeant après chacun (vous pouvez aussi utiliser une cuillère en bois, vous n'êtes pas obligé d'embrasser un mixeur, mais je suis paresseux et ça engourdit ma main). Une fois les œufs incorporés, la pâte doit avoir une consistance crémeuse, mais elle doit encore être maintenue suffisamment fermement (pour ne pas être très aqueuse, car sinon la profiterole ne sera pas pelucheuse). Remplissez un pos avec de la pâte et mettez un dui dans l'étoile (ou un sac plus dur, et coupez un peu en haut). Placer des tas de profiteroles dans une plaque recouverte de papier sulfurisé et graissée d'huile (avec cette pâte j'ai obtenu environ 2 plaques et demie, soit environ 55 beignets). Mettre au four préchauffé à 160-170 degrés, environ 20 minutes. Vous remarquerez qu'ils vont bientôt commencer à gonfler. Mon petit était très heureux de les garder et de me faire savoir qu'ils allaient exploser. Après avoir acquis une belle croûte, cuivrée, on les sort du four et on les laisse refroidir sur une grille. assemblage: Chaque beignet est rempli de crème, soit à l'aide de la pos avec un petit dui (j'ai utilisé l'ustensile ci-dessous que j'ai du supermarché), soit à l'aide d'un cornet en papier plus dur et mis de côté sur une assiette. Soyez très prudent lorsque vous le faites caramel : mettre sur le feu, dans une casserole, une tasse de sucre et quelques cuillères à soupe d'eau, et mélanger jusqu'à ce que le sucre soit presque fondu, ne pas remuer, maintenir à feu doux jusqu'à formation d'un caramel doré. Faites encore très attention, le caramel est extrêmement chaud et je sais sur ma peau que ce n'est pas une blague avec.
Trempez chaque profiterole dans du caramel chaud (attention, travaillez avec le caramel rapidement & #8211 car il sèche immédiatement) et placez-le à l'envers sur du papier sulfurisé. Lorsqu'elles ont refroidi, les tremper dans du caramel sur le côté et les coller sur l'assiette avec la face peinte de caramel durci à l'extérieur.


La décoration en sucre est super simple à réaliser, il suffit de tremper deux fourchettes dans du caramel et de secouer un peu au dessus du moule puis de toucher les assiettes et de les retirer pour former des brins de caramel qui entourent le gâteau. Cette fois, je cherchais l'inspiration ici. J'espère qu'à un moment donné je pourrai faire mes propres vidéos avec diverses techniques qui, bien que simples, semblent très compliquées lorsqu'elles sont expliquées en mots et en images.

J'espère que je ne me suis pas démoralisé, croyez-moi sur parole que ce dessert est assez facile à faire, et l'effet est wow ! En attendant la prochaine envie de quelque chose de sucré, je vous souhaite une merveilleuse semaine!


Gâteau profiterole au chocolat et à la vanille

Le gâteau profiterole peut être préparé de plusieurs façons. Certains servent de la profiterole avec de la crème glacée, avec de la crème à base de liqueur, les cupcakes ne peuvent être achetés et remplis. Une recette de gâteau sans cuisson, simple et bonne.

Disposez une couche de chantilly, quelques coques de profiterole, sauce chocolat, crème dans des coupelles. Gâteau meringué au chocolat, une super recette qu'il faut essayer alors.


Gâteau profiterol

Séparez les œufs et battez les blancs d'œufs avec un peu de sel, puis ajoutez progressivement le sucre et continuez à mélanger jusqu'à ce qu'il soit fondu. Ensuite, ajoutez tour à tour les jaunes, la farine et le cacao et mélangez à l'aide d'un fouet.

La composition résultante est placée dans un plateau à gâteau spécial d'un diamètre de max. 26cm. Dans lequel du papier sulfurisé a été préalablement placé. Si vous le souhaitez, vous pouvez graisser le papier dans le bac avec un peu d'huile. Placer le moule au four jusqu'à ce que la pâte "passe" le test du cure-dent. Une fois cuit, retirer de la poêle et laisser refroidir.

Ensuite, la profiterole peut être préparée.

Mettez le beurre, l'eau et un peu de sel dans une casserole, et quand ça bout, ajoutez la farine et mélangez vigoureusement. La composition qui en résulte laisse une idée à refroidir. Le mélange est mélangé avec les 2 œufs.
A partir de la composition finale, 14 donuts sont réalisés, qui sont placés dans un plateau et mis au four pendant 20 minutes maximum. J'ai fait cuire les beignets en deux tours. Cuire, laisser refroidir.

Jusqu'à ce que la profiterole refroidisse, le pudding est préparé.

Mettez 300ml de lait dans une casserole, et jusqu'à ce qu'il commence à bouillir, mélangez dans un bol, le pudding avec le sucre et le reste du lait. Lorsque le lait sur le feu bout, mettez la composition de pudding dessus et laissez bouillir pendant 5 minutes. Le pudding bouilli laisse une idée refroidir.

Lorsque le pudding est encore chaud, vous pouvez en garnir les beignets profiteroles. Ensuite, ils seront mis de côté.

Vous pouvez maintenant mettre les feuilles de gélatine trempées dans l'eau froide. A part, bien battre la chantilly jusqu'à l'obtention d'une crème épaisse, puis mélanger avec le mascarpone et mélanger encore un peu.
A part, mettre au bain-marie, les œufs avec le sucre. Lorsque le sucre est fondu, ajoutez les feuilles de gélatine en remuant constamment. Laissez-le sur le feu jusqu'à ce que les feuilles de gélatine fondent, puis retirez les œufs du feu, laissez une idée refroidir, et quand ils sont encore chauds, mélangez-les avec la crème mascarpone et la chantilly.

Vous pouvez maintenant commencer à assembler, assemblage qui à mon avis est le plus simple :).

Le gâteau est d'abord coupé en deux, puis, dans le plateau à gâteau spécial à bords amovibles, dans lequel les feuilles de nourriture ont été placées, la base du gâteau est placée, puis la moitié de la crème, puis les beignets de profiteroles fourrés, le reste de la crème et l'autre moitié rock. J'ai mis une feuille alimentaire sur le gâteau et mis le plateau au réfrigérateur jusqu'au lendemain.

Le lendemain, mettez le bain-marie, le chocolat et le beurre, et lorsqu'ils sont devenus une pâte liquide, décorez le gâteau avec. Laissez refroidir le gâteau quelques heures. Il se marie très bien avec un vin de liqueur froid.


Gâteau profiterol

Séparez les œufs et battez les blancs d'œufs avec un peu de sel, puis ajoutez progressivement le sucre et continuez à mélanger jusqu'à ce qu'il soit fondu. Ensuite, ajoutez tour à tour les jaunes, la farine et le cacao et mélangez à l'aide d'un fouet.

La composition résultante est placée dans un plateau à gâteau spécial d'un diamètre de max. 26cm. Dans lequel du papier sulfurisé a été préalablement placé. Si vous le souhaitez, vous pouvez graisser le papier dans le bac avec un peu d'huile. Placer le moule au four jusqu'à ce que la pâte "passe" le test du cure-dent. Une fois cuit, retirer de la poêle et laisser refroidir.

Ensuite, la profiterole peut être préparée.

Mettez le beurre, l'eau et un peu de sel dans une casserole, et quand ça bout, ajoutez la farine et mélangez vigoureusement. La composition qui en résulte laisse une idée à refroidir. Le mélange est mélangé avec les 2 œufs.
A partir de la composition finale, 14 donuts sont réalisés, qui sont placés dans un plateau et mis au four pendant 20 minutes maximum. J'ai fait cuire les beignets en deux tours. Cuire, laisser refroidir.

Jusqu'à ce que la profiterole refroidisse, le pudding est préparé.

Mettez 300ml de lait dans une casserole, et jusqu'à ce qu'il commence à bouillir, mélangez dans un bol, le pudding avec le sucre et le reste du lait. Lorsque le lait sur le feu bout, mettez la composition de pudding dessus et laissez bouillir pendant 5 minutes. Le pudding bouilli laisse une idée refroidir.

Lorsque le pudding est encore chaud, vous pouvez en garnir les beignets profiteroles. Ensuite, ils seront mis de côté.

Vous pouvez maintenant mettre les feuilles de gélatine trempées dans l'eau froide. A part, bien battre la chantilly jusqu'à l'obtention d'une crème épaisse, puis mélanger avec le mascarpone et mélanger encore un peu.
A part, mettre au bain-marie, les œufs avec le sucre. Lorsque le sucre est fondu, ajoutez les feuilles de gélatine en remuant constamment. Laissez sur le feu jusqu'à ce que les feuilles de gélatine fondent, puis retirez les œufs du feu, laissez une idée refroidir, et quand ils sont encore chauds, mélangez-les avec la crème mascarpone et la chantilly.

Vous pouvez maintenant commencer à assembler, assemblage qui à mon avis est le plus simple :).

Le gâteau est d'abord coupé en deux, puis, dans le plateau à gâteau spécial à bords amovibles, dans lequel les feuilles de nourriture ont été placées, la base du gâteau est placée, puis la moitié de la crème, puis les beignets de profiteroles fourrés, le reste de la crème et l'autre moitié rock. J'ai mis une feuille alimentaire sur le gâteau et mis le plateau au réfrigérateur jusqu'au lendemain.

Le lendemain, mettez le bain-marie, le chocolat et le beurre, et lorsqu'ils sont devenus une pâte liquide, décorez le gâteau avec. Laissez refroidir le gâteau quelques heures. Il se marie très bien avec un vin de liqueur froid.


Gâteau profiterol

Séparez les œufs et battez les blancs d'œufs avec un peu de sel, puis ajoutez progressivement le sucre et continuez à mélanger jusqu'à ce qu'il soit fondu. Ensuite, ajoutez tour à tour les jaunes, la farine et le cacao et mélangez à l'aide d'un fouet.

La composition résultante est placée dans un plateau à gâteau spécial d'un diamètre de max. 26cm. Dans lequel du papier sulfurisé a été préalablement placé. Si vous le souhaitez, vous pouvez graisser le papier dans le bac avec un peu d'huile. Placer le moule au four jusqu'à ce que la pâte "passe" le test du cure-dent. Une fois cuit, retirer de la poêle et laisser refroidir.

Ensuite, la profiterole peut être préparée.

Mettez le beurre, l'eau et un peu de sel dans une casserole, et quand ça bout, ajoutez la farine et mélangez vigoureusement. La composition qui en résulte laisse une idée à refroidir. Le mélange est mélangé avec les 2 œufs.
A partir de la composition finale, 14 donuts sont réalisés, qui sont placés dans un plateau et mis au four pendant 20 minutes maximum. J'ai fait cuire les beignets en deux tours. Cuire, laisser refroidir.

Jusqu'à ce que la profiterole refroidisse, le pudding est préparé.

Mettez 300ml de lait dans une casserole, et jusqu'à ce qu'il commence à bouillir, mélangez dans un bol, le pudding avec le sucre et le reste du lait. Lorsque le lait sur le feu bout, mettez la composition de pudding dessus et laissez bouillir pendant 5 minutes. Le pudding bouilli laisse une idée refroidir.

Lorsque le pudding est encore chaud, vous pouvez en garnir les beignets profiteroles. Ensuite, ils seront mis de côté.

Vous pouvez maintenant mettre les feuilles de gélatine trempées dans l'eau froide. A part, bien battre la chantilly jusqu'à l'obtention d'une crème épaisse, puis mélanger avec le mascarpone et mélanger encore un peu.
A part, mettre au bain-marie, les œufs avec le sucre. Lorsque le sucre est fondu, ajoutez les feuilles de gélatine en remuant constamment. Laissez-le sur le feu jusqu'à ce que les feuilles de gélatine fondent, puis retirez les œufs du feu, laissez une idée refroidir, et quand ils sont encore chauds, mélangez-les avec la crème mascarpone et la chantilly.

Vous pouvez maintenant commencer à assembler, assemblage qui à mon avis est le plus simple :).

D'abord le gâteau est coupé en deux, puis, dans le plateau à gâteau spécial à bords amovibles, dans lequel les feuilles de nourriture ont été placées, la base du gâteau est placée, puis la moitié de la crème, puis les beignets de profiteroles fourrés, le reste de la crème et l'autre moitié rock. J'ai mis une feuille alimentaire sur le gâteau et mis le plateau au réfrigérateur jusqu'au lendemain.

Le lendemain, mettez le bain-marie, le chocolat et le beurre, et lorsqu'ils sont devenus une pâte liquide, décorez le gâteau avec. Laissez refroidir le gâteau quelques heures. Il se marie très bien avec un vin de liqueur froid.